Entrez votre adresse email pour recevoir notre email hebdomadaire avec un contenu frais, excitant et fascinant qui enrichira votre boîte de réception et votre vie.

Enseignements des maîtres 'hassidiques

Les enjeux de la parcha Lekh Lekha
à la lumière de la 'Hassidout
Il ne serait pas excessif de dire que les deux mots qui ouvrent la paracha et lui donnent son nom – Lekh lekha, « Va vers toi » – sont les mots les plus importants jamais prononcés dans l’histoire...
L’histoire du monothéisme
Les rôles respectifs de la foi et de l'intellect dans la découverte par Abraham de la vérité du D.ieu unique.
Du moi au moi
Partir de soi pour arriver à soi
Maintenant que tu as pris conscience de l’entière capacité de tes forces conscientes, dit D.ieu à Abraham, « pars pour toi » pour ton véritable moi...
Les étincelles
Quelle est la signification profonde de la « grande richesse » que D.ieu promit à Abraham en compensation de la galout ?
Entrez dans vous-même et changez le monde
Vous ne serez pas déçu du voyage
Les digressions de l'histoire juive sont un moyen de répandre la lumière de D.ieu dans des endroits du monde encore non atteints
Le contraste entre Isaac et Ismaël
Pourquoi Isaac et Ismaël furent-ils circoncis à des âges différents?
Less deux fils d'Abraham représentent deux approches radicalement différentes de la relation à D.ieu
Terres intellectuelles
Où sont les terres du Kéni, du Kenizi et du Kadmoni promises à Abraham? Et pourquoi sont-elles pratiquement impossible à conquérir?
Richesses corporelles
Le Midrash considère cet épisode comme un précédent pour le futur séjour en Égypte des enfants ‎d’Abraham et de Sarah. D’après les Maîtres ‘hassidiques, il incarne également la relation entre le ‎corps et l’âme au sein de la vie de chacun.‎
La véritable progression d'Abraham
Le nom même de la paracha Lekh Lekha exprime la progression constante d’Abraham vers sa propre plénitude. Pourquoi ce récit est-il alors émaillé de tant d’épreuves et de revers?
“L’homme est né pour le labeur”
Puisque D.ieu est l’Essence du Bien et qu’il est dans la nature de celui qui est bon d’agir de manière agréable et bienveillante, il semble étrange qu’il ait rendu nécessaire le travail de l’homme…