Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!

L'homme et la femme

Pourquoi les femmes n’ont-elles pas le même traitement?
Est-il vrai que les hommes et les femmes ont des obligations différentes au regard de la halakha (la loi de la Torah)? La Torah est-elle contre l'égalité des sexes?
Les femmes ont-elles quelque chose à cacher?
La "Tsniout" en question
Pourquoi le Judaïsme dit-il aux femmes de garder leur corps couvert ? Y a-t-il quelque chose de honteux ou de mauvais dans le corps de la femme ?
Les Juifs religieux récitent-ils toujours une bénédiction chaque matin pour remercier D.ieu de ne pas les avoir faits femme?
Dans le monde dans lequel nous vivons, les femmes continuent d’être la dernière roue du carrosse. Les femmes qui travaillent effectuent toujours plus de travaux ménagers que leurs maris. Et puis, vous souvenez-vous de la dernière fois où un homme vous a demandé de le raccompagner la nuit pour sa sécurité ?
Séparation à la synagogue
Pourquoi les hommes et les femmes sont-ils assis séparément à la synagogue ?
La raison de la couverture des cheveux
Est-il interdit d'être belle?
En couvrant ses cheveux, la femme mariée affirme : « Je ne suis pas disponible. Vous pouvez me voir, mais je ne suis pas ouverte au public. Même ma chevelure, la partie la plus manifeste et la plus visible de moi-même, n’est pas pour vos yeux. »
L’âme féminine
La femme est-elle un homme comme les autres?
Cette semaine, j’ai assisté à un office de prière différent. C’était une lecture de la Torah menée entièrement par des femmes. La plupart d’entre elles portaient des taliths et des kippas
L’écart entre les sexes
Les femmes sont-elles plus spirituelles?
J’ai souvent entendu dire que le judaïsme considère les femmes comme étant plus spirituelles que ‎les hommes. N’est-ce pas seulement une façon condescendante d’éviter la question des différences dans les ‎rôles que le judaïsme attribue aux hommes et aux femmes?‎