Question :

Quelle est la signification profonde du Talith ?


Réponse :

L’idée maîtresse de la prière juive est de se connecter à D.ieu. Cependant, l’idée qu’un être humain fini et limité puisse se lier à un D.ieu infini et illimité heurte notre logique. Cela devrait normalement être impossible. Cependant, comme D.ieu souhaite cette relation, Il s’est rendu Lui-même « limité » pour nous être accessible. D.ieu s’est limité en s’exprimant dans la création. En effet, le monde dans lequel nous vivons n’est en fait qu’une expression de D.ieu : de même qu'un morceau de musique est une expression de son compositeur et un tableau est l’expression du peintre qui l’a réalisé, notre univers et tout ce qu’il contient sont une œuvre d’art de D.ieu. Et de même que, par le simple fait de regarder un tableau ou d’écouter une chanson, il nous est donné de ressentir la personnalité de l’artiste, en observant la beauté de ce monde, sa complexité et ses rythmes, nous pouvons apprendre à apprécier D.ieu.

MAIS (et la réserve est de taille) bien que la création exprime D.ieu, elle n’exprime en aucun cas Sa véritable essence. Aussi fascinant soit-il, le monde ne représente qu’une fraction infime et insignifiante de la Sagesse Divine. Et c’est en cela que D.ieu est différent d’un artiste de chair et de sang. Car pour pouvoir véritablement exprimer ce qu’il a en lui, l’artiste doit investir toute sa concentration, ses efforts et sa créativité dans son travail. Par contre, lorsque D.ieu a choisi de s’exprimer, Il a fait exactement l’inverse : Il s’est limité et s’est rabaissé pour créer un monde matériel. Imaginez un instant qu’on ait demandé à Beethoven d’écrire un jingle convenu pour une réclame de yaourt à la radio. Cela aurait-il exprimé son génie ? Pas le moins du monde : cela n’aurait exprimé que sa patience. Il n’a pas été nécessaire à D.ieu d’exprimer du « génie » pour créer ce monde qui nous semble, à nous, si merveilleux. La seule démarche de sa part fut de se limiter pour pouvoir créer une existence « finie ».

Le Talith est composé de deux parties : le vêtement lui-même – le châle, et les Tsitsith – les franges rituelles. Le vêtement nous enveloppe et les Tsitsith pendent à ses coins. Ils représentent les deux aspects de l’existence de D.ieu. Sa véritable essence est totalement hors de portée de notre appréhension intellectuelle, et est représentée par le châle qui nous enveloppe. Ce n’est qu’une mince fraction de son Être, les petites franges qui se balancent aux coins, qu’il nous est donné de percevoir.

Quel que soit le niveau de sainteté que nous atteignons, D.ieu sera toujours infiniment plus saint. Il est le Talith qui nous entoure. Mais, dans l’autre sens, quelle que soit la bassesse que l’on puisse atteindre, D.ieu descend vers nous et nous demande de nous adresser à Lui : Il est ces Tsitsith qui descendent vers nous pour que nous les saisissions et les embrassions.

Nous devons avoir cela présent à l’esprit lorsque nous prions. C’est pour cela que nous portons un Talith.