Entrez votre adresse email pour recevoir notre email hebdomadaire avec un contenu frais, excitant et fascinant qui enrichira votre boîte de réception et votre vie.

Nos chroniqueurs sur la Paracha

Le mythe de la charité
Pas de ça chez nous!
Ne soyez pas aveuglés par leur philanthropie légendaire, par le nombre incroyable de leurs organisations sociales et humanitaires, par leur invention de la boîte de charité, du "mechoula’h" et de l'Appel Unifié. Les Juifs ne pratiquent pas la charité et ce concept est virtuellement inexistant dans la tradition juive.
La pudeur, la beauté et la sainteté
La féminité juive
Ce qui est saint est également protégé et, dans une certaine mesure, caché...
Une dynamique de bonté
La bonté est souvent représentée comme une des vertus essentielles du peuple juif. Abraham et sa femme Sarah, les héros de notre paracha, furent les archétypes de la bonté...
Un dialogue entre D.ieu et Abraham
Et un débat entre deux demi-frères
Ismaël et Isaac se disputaient. Le thème: la circoncision. «Tu vois, dit Ismaël, je suis plus précieux que toi aux yeux de D.ieu, puisque j’avais treize ans quand on m’a fait la circoncision.» «Je ne suis pas d’accord, répondit Isaac. J’étais âgé de huit jours. C’est beaucoup plus fort.» Regardons les choses en face. Ismaël semble avoir un argument de poids...
Ne soyez pas juste!
Maximes des Pères 5:10
Quels étaient les péchés de Sodome? En français, le nom de la ville est synonyme de perversion sexuelle. Toutefois, les sources de la tradition juive – le Talmud, les Midrachim et les Commentaires – ont une approche différente de l’histoire de Sodome.
Il y a quelqu’un?
Son éducation s’est rappelée à lui! Bien qu’il eût rejeté la plupart de ce qu’il avait appris, Lot avait conservé un certain sens de l’hospitalité. Il ne pouvait pas laisser les sans-abri sans abri...
Parfois, le plus grand cadeau est celui qu’on ‎ne donne pas
Recevoir n’est souvent pas sans contreparties. Il est souvent attendu du receveur qu’il éprouve de la gratitude et se sente redevable. Est-il alors sage d’être celui qui reçoit?