1. Double usage

Le Temple était un lieu dédié à la fois à la révélation spirituelle et aux sacrifices d’animaux, et il existe un débat sur lequel de ces deux aspects était son objet principal. Selon Maïmonide, sa définition primordiale était d’être « une maison pour D.ieu prête pour l’offrande des sacrifices ». Mais selon Na'hmanide, « L’objet principal [du Temple]... est réalisé dans l’arche, comme D.ieu dit à Moïse : « Je communierai avec vous en cet endroit, vous parlant depuis le dessus du couvercle de l’arche... » En d’autres termes, le but principal du Temple était un lieu d’habitation pour la Présence Divine.

2. D’un Jébuséen

Le roi David a acheté le site du Saint Temple, le mont Moriah, d’un Jébuséen nommé Aravna lors d’une terrible épidémie de peste qui décima les Israélites après que David ait effectué un recensement de la population. Sur le commandement de D.ieu, David bâtit un autel et offrit un sacrifice sur l’aire de battage d’Aravna, et le fléau cessa.

Lire l’histoire dans le chapitre 24 du Livre de Samuel II.

3. Un, deux, trois...

Il y a eu trois Temples à ce jour :

a. Le Tabernacle portable, construit par Moïse, qui accompagna le peuple d’Israël à travers leurs 42 campements du désert et qui fut ensuite dressé en divers endroits de la Terre d’Israël, y compris Shilo.

b. Le Premier Temple, construit par le roi Salomon sur le mont Moriah à Jérusalem, qui dura 410 ans avant qu’il ne soit détruit par Nabuchodonosor de Babylone en 423 avant l’ère commune.

c. Le Second Temple, construit au même endroit que le premier par Ezra, Néhémie et les rapatriés de l’exil babylonien. Il fut entièrement rénové par le roi Hérode en l’an 19 avant l’ère commune, et détruit par les Romains en l’an 69.

4. La Cour suprême

Le Saint Temple à Jérusalem contenait une salle spéciale appelée Lishkat Hagazit (la « Salle des Pierres Taillées »), qui servait de siège au Sanhédrine, la plus haute cour judiciaire de la nation composée de 71 juges. Elle était spécialement construite à cheval sur le territoire sacré du Temple et sur la zone moins sainte du complexe du Mont du Temple, car il est interdit de s’asseoir dans sa partie la plus sainte. C’était là que les questions les plus importantes du droit et de la tradition juive étaient délibérées, débattues et tranchées.

Voir à ce sujet dans la description du Temple de Maïmonide.

5. Deux fois mieux

Le Saint Temple contenait deux autels. Le grand autel de cuivre dans la cour était utilisé pour les nombreux sacrifices d’animaux qui étaient apportés. L’autel d’or à l’intérieur du Temple était seulement utilisé pour l’encens, apporté deux fois par jour par les prêtres.

6. À grande eau

Un courant d’eau douce parcourait la cour du Temple. L’après-midi de la veille de Pessa’h, quand chaque famille apportait un agneau sacrificiel qui serait consommé à leur Séder, le sol de la cour du Temple devenait si sale que le courant était endigué, inondant la cour. Lorsque le blocage était retiré, la cour entière était propre, les flots ayant emporté toutes les souillures.

7. Montant la Garde

Le mont du Temple était constamment gardé par des groupes de prêtres et de lévites en 24 endroits. « Bien qu’il n’y ait aucune crainte d’ennemis ou de voleurs, explique Maïmonide, la garde est seulement pour l’honneur, car un palais non gardé ne peut être comparé [en terme de prestige] à un palais gardé. » Si un garde s’endormait, le surveillant des gardes (appelé l’Homme du Mont du Temple) avait la permission de le frapper de son bâton, ou même d’enflammer le bord de sa tunique.

Lire une fascinante explication kabbalistique de ces gardes et comment le Talmud les décrit.

8. Toujours sacré

Même si le Temple est en ruines depuis près de 2000 ans, le mont du Temple est encore saint, car la Présence de D.ieu ne l’a pas quitté. De fait, la tradition nous dit que l’Arche de l’Alliance est toujours là, dans une salle spécialement construite profondément sous le Mont du Temple.

9. Retour aux Livres

Même si nous ne pouvons pas concrètement construire le Troisième Temple jusqu’à ce que Machia’h arrive, D.ieu a dit au prophète Ézéchiel que « l’étude de [la structure du Temple dans] la Torah peut être assimilée à sa construction. Va leur dire d’étudier la forme du Temple. En récompense de leur étude, Je considérerai que c’est comme s’ils l’avaient réellement construit. »

En savoir plus sur le Saint Temple.