D.ieu s’adresse à Moïse de la Tente d’assignation pour lui communiquer les lois régissant les offrandes apportées au Sanctuaire. Elles comprennent :

- L’holocauste (olah) qui, après son abattage, est entièrement consumé sur l’Autel, « odeur agréable à l’Eternel ».

- L’oblation (min’ha), offrande de fleur de farine, d’huile et d’encens, dont il existe cinq sortes.

- Le sacrifice de paix (chelamim) dont la viande est consommée par celui qui l’apporte après que certaines parties en ont été brûlées sur l’Autel et d’autres, données aux Cohanim (les prêtres).

- Les sacrifices d’expiation (‘hatat) des fautes commises par le Grand Prêtre, par la communauté toute entière, par le Roi ou par un particulier.

- Le sacrifice de culpabilité (acham) qu’apportent notamment celui qui détourne de leur usage des biens du sanctuaire, celui qui est en situation de doute quant à une transgression qu’il a pu commettre ou encore celui qui a commis une « trahison envers D.ieu » en jurant de façon mensongère, à propos d’argent qu’on lui réclame, au détriment de son prochain.