Obtenez le meilleur du contenu de Chabad.org chaque semaine!
Trouvez les réponses à de fascinantes questions sur la vie juive et le judaïsme, profitez de conseils et de guides pour les fêtes, lisez des histoires vraies, et plus encore!
ב"ה

La Mitsva du jour

Day 117: Commandement positif 115, 116, 117

Montrer le texte en :

Commandement positif n°115

Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint par la loi relative à l'estimation d'une bête impure, ainsi qu'il est dit : "...on amènera l'animal en présence du pontife, celui-ci l'estimera".

Les dispositions relatives à ce commandement sont expliquées dans plusieurs passages du Traité Temoura et du Traité Me'ila.

Commandement positif n°116

Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint au sujet de l'estimation des maisons, ainsi qu'il est dit : "Si un homme a consacré sa maison comme chose sainte à l'Éternel, le pontife l'estimera".

Les dispositions relatives à ce commandement ont été expliquées dans le Traité 'Arakhin.

Commandement positif n°117

Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint au sujet de l'estimation des champs, ainsi qu'il est dit : "Si un homme a consacré à l'Éternel une partie de sa terre patrimoniale..." et : "Si ce qu'il a consacré à l'Éternel est une terre achetée par lui qui ne fasse point partie de son bien patrimonial..." Si le champ lui appartient, la Torah ordonne que "l'estimation s'en fera d'après la contenance en grains" et, s'il s'agit d'un champ acheté, que le pontife supputera, à son égard, la portion du taux à payer".

Les dispositions relatives à ce commandement sont entièrement expliquées dans le Traité 'Arakhin.

Qu'on ne croit pas que, parce que ces quatre commandements (concernant l'estimation) ont tant de points communs, qu'ils constituent un seul commandement. Au contraire, il s'agit de quatre commandements, chacun avec ses dispositions propres, bien que le terme "estimation" leur soit commun. C'est pourquoi nous ne comptons pas toutes les estimations comme un seul commandement, de même que nous ne comptons pas toutes les sortes de sacrifices comme un seul commandement. Cela se comprend dès qu'on y réfléchit.

La Paracha
Parachat Vayéra
Cette page en d'autres langues