Entrez votre adresse email pour recevoir notre email hebdomadaire avec un contenu frais, excitant et fascinant qui enrichira votre boîte de réception et votre vie.

Histoires 'hassidiques

Il n’est pas de meilleur moyen pour faire passer un message que de raconter une histoire…

L’aubergiste de Vohlynie
– Que puis-je faire ? C’est mon gagne-pain. Il n’y a rien pour moi en ville. – Combien de foyers juifs y a-t-il dans la ville ?, demandai-je...
La question qui échappait au rabbin
“Dès je suis rentré dans le bureau du Rabbi et que je l’ai regardé, la question m’a aussitôt échappé. Elle avait tout simplement disparu.”
Dire la vérité
“Espèce d’homme vil et méprisable!”, tonna le visiteur hongrois. “Qu’est-ce que vous en savez! Vous n’avez manifestement aucune compréhension de quoi que ce soit de saint ou de spirituel!”
La seule personne qui répondit à l’annonce
“J’ai quelque chose à dire, annonça-t-il. Je me suis trompé à propos du Rabbi et je tiens à m’excuser.”
Enterré dans la “mauvaise” tombe
Avec le temps, le tailleur devint gris et décida de rendre visite à sa fille…
“Perdu” dans le courrier depuis seize ans
Jadis exceptionnellement riche, Avigdor était maintenant frappé par la pauvreté. M. Tsaddok, qui était autrefois pauvre, avait acquis une grande richesse.
Le sage orphelin
Lorsque surgissait une question très difficile, le “Saint Juif” se concentrait très profondément, restant souvent plongé dans ses pensées pendant une demi-heure ou plus, jusqu’à ce que la réponse lui parvienne…
L’avocat de la défense
C’était l’après-midi avant Pessa’h, et Rabbi Levi Its’hak errait dans les rues du quartier juif à la recherche de contrebandiers locaux…
La ruse des trois lettres
Voyant que son père était revenu à une vie aisée, le fils de Zalman reprit contact avec lui et venait plus souvent lui faire la conversation.
Sournois Orgueil
“Serai-je capable de faire mon travail ?, demanda le Mauvais Côté. Les gens m’écouteront-ils vraiment?”
Rien de nouveau
Silencieusement, Rabbi Lévi Its’hak étudia les expressions de leurs visages. «Mes frères!, dit-il sur un ton respectueux. Ne nous sommes-nous pas mis d’accord que je ne devrais pas être dérangé pour des discussions sur les anciennes pratiques?»
L’étranger venu d’Espagne
Le Juif perfide qui avait feint d’être un fidèle catholique allait être mis à mort par le feu sur la grande place de la ville.
Le sceptique, le Baal Chem Tov et la jeune fille paralysée
Le guérisseur du village avait essayé tous ses remèdes, le médecin du bourg avait prescrit un régime d’aliments sains, mais la pauvre fille demeurait incapable de bouger.
La joie d’une mitsva
Les deux frères, les célèbres Rabbi Elimelekh de Lizensk et Rabbi Zousha de Anipoli, voyageaient souvent ensemble, se faisant passer pour de simples mendiants…
La pièce rouillée
Il semblait que cet homme pingre, malgré sa richesse considérable, répugnait à partager les bienfaits dont D.ieu l’avait gratifié, quelle que soit l’importance ou l’urgence de la cause. Les rabbins et les mendiants évitaient sa maison…
La chute miraculeuse d'Ivan le Méchant
Ivan Stepanovich se trouvait sur le quai, impatient que le procès d’Eliézer‎ Paltiel commence le ‎lendemain. Cette fois, il était certain qu’il allait se débarrasser du riche Juif une bonne fois pour ‎toutes. Par la suite, la culpabilité du Juif pourrait facilement être utilisée pour susciter un pogrom ‎qui commencerait d’abord dans son village et se propagerait ensuite aux villages environnants.‎
Baroukh Hachem
Les disciples du Baal Chem Tov étaient intrigués. Pourquoi le vieux porteur d’eau était-il soudain bien plus heureux, avec sa même paire de bottes en lambeaux et ses mêmes vieux seaux d’eau qu’auparavant?
Les maîtres d’école de Beshenkovitz
Pendant cinq mille six cent soixante et une années, neuf mois, treize jours, quinze heures et tant de minutes, dit Père, cet endroit particulier a attendu Peretz et Mendel. Il a attendu que Peretz et Mendel viennent s’y asseoir pour répéter des mots de la Torah et ainsi accomplir et révéler le dessein divin contenu dans la pensée céleste originelle de la création...
Rabbi Na’hman de Breslev et Napoléon
Rencontre à Tibériade
Le général Bonaparte était en butte aux contrariétés de toutes sortes. Les nouvelles qui lui parvenaient de France n’étaient pas faites pour le réjouir. Elles lui annonçaient les désordres et les rumeurs de complots qui se tramaient contre lui...
Des mendiants à un mariage
Ce fut enfin le jour de la noce. Des centaines de mendiants prirent place autour des tables chargées de la nourriture la plus savoureuse que l’on puisse trouver. C’est alors qu’un drame survint...
Deux âmes nues
Le saint Rabbi Elimélekh de Lizensk enseignait à ses ‘hassidim quand, tout à coup, la porte de la salle s’ouvrit avec fracas et deux pauvres hères parurent...
Cause et effet
À la fin du voyage, le docteur demanda au Rabbi de le pardonner pour avoir été la cause de sa maladie. «Vous, la cause de ma maladie?» demanda le Rabbi stupéfait.
Ani Maamine
Reb Azriel David ouvrit les yeux et vit le train qui chantait. D’une voix étranglée, il s’écria: «Je donnerai la moitié de ma part du Olam Habba (le Monde Futur) à quiconque amènera mon chant au Rabbi de Modzitz!»
Perdre le «rapidement»
Dans la salle d’étude est assis un autre Juif, qui feuillette à grande vitesse les livres anciens, passant frénétiquement d’un volume à l’autre...
Une épreuve surmontée
Humilité et orgueil
Comment Rabbi Elimélekh de Lizensk devint un disciple du Maguid de Mézeritch
Une téchouvah inattendue
Une histoire de Rabbi Levi Yits'hak de Berditchev
La voiture ne s’était pas encore immobilisée tout à fait quand les voyageurs virent apparaître soudain un homme qui jaillit de la maison, se précipitait sur eux en leur criant de «décamper». Tout le monde, excepté le Rabbi, était frappé de stupeur...
Jamais trop tard
Une histoire du Baal Chem tov
Le Baal Chem Tov se détacha du cortège nuptial, s’approcha de l’étranger et lui murmura quelque chose à l’oreille. Sur ce, cet homme prit la direction de l'auberge du bourg. Les disciples du Baal Chem tov étaient stupéfaits. Qui était cet homme? Que lui avait dit le Baal Chem tov?
La tabatière d’argent
En yiddish, « Une pincée de tabac » une pincée de tabac est une expression signifiant « trois fois rien ». C'est le sujet de notre récit, avec des conséquences dramatiques...
La soupe répandue
« Attention ! » cria la pauvre femme. Trop tard ! L’assiette se renversa et son contenu alla grossir la petite mare qui s’était formée sur la table. De la part de la rebbetsin, ce ne fut plus de la colère, mais de la rage !
Le verdict
Une histoire de Rabbi Chmouel de Loubavitch
De mémoire d’homme, on n'avait jamais vu le négociant en liqueur, Reb Chmouel Brun chez le Rabbi Maharach un jour de semaine, au beau milieu de l’année !
Un billet pour le ciel
Une histoire de Rabbi Levi Its’hak de Berditchev
Pourquoi le vieux Akiva qui était monté en Terre Sainte était-il revenu en Ukraine, à la stupéfaction de tous?
Les jambes de Chmoulik
Une histoire du Rabbi Maharach
Un père mitnagued, une maman ‘hassidique, un bébé handicapé... et une histoire merveilleuse.
La dispute
Une histoire de Rabbi Lévi Its'hak de Berditchev
C'est un commandement de la Torah que de restituer un objet perdu à son propriétaire. Mais à n'importe quel prix ?
Les pièces qui brillaient
Elle frotta et polit les pièces jusqu’à ce qu’elles resplendissent et, une prière au cœur afin que leur étoile ne tardât pas, elle aussi, à briller, elle les enveloppa et les remit à Gavriel pour qu'il les portât au Rabbi
Le miroir
Que doit-on y voir?
Les gens disaient bien que le généreux Reb Abraham n'était plus ce qu'il était autrefois. C'est que la richesse lui avait tourné la tête et durci le cœur. C'était d'autant plus dommage qu'il était autrefois si généreux, si aimable, si hospitalier...
Pour l’amour de la Torah
Une histoire du Baal Chem Tov
Jacob aimait plus que tout la Torah. Mais hélas, ses facultés ne lui permettaient pas de comprendre et de retenir le moindre enseignement. Mais sa femme était là...
Le voeu
Une histoire du Baal Chem Tov
En entendant la réponse du Baal Chem Tov, Reb David fut bien déçu. Il s'était attendu à ce que le Rabbi lui indiqe comment vraiment trouver l'argent dont il avait tant besoin...
La force du Cheval
La vision du Baal Chem Tov
Le Baal Chem Tov se mit à répéter inlassablement le verset de la prière « Il ne Se complaît point dans la force du cheval ». Le jeune ‘hassid Élie Sokolover en fut surpris, et cessa de prier avec son maître...
Les oies et les rabbins
Ou la puissance de la Torah
Des oies et des rabbins, un poulet et un Rabbi, un malade et un miracle...
Le mystère
Mariage à Medziboz
Se pouvait-il que Rabbi Baroukh de Medziboz donne sa fille en mariage au fils d'un homme au passé plus que douteux ?...
Même les souris...
Un procès pas gagné d'avance
Hillel l'aubergiste était tombé malgré lui dans un piège. Il sollicita la bénédiction du Rabbi Tsema'h Tsédek pour s'en sortir, et c'est là qu'il fut surpris...
La femme du forgeron
Pour l'amour de la Torah
Le jeune forgeron était devenu riche et prospère, mais son bonheur matériel ne palliait pas la peine provoquée par son ignorance qui lui faisait régulièrement verser des larmes...
Un Etrog du Jardin d'Eden
La récompense d'un coeur pur
L'ange Michael attela le cheval à la voiture chargée de Mitsvot et le cocher claqua son fouet. La voiture se mit soudain en marche, écrasant les tas de péchés qui avaient obstrué sa route...
A qui pensait Its'hak notre père?
Comment la charité pratiquée par un Juif simple et pauvre lui valu de devenir un banquier philantrope...
La peau d’agneau
Une histoire du Baal Chem Tov
Moché l'aubergiste ne pouvait plus payer le loyer de l'auberge. Après l'avoir fait rosser, le comte polonais lui signifia qu'il allait payer ou bien... C'est alors que l'épouse de Moché eut une idée...
Vérité
Quand D.ieu nous aide-t-il?
Le fait qu’un être humain puisse être appelé à statuer selon les lois de la Torah est en soi un paradoxe : comment l’esprit humain, limité et faillible, peut-il déterminer la volonté de D.ieu ?
Exempté du service militaire
La puissance de la charité
Au 19ème siècle, les Juifs étaient très maltraités dans l'armée russe et constamment pressés de se convertir au Christianisme. Le ‘hassid supplia le Rabbi Tséma'h Tsedek pour qu'il donne sa bénédiction afin que son fils soit exempté...
La porte orientée à l’Est
Une histoire de Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi
Reb Zalman Zesmer fut intrigué de l'étrange instruction. Mais les paroles du Rabbi étaient des ordres qu'aucun disciple n'eût songé à discuter. Qu'on les comprît ou non, on obéissait
Un rêve extraordinaire
Mais était-ce bien un rêve ?
Dans la ville de Medzibozh vivait également un négociant fort riche qui refusait de croire que le Baal Chem Tov fût un grand homme...
Heureux par les enfants
Une histoire du Baal Chem Tov
Moché-Chlomo et sa femme menaient une vie simple, et en étaient satisfaits. Leur bonheur eût toutefois été parfait s'ils avaient eu des enfants. Mais c'était là une bénédiction que D.ieu ne leur accordait point. Il y avait quinze ans qu'ils étaient mariés, et ils étaient toujours seuls...
La métamorphose d’un adversaire
Rabbi Meïr Refaels n'était pas un ‘hassid. Au contraire, il était le chef de l'opposition au mouvement 'hassidique. Mais à la surprise des deux hommes, il dit que ce ne serait pas une mauvaise idée d'aller consulter l'Admour Hazakène...
Un mariage prédestiné
Une histoire du Baal Chem Tov
Les années passèrent, la fille de Yaakov atteignit l’âge du mariage. Il fallait lui trouver un bon mari. Yaakov décida de demander conseil au Baal Chem Tov qui répondit : « Envoyez-moi vos fils et je les ferai rentrer chez vous avec le mari qui convient à votre fille... »
Le sens de la techouva...
«Lorsque l’on regrette ses fautes autant que ce pauvre homme regrette sa bévue, dit Rabbi Chnéour Zalman, c’est qu’on les regrette sincèrement...»
Une âme perdue à Paris
Rabbi Chmouel de Loubavitch effectua une fois un voyage à Paris, dont il ne révéla le propos à personne...
La agounah
L’Admour Hazakène fut profondément touché du malheur de cette femme qui se tenait debout devant lui aux côtés d’un père qui, lui aussi, avait le cœur brisé. Il appuya son front sur sa main et demeura un long moment absorbé par ses pensées...
La parade de Lag Baomer
Le mérite de Rabbi Chimone bar Yo'haï protège une communauté en danger
Si vous étiez D.ieu
Dialogue entre Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi et Rabbi Lévi Its’hak de Berditchev
Matériellement et spirituellement
Quand les tsadikim, disciples du Maguid de Mézeritch furent surpris de la bénédiction de Rabbi Chnéour Zalman...
Les pleurs d’un enfant
Lorsque Rabbi DovBer, le fils de Rabbi Chnéour Zalman, fut si concentré dans son étude qu'il n'entendit pas son propre bébé pleurer.
Un bagel avec du beurre
La spiritualité d'un bagel
Chaque Juif est un buisson ardent
Pourquoi la ‘Hassidout donne tant d’importance aux Juifs simples? fut-il demandé à Rabbi Chnéour Zalman
Comme le Royaume Céleste
Une bénédiction de Rabbi Chnéour Zalman bien singulière...
Quel Machia’h attendons-nous?
Les représentants de la communauté de Vitebsk interpellèrent, un jour, Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi et lui demandèrent: «Rabbi, pouvez-vous nous dire quand viendra enfin le Machia’h?»
Penser à l’autre constamment
Quand Rabbi Chnéour Zalman coupa du bois à Yom Kippour
Être un petit alef
Pourquoi le alef de Vayikra est-il écrit en taille réduite?
«Retourne au NKVD»
L'étrange bénédiction de Rabbi Yossef Its’hak
Les agents du NKVD dirent au jeune 'hassid de sortir de la pièce pour qu'ils puissent délibérer sur son cas. Jouant le simplet, celui-ci se dirigea tout droit vers la sortie du bâtiment...
«Jusqu’au sacrifice de soi»
Le garde de service était stupéfait: même parmi les ministres, peu possédaient un tel privilège, et devant lui se tenait un jeune ‘hassid, avec barbe, péot, costume ‘hassidique et accent yiddish, à un moment où le fait même de résider à Pétersbourg était interdit aux Juifs...
La mélodie de Pourim
Le Baal Chem Tov se tint quelques instants en silence parmi les paysans ivres, tenant par la main le petit garçon, puis, brusquement, il s’écria: «Un peu de silence, ici!»
Une vision extraordinaire
Quand un capitaine russa raconta à l'Admour Hazakène une histoire du Baal Chem Tov…
Vous êtes tous mauvais!
Les champs continuaient à se dessécher, les animaux mouraient, et pas un nuage n’était visible dans le ciel…
Le “É’had” du Baal Chem Tov
Collecter des fonds pour des pots de vin?, objecta Rabbi Baroukh. La question peut certainement être réglée sans avoir recours à de tels moyens triviaux. Ne pourriez-vous pas, à la place, enseigner à nos Juifs le “é’had” de mon saint grand-père?
Un dixième homme pour le minyane
Tard dans la nuit, en Union soviétique
Il fallait trouver des gens de confiance qui garderaient le secret. Une demi-heure plus tard, neuf hommes se tenaient dans la pièce. Un seul manquait, un dixième homme pour le minyane. Que fit le rabbin?
Une question de goût
Mais quand le plat si disputé parvint finalement à la table, il ne put continuer après la première cuillerée…
Quarante-trois roubles
Le père de Tsvi-Elimelekh prit le garçon de côté et lui dit qu’il devait promettre de ne jamais parler ‎de cette histoire jusqu’au dernier jour de sa vie
Le funambule
Reb Mendel Futerfas rencontra au goulag un funambule qui lui dit qu'il pouvait marcher sur une corde. Leur discussion dura des années… jusqu'à la mort de Staline.
Le poulet de papier
"Comment je fais les Kapparot? répéta Rabbi Elimélekh. Je fais ce que tout le monde fait. Je tiens le coq dans une main, le livre de prières dans l’autre, et je récite: Ceci est mon remplacement, ceci est mon substitut, ceci est mon expiation..."
Les charrettes disparues
Terrassé par la détresse, le pauvre homme eut à peine le temps de comprendre la situation avant de s’évanouir…
Le mystérieux homme à la pipe
Les disciples se dispersèrent, parcourant tous les chemins menant au champ à la recherche d’un gentilhomme qui pourrait leur prêter une pipe…
Sauvé du monastère
La propriétaire, à terre, se lamentait hystériquement. Son fils unique, sanglotait-elle, avait accepté de se convertir au christianisme et était détenu sous verrou dans un monastère.
Le cocher et l’étranger
“Invite le cocher à me rendre visite”, dit le Rabbi en apprenant que l’homme était en ville…
Un porteur d’eau nommé Chmouel
Tard dans l’après-midi, le Rabbi émergea de son bureau et ordonna que la circoncision commence. Le seul indice de la raison de son retard fut la phrase mystérieuse qu’il prononça doucemen: «Ay... la société funéraire de Polotzk...»
La subsistance de D.ieu
Habillé comme simple voyageur, le Baal Chem Tov allait de ville en ville et de hameau en hameau, posant des questions aux gens
L’homme qui traversa la rivière sur son mouchoir
"Peut-être que je peux vous être utile", dit Rabbi Israël. Sur de petits bouts de papier, il écrivit en yiddish simple "Prières du matin", "Rajout pour les lundis et jeudis", "Pour Chabbat", et les inséra aux endroits adéquats dans le livre de prières de l’aubergiste
Conseil d’expert
“Rebbé... c’est un monde différent ici, en Amérique. Le quartier dans lequel j’habite... leurs amis... ça ne correspondra pas...”
Une farce de Tichea beAv
Ils pratiquèrent une ouverture dans le plafond de la salle d’étude et en firent descendre un gros nœud coulant qui traînait au sol. Quand quelqu’un pénétrait dans la salle d’étude, ils tiraient sur la corde, le nœud enserrait alors la victime qui se retrouvait hissée au plafond…
La pommade jaune
“Alors, rends-la jaune”, répondit Koushé. Et c’est exactement ce qu’il fit.
L’humilité du Cho’het
Le Cho’het fut choqué lorsque Rabbi Zoussia lui dit d’une voix forte: «Vous devez mieux aiguiser votre couteau!»
Un exemple d’hospitalité
“Je vais vous montrer ce qu’est un véritable hôte juif, dit un jour le Baal Chem Tov à ses disciples les plus âgés. Préparez-vous à m’accompagner pour un voyage...”
L’étrog brisé
Dans la ville de Berditchev, où vivaient des dizaines de milliers de juifs, il n’y avait qu’un seul étrog…
La feuille
Distraitement, j'ai arraché une feuille d’un arbre sur le chemin. Tout en la tenant entre mes mains, je continuais à marcher en méditant, déchirant parfois de petits morceaux de feuilles que je jetai au vent…
Pourquoi Reb No’houm tomba de cheval
Informé que son fils était en grave danger, le Rabbi se contenta de faire un signe pour ordonner que l’on continue les festivités.
La flamme qui disparut
Elle ne s’était pas éteinte, il n’y eut pas de fumée, elle n’était tout simplement plus là. C’était comme si elle s’était envolée ailleurs…
Le maître du chant
La pièce se figea dans le silence. Tous furent attrapés par ce chant, une mélodie de nostalgie et de résolution, d’ascension et de retraite…
Le repenti
“Meilekh!, appela le Maguid depuis sa chambre. Entends-tu ce qu’ils disent en ce moment au ciel?”
Les Juifs dansants
On demanda un jour au Baal Chem Tov: “Pourquoi les ‘hassidim se mettent-ils à chanter et à danser à la moindre provocation? Est-ce là le comportement d’individus sains d’esprit?”»
Saviez-vous que D.ieu aime les histoires?
Des choses se tramaient contre les Juifs à St Pétersbourg et le Tséma’h Tsédek se mobilisa immédiatement pour que le décret antisémite soit aboli
L’étrange mendiant
Toute sa vie était un secret
Naturellement, les gens le considéraient comme un simplet. Ils étaient trop occupés par leurs propres affaires et leurs problèmes pour se préoccuper de Getzel Shlomo ou de son jeune fils.
L’homme mystérieux dans la calèche
À peine eut-il fini de parler qu’il fit un signe à son cocher et la calèche partit en trombe avant même que le rabbin ait pu poser la moindre question...