A la lueur de tout ce qui a été précédemment expliqué il apparaît avec plus de netteté que le préalable et « l'outil »1permettant de susciter la « venue du Maître » est précisément cette « diffusion des sources, au dehors ». Car non seulement la révélation du Machia'h affectera tous les aspects de l'univers au point que « toute chair verra que c'est la bouche de D.ieu qui a parlé », ce qui suppose que les sources se répandent au dehors et imprègnent toute la Création, jusqu'en ses aspects les plus triviaux : l'extérieur, ['Houtsah] –, mais encore parce que la nature essentielle des sources de la 'Hassidouth n'est véritable­ment révélée que lorsque celles-ci jaillissent et se répandent « au dehors ».

Tant que les sources sont confinées à « l'intérieur », leur vrai nature n'est pas encore exprimée. Aussi, puisque la prépara­tion et l'outil de la venue du Machia'h est « l'Essence » même, de la 'Hassidouth, il est impératif, que ses sources se répandent au dehors – jusqu'à ce que le « dehors » lui-même se mue en « source » –, car c'est ainsi que la nature essentielle des sources se manifeste et que « viendra le Maître », le Roi-Messie.

« Alors, pour reprendre les mots de Rabbi Chnéour Zalman,2 la matérialité du corps et de l'univers sera transfigurée [ce qui indique qu'il y aura matérialité, mais qu'elle sera transcendée], (et la lumière divine luira sur Israël "sans aucun voile"), et le débordement de lumière qui jaillira sur Israël illuminera l’obscurité des nations3 ainsi qu'il est écrit : "(...) et toute chair verra (...) et tous ceux qui habitent l'univers (...)"» [Et Rabbi Chnéour Zalman indique notamment] : « ce point culminant de l'Ère Messianique et de la Résurrection des Morts (...) tient aux actes et à l'œuvre accomplis par nous4 tout au long de l'exil. Car ce qui suscite la rétribution attachée à un commandement, c'est le commandement lui-même. »

Puisse la véritable et entière Rédemption intervenir très prochainement.