Il s'agit du commandement selon lequel le rachat de propriétés vendues se trouvant dans une ville murée ne peut se faire que jusqu'à l'expiration d'une année [après sa vente] et que, passé ce délai, elles deviennent propriété permanente de l'acheteur et ne retournent pas au vendeur lors de l'année du Jubilé, comme il est dit : "Si quelqu'un vend une maison d'habitation située dans une ville murée..." Ce commandement est celui des maisons de villes murées.

Les dispositions relatives à ce commandement ont été expliquées dans le Traité 'Arakhin et il n'est applicable que dans le pays [d'Israël].