Le Talmud est un recueil de 2 000 pages contenant la sagesse et les enseignements des sages juifs. En tant que guide de la loi juive, il couvre presque tous les domaines de la vie. Voici 21 citations du Talmud sur la nature humaine.

1. La punition du menteur est que même quand il dit la vérité, personne ne le croit (Sanhédrin 89b).

2. Une fois qu’une personne a péché et a répété le péché, [il traite cet acte] comme s’il était devenu permis (Rav Houna, Arakhine 30b).

3. L’inclination [au mal] ne désire que ce qui est interdit (Talmud de Jérusalem, Nedarim 9:1).

4. Il n’y a pas deux esprits identiques, [tout comme] il n’y a pas deux visages identiques (Berakhot 58a).

5. Ne célébrez pas parmi les endeuillés et ne pleurez pas parmi ceux qui festoient (Kalah 10).

6. Il n’est pas de communauté où tout le monde est riche ; il n’est pas non plus de communauté où tout le monde est pauvre (Talmud Jérusalem, Guittine 3:7).

7. Le véritable caractère d’une personne est déterminé par trois paramètres : son verre (c’est-à-dire son comportement quand il boit), sa poche (c’est-à-dire sa manière de mener ses transactions financières) et sa colère (Rabbi Ilaï, Erouvine 65b).

8. Ne dites pas quelque chose qui ne devrait jamais être entendu, car ce sera finalement entendu (Hillel l’Ancien, Avot 4:2).

9. Quiconque introduit une peur excessive dans sa maison causera finalement trois péchés : l’infidélité, le meurtre et la profanation du Chabbat (Guittine 6b).

10. Méfiez-vous des autorités qui sont favorables à une personne pour leurs propres fins. Elles paraissent l’aimer quand cela leur est bénéfique, mais elles ne se tiennent pas à ses côtés lorsqu’elle est en détresse (Rabban Gamliel, Avot 2:3).

11. La jeunesse est une couronne de roses ; la vieillesse est une couronne d’épines (Rav Dimi, Chabbat 152a).

12. Quand nous étions jeunes, [nous nous considérions] comme des hommes, maintenant [nous sommes considérés] comme des enfants (Bava Kama 92b).

13. Le monde est un endroit sombre pour celui qui regarde à la table des autres [pour sa subsistance] (Rav, Beitsa 32b).

14. Personne n’est [vraiment] pauvre, sauf quelqu’un qui est malade (Nedarim 4a).

15. Si une personne dit : « J’ai travaillé dur, mais n’ai pas trouvé [le succès] », ne la croyez pas. [Si une personne dit] : « Je n’ai pas fait d’efforts et j’ai trouvé [le succès] », ne la croyez pas. [Si elle dit] : « J’y ai mis toutes mes forces et j’ai trouvé le [succès] », croyez-la ! (Méguila 6b).

16. Ne tentez pas d’apaiser une personne alors qu’elle est encore en colère (Avot 4:18).

17. Un prisonnier ne peut pas se libérer lui-même (Berakhot 5b).

18. Tout comme vous êtes obligé de parler lorsque vos paroles seront écoutées, vous devez rester silencieux lorsque vous savez que vos paroles seront ignorées (Yevamot 65b).

19. Si vous préservez votre bouche de mauvaises paroles, vos jours seront paisibles (Derekh Erets Zouta 9).

20. Le silence est beau pour les sages ; il est d’autant plus beau pour les sots (Pessa’him 99a).

21. Même un pauvre qui vit de la charité des autres doit accomplir des actes de charité (Guittine 7a).