De la haine d’Israël à l’amour universel

De nouveau, Israël est agressé. De nouveau, des millions de Juifs doivent courir aux abris plusieurs fois par jour. De nouveau, le concert des nations rejette la faute sur Israël. De nouveau, la haine des Juifs prend le dessus sur l’ensemble des problématiques mondiales.

Qu’est-il attendu de nous, qui n’avons rien demandé ? Quel est l’enjeu de toute cette histoire et quel est notre rôle ?

Notre rôle est simplement de tenir notre rôle de Juif, de dépositaire et détenteur de la Torah de Vie : à la haine irrationnelle et gratuite de nos ennemis nous répondons (par une défense appropriée et) par un amour inconditionnel du prochain, dans lequel nous trouvons une âme divine, que nous exprimons par des actes de bonté tant sur le plan spirituel que matériel.

En cette période des Trois Semaines qui commémore le commencement tragique de notre exil, nous avons le pouvoir de réparer la haine gratuite qui en fut la cause. En allant au-devant de notre prochain, en consacrant du temps et des ressources à aider ceux qui ont besoin de nous, nous créons les lignes de force spirituelles du monde de paix de la Rédemption messianique et du Troisième Temple de Jérusalem, auquel afflueront toutes les nations pour servir D.ieu de concert.

Emmanuel Mergui
au nom de l’équipe éditoriale de Chabad.org