Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!

Perspectives et Inspiration

Techouva, Tefilah et Tsedaka
Question de traduction
Le danger existe de traduire une idée juive par celle qui nous est familière dans une autre culture alors qu'en réalité elles sont dissemblables, voire opposées. C'est le cas pour les concepts de Techouva, Tefilah et Tsedaka...
Les Mystères de Roch Hachana
Mais qui est jugé ce jour-là?
C’est un cadeau du Ciel proprement emballé avec du ruban, des ficelles et tout plein de nœuds. Chaque étape du déballage entraîne une nouvelle découverte, et chaque nouvelle découverte dévoile une sagesse toujours plus profonde...
Doux comme une piqûre d'abeille?
La profondeur d'une coutume
À Roch Hachana nous mangeons des pommes et du miel pour avoir une bonne et douce année. Ma question est : pourquoi précisément des pommes et du miel ?
11 raisons pour lesquelles nous sonnons le Choffar à Roch Hachana
Une présentation artistique d’images et de textes
Voyons ensemble 11 raisons qui sous-tendent la sonnerie du Choffar à Roch Hachana.
La prière de ‘Hanna
L'essence de la prière
Telle est l'essence de la prière: s'élever au-delà des limites de ce monde dans une élan vers D.ieu tout en étant tourné vers lui pour y accomplir Sa volonté
Le retour du prince
Le "cri" du Choffar
L'homme se distingue de toutes les créatures par son intelligence. Et pourtant, c'est en sonnant dans une simple corne de bête qu'il commence son année...
La princesse
Une parabole du célèbre prédicateur de Doubno
Un roi avait une fille unique, belle et gracieuse, qui refusait tous les partis qu’on lui proposait. Perdant patience, le roi jura qu’il la donnerait pour épouse au premier jeune homme qui se présenterait au palais... Et le sens profond de cette allégorie en liaison avec Eloul, Roch Hachana et Yom Kippour...
La neurologie du Temps
«Tout est dans la tête» est une assez bonne description de la réalité de chaque homme. Tout ce que vous percevez, savez et ressentez est lié à l'univers qui se tient entre vos oreilles... Ce qui est vrai de l’être humain l’est également s’agissant d’une autre des créations de D.ieu: le temps...
Le Chofar, le repentir et le couronnement
Qu’est-ce qui amène un Juif à ressentir la nécessité de la royauté de D.ieu, de sorte qu’il demande à D.ieu d’accepter le couronnement et de l’accepter comme un serviteur?
Le Couronnement
Le thème fondamental de Roch Hachana est le couronnement de D.ieu comme notre Roi. Chaque homme, chaque femme demande personnellement à D.ieu d’accepter le couronnement, créant ainsi le lien exprimé par «Nous sommes Ton peuple et Tu es notre Roi».
Un nouveau flux de vie
L’Univers est-il vivant? Nos Sages le considèrent comme palpitant d’énergie spirituelle. Et qui lui donne cette vitalité? Eh bien, le Juif joue en cela un rôle important...
Je n’aime pas Roch Hachana
Toutes les autres fêtes juives ont quelque chose d’heureux et de beau. Roch Hachana ne m’inspire rien d’autre que de la peur.
La longue sonnerie
Produire des sons sans paroles évoque une image d’hommes des cavernes du temps où le langage était naissant et où la capacité verbale de l’homme était trop limitée pour transmettre des idées complexes. Nous savons maintenant articuler nos pensées dans le langage. Pourquoi donc ne pas le faire?
Est-il convenable d’être joyeux à Roch Hachana?
Les pattes d’abeilles sont-elles casher?
L’année dernière, je suis venu à vos offices et je les ai trouvés heureux, légers, musicaux et joyeux. J’ai apprécié l’expérience, mais je me demande s’il est convenable d’être si enthousiaste en ces jours où nous cherchons à obtenir le pardon pour nos péchés…
Pourquoi mangeons-nous une tête de poisson à Roch Hachana?‎
Il y a une coutume de manger la tête d’un poisson le soir de Roch Hachana. Qu’est-ce que cela signifie? Cela semble n’avoir ni queue ni tête…
Que ferions-nous sans Roch Hachana?‎
Et s’il n’y avait pas de période dédiée à l’introspection et l’auto-évaluation? La créerions-nous de nous-mêmes?
Cette page en d'autres langues