Qu’est-ce qu’un Chamach ?

Une ménorah de ‘Hanouka possède huit lumières. Le chamach – la bougie « servante » utilisée pour allumer les autres lumières – est placé à part des autres bougies (souvent plus haut ou plus bas), sur la neuvième branche de la ménorah. Beaucoup de Juifs ont la tradition d’utiliser une bougie en cire d’abeille pour le chamach.

Apprenez comment allumer la ménorah

Bien que la fonction principale du chamach ait été remplie une fois les bougies allumées, nous n’éteignons pas le chamach, mais le plaçons à sa place à côté des autres lumières, prêt à « servir » au cas où une bougie s’éteindrait.

Une autre raison pour laquelle nous laissons le chamach allumé est qu’il est interdit d’utiliser les lumières de ‘Hanouka à des fins pratiques. De cette manière, si une bougie est nécessaire, le chamach est disponible pour être utilisé, préservant ainsi la sainteté des lumières de la mitsva.

Apprendre du Chamach

Le chamach sert de leçon aux éducateurs et aux leaders. Le chamach n’est pas une bougie de mitsva. Malgré cela il est important, car c’est l’instrument qui permet à toutes les autres bougies d’être une mitsva.

Chacun de nous a le potentiel d’être un chamach. Nous avons tous la responsabilité d’enseigner aux autres et d’exercer sur leur vie une influence positive. Tout comme le chamach est généralement placé au-dessus des autres bougies, une personne au service des autres, un enseignant, devient grand car il ou elle utilise un ensemble de compétences supérieures pour rendre les autres grands également.

À l’image du chamach, le chemin vers notre élévation ne passe pas par l’abaissement des autres, mais en partageant notre connaissance avec eux et en faisant ressortir la flamme qu’ils portent en eux.

Lisez une belle leçon que nous enseigne le chamach