Entrez votre adresse email pour recevoir notre email hebdomadaire avec un contenu frais, excitant et fascinant qui enrichira votre boîte de réception et votre vie.

Nos chroniqueurs sur la Paracha

Le Moïse intérieur
Livrer bataille contre Midian
La bataille contre Midian décrite dans la Torah est une lutte décisive qui se poursuit de nos jours.
Équilibrer le spirituel et le concret
Parfois, la question est posée de savoir si l’érudit en Torah est, en quelque sorte, « en fuite » du monde réel.
Les étapes de la vie
Libérez-vous!
Tant qu’une personne n’arrive pas à son but ultime, à sa "Terre Promise", elle est toujours dans le processus de quitter "l’Égypte"...
Consoler le père
Le mois de Mena'hem Av
Chaque Juif espère recevoir la consolation. Mais il ne la recherche pas tant pour lui-même qu’il ne la désire pour son Père, D.ieu. Certains des sujets des Parachioth de Matot et de Massei mettent en relief cette idée.
Kabbale et hiéroglyphes
L’idée selon laquelle les Juifs ont « erré » dans le désert est fausse. Ils n’ont pas plus erré à travers le désert qu’un champion d’orthographe n’erre à travers l’alphabet...
La vie vue de l'intérieur
Le pnimi
Le pnimi est conscient des différences entre les choses importantes et celles qui le sont moins, entre les fins et les moyens, entre les voyages et les destinations. Mais quel que soit ce dont il s’occupe, il s’y investit complètement...
Le premier jour du reste de ma vie
Surmonter l'addiction
Un fumeur m’a dit une fois qu’arrêter de fumer était tout ce qu’il y a de plus facile ; il avait d’ailleurs lui-même arrêté des dizaines de fois....
Le bâton de l'éducation
«Celui qui retient son bâton hait son enfant» – quelle est la signification pratique de cet adage pour les parents d'aujourd'hui?
Amour interdit
De tous les gens que j’ai jamais conseillés, c’est sans doute sa situation à lui qui me bouleverse le plus. Il est ce que je décrirais comme un homme torturé.
Le sens des priorités
Les tribus avaient mis les moutons d’abord, et ensuite les enfants. Mais est-il possible qu’ils aient été plus attachés à leurs moutons qu’à leurs enfants?
Le pouvoir de la prière
Tout ceci est très étrange: voilà un homme qui, sans être un meurtrier, n’était pas non plus totalement innocent de la mort d’une personne. Face à elle se tenait le Grand Prêtre d’Israël, le Juif le plus saint du peuple. Avons-nous vraiment raison de craindre que les prières de ce prisonnier à la moralité douteuse aient pu avoir un effet aussi négatif sur le révéré Grand Prêtre au point que celui-ci puisse en mourir?