Mois de fête et de joie, le mois hébraïque de fin d’hiver Adar contient la fête joyeuse de Pourim qui se déroule au milieu du mois. Pourim, n’est cependant pas la seule chose qui rende Adar spécial.

1. La joie, c’est maintenant !

Chabad Telethon/Youtube
Chabad Telethon/Youtube

Le Talmud nous dit que « quand arrive le mois d’Adar, nous augmentons dans la joie » pour accueillir une saison de miracles. En conséquence, le Talmud nous dit que ce mois est propice pour le peuple juif.

2. Le sens du nom

La prière au Kotel au début du XXe siècle.
La prière au Kotel au début du XXe siècle.

Le nom hébraïque « Adar » est lié au mot « adir », qui désigne la force et la puissance. Le Rabbi de Loubavitch, Rabbi Menahem Mendel Schneerson de mémoire bénie, fait remarquer que le terme adir est employé pour désigner le peuple juif. Un nom tout à fait à propos pour le mois où la fortune du peuple juif est forte.

3. Doublez votre joie. Doublez votre plaisir.

Giphy
Giphy

Adar est le seul mois du calendrier juif qui revient pour un rappel. L’année embolismique juive, ou chana méoubéreth (littéralement « année enceinte » en hébreu), se produit environ une fois tous les trois ans. Afin de s’assurer que les mois lunaires de l’année juive restent en phase avec le calendrier solaire, un mois supplémentaire d’Adar est ajouté. Pourim est célébré lors du deuxième Adar.

4. Disparition de Moïse

Wikimedia
Wikimedia

La tradition rapporte que Moïse décéda le 7 Adar.

Le Talmud nous dit que lorsque Haman, le méchant de l’histoire de Pourim, voulut détruire notre nation, il organisa un tirage au sort pour déterminer la date la plus opportune. Quand le sort (appelé pour, d’où le nom de la fête de Pourim) tomba sur Adar, il se réjouit. Quel meilleur mois pour punir les Juifs, pensa-t-il, qu’Adar, le mois de la mort de Moïse ? Sans aucun doute le plus bas des mois pour le peuple juif...

5. *Spoiler Alert* : c’était aussi la naissance de Moïse


Ce que Haman ne savait pas, c’est que Moïse décéda le jour même de sa naissance, le 7 Adar ! Le jour de la naissance de Moïse, raconte le Talmud, aida à écarter le décret maléfique.

6. Un tout nouveau monde

JEM
JEM

En 1940, le 9 Adar II, le Rabbi précédent, Rabbi Yossef Its’hak Schneersohn de mémoire bénie (1880-1950), débarqua dans le port de New York. Fuyant l’Allemagne nazie et le génocide de la communauté juive européenne, le Rabbi précédent ne se contenta pas de chercher refuge en Amérique. Au lieu de cela, il jeta les bases de la révolution ‘Habad dans l’engagement communautaire juif et la vie juive dans l’hémisphère occidental. Ce jour est célébré par les ‘hassidim ‘Habad dans le monde entier.

7. Sous l’océan

Wikimedia
Wikimedia

Le signe zodiacal (mazal) pour Adar est poissons, ou daguim en hébreu. Dans la tradition juive, le poisson est un signe de bénédiction et de fécondité. De plus, tout comme les poissons vivent dans l’eau, le peuple juif prospère lorsqu’il est immergé dans la Torah, comparée à l’eau qui donne la vie.

8. Haman mourut en... Nissan !

Giphy
Giphy

Bien que nous célébrons en Adar les événements miraculeux qui amenèrent à la fête de Pourim, Haman fut effectivement pendu en Nissan. Pourim ne commémore pas la mort de Haman, mais le temps où nos ancêtres se reposèrent après leur salut miraculeux et leur victoire au combat.

9. Sur le départ !

Wikimedia
Wikimedia

Adar fut le dernier mois que le peuple juif passa en Égypte avant l’Exode. La joie d’Adar est si grande, aussi parce qu’elle sert d’ouverture à une joie encore plus grande : les miracles de Pessa’h.

Passez un bon et joyeux mois d’Adar !