Alors que ces lignes sont écrites, les cœurs et les esprits des Juifs du monde entier sont avec nos frères et sœurs en terre d’Israël qui subissent un déluge de feu quotidien, sur leurs jardins d’enfants, leurs centres commerciaux, partout.

La plupart d’entre nous se trouvent à des milliers de kilomètres. Cependant, nous nous demandons tous : que pouvons-nous faire ?Avec les familles de ceux tués par les missiles.

Avec les courageux pilotes et fantassins de l’Armée de Défense d’Israël (« Tsahal »), qui risquent leurs vies pour défendre la terre d’Israël et protéger leurs concitoyens.

En ce moment, chaque Juif, chaque Juive se demande : que puis-je faire pour aider ?

Y a-t-il quelque chose que je puisse faire ? La plupart d’entre nous se trouvent à des milliers de kilomètres, dans nos propres villes, et pourtant notre être tout entier s’écrie : que puis-je faire ?

Le Rabbi de Loubavitch, Rabbi Mena’hem M. Schneerson, nous a enseigné que, oui, il y a quelque chose de concret que nous pouvons faire.

Le Rabbi nous a enseigné le pouvoir d’une Mitsva.

 Une Mitsva, un acte divin, a le pouvoir d’atteindre l’essence de notre être – le niveau où nous ne faisons qu’un, et auquel toute distance physique entre nous est abolie. À ce niveau, une action positive de notre part contribuera a amener le secours à un frère ou une sœur en détresse.

Au cours de guerres précédentes en Terre d’Israël et lorsque le peuple juif encourait des dangers, le Rabbi suggéra la pratique de Mitsvot qui susciteraient la bénédiction et la protection de D.ieu.

Ne sous-estimons pas le pouvoir du bien ! Avec une seule action positive, ici et maintenant, nous pouvons tous contribuer à la victoire et la sûreté de nos frères juifs en Israël.

Prenez une minute pour accomplir une ou plusieurs des actions suivantes. Votre action est déterminante !

  • Étudiez la Torah (suggestion : notre rubrique Paracha contient de nombreux textes d’étude.)
  • Dites une prière pour la sécurité des soldats de Tsahal et pour tous les habitants d’Israël (suggestion : le Psaume 20 est traditionnellement récité en période de détresse).
  • Charité et actes de bonté : mettez une pièce dans une boîte de charité (Tsédaka), faites un don à une personne en détresse ou à une cause charitable, ou tendez la main à une personne qui en a besoin.
  • Téfilines : si vous mettez déjà les Téfilines chaque jour, encouragez quelqu’un à le faire. Sinon, c’est une bonne occasion pour commencer ! Cliquez ici pour apprendre comment accomplir cette importante Mitsva ou contactez votre centre ‘Habad-Loubavitch qui se fera un plaisir de vous assister.
  • Mezouza : Si vous n’avez pas encore de Mézouza, c’est le moment de vous en procurer ! Vous pouvez le faire auprès de votre centre ‘Habad-Loubavitch. Si vous êtes déjà équipé, il peut être temps de faire vérifier vos Mézouzas pour vous assurer que les mots sur le parchemin ne se sont pas abîmés avec le temps et l’humidité. Cliquez ici pour plus d’information sur cette importante Mitsva.