Obtenez le meilleur du contenu de Chabad.org chaque semaine!
Trouvez les réponses à de fascinantes questions sur la vie juive et le judaïsme, profitez de conseils et de guides pour les fêtes, lisez des histoires vraies, et plus encore!
ב"ה

Enseignements des maîtres 'hassidiques

Après...
Savoir garder le cap
Yom Kippour est un jour où chaque Juif 'se rapproche de D.ieu'. Néanmoins, cette expérience ne doit pas se suffire à elle-même. Il faut aussi se concentrer sur ce qui arrive après...
Consumés
La mort tragique des deux fils aînés d'Aaron, Nadav et Avihou; l'âme dans son élan et au repos, la vie comme un cycle et comme une spirale.
Retrait et retour
L’extase de la vie
La mort de Nadav et Avihou et un mystère. Selon une interprétation mystique, ils connurent une extase telle que leurs âmes s’envolèrent. Est-ce là un péché ?
La vulnérabilité de D.ieu
Vous voulez être D.ieu?
Notre perspective conventionnelle sur les relations humaines avec D.ieu est linéaire : D.ieu est le Créateur et nous sommes les créatures. D.ieu est « le Père tout puissant dans les cieux » et nous sommes des mortels sur terre. D.ieu donne et nous recevons. Nous sommes des sujets et D.ieu est le Roi... En réalité, notre relation avec D.ieu est beaucoup plus complexe.
24000 plus un
Le paradoxe de Lag baOmer
Rabbi Akiva enseigna que «“Aime ton prochain comme toi-même” est un principe fondamental dans la Torah.» Comment fut-il possible que ce soit ses disciples à lui qui furent déficients dans ce domaine?
Au-delà du sacré
Au-delà de la sainteté, qui implique un retrait du monde, existe un domaine d’unité avec D.ieu au sein même d’une vie qui est l’affirmation du monde…
Ketoreth
Le rituel du Temple le plus sacré – et le plus mystérieux – était l’offrande de la Ketoreth, un encens dont les ingrédients exacts et le mode de préparation furent prescrits par D.ieu à Moïse au Sinaï. L’offrande de la Ketoreth dans le “Saint des Saints” par le grand prêtre était l’apogée du service de Yom Kippour. Maïmonide décrit sa fonction, Rabbénou Bé’hayé s’oppose avec véhémence, et les maîtres ‘hassidiques expliquent.