L’histoire de la fête de Pessa'h a ses origines au temps d'Abraham. Lorsque D.ieu avait promis à Abraham (dont le nom à ce moment-là était encore Abram) un héritier dont la postérité serait aussi nombreuse que les étoiles. Il lui avait annoncé en même temps la longue période d'esclavage que ses enfants supporteraient pendant 400 ans jusqu'à ce qu'ils soient libérés « avec de grandes richesses ».

Le premier des descendants d'Abraham qui arriva en Égypte fut Joseph, dont l'élévation miraculeuse de l'état d'esclave à celui de vice-roi est un des récits les plus animés de la Torah. Dans l'histoire dramatique de Joseph et de ses frères, nous pouvons voir clairement la main agissante de la Divine Providence qui a conduit Jacob et sa famille en Égypte dans la joie.

L'arrivée de Jacob et de sa famille en Égypte fut une marche triomphale. De même le départ, 210 ans plus tard, de leurs enfants, les enfants d'Israël, hors d'Égypte, fut également une marche triomphale. Mais il y avait cette différence : la petite famille de soixante-dix personnes était devenue une nation grande et unie de plusieurs millions d'âmes, dont les 600 000 adultes (hommes seulement) marchaient devant « avec une main forte ».

L'histoire de la Pâque, complétée par Chavouot (avec le don de la Torah sur le mont Sinaï) est l'histoire de la naissance du « royaume de prêtres » et de la « nation sainte », notre peuple juif.