La Mé’hitsa est une séparation entre la section des hommes et celle des femmes dans la synagogue. Le principe fondamental de la prière est d’établir une relation entre soi et D.ieu. La dimension sociale et la distraction qui sont parfois caractéristiques des groupes mixtes sont ainsi évitées.

Dans certaines synagogues, au lieu d’une mé’hitsa, on trouve un balcon réservé aux femmes.