ב"ה

La Mitsva du jour

Day 51: Commandement positif 159; Commandement négatif 323; Commandement positif 160; Commandement négatif 324

Montrer le texte en :

Commandement positif n°159

Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint de nous abstenir de tout travail le premier jour de Pessa’h, ainsi qu'il est dit : "Le premier jour vous aurez une convocation sainte". Tu devrais à titre préliminaire savoir que chaque fois que l'Éternel a dit : convocation sainte, c'est interprété comme : "consacrez [ce jour à D.ieu]", ce qui signifie que [ce jour-là] aucun travail ne sera effectué, sauf ce qui est destiné à [la préparation de] la nourriture, comme la Torah l'explique. Nous avons déjà cité les paroles suivantes de nos Maîtres : "Repos solennel : exprime un devoir positif". Cela signifie : chaque jour appelé "repos solennel", doit être pris dans le sens de "abstention de tout travail" ou "tu t'abstiendras de tout travail, toutes ces expressions servant à ordonner la cessation de tout travail. L'expression Chabbats de l'Éternel est appliquée à tous les jours de la saison fixée, c'est-à-dire aux fêtes. Dans beaucoup de passages du Talmud, il est dit : "En ce qui concerne les fêtes, nous avons un commandement positif et un commandement négatif". Cela signifie que la cessation [de tout travail] lors d'un jour de fête constitue un commandement positif et l'exécution d'un travail interdit ce jour-là constitue [la violation] d'un commandement négatif. C'est pourquoi quiconque accomplit un travail interdit ce jour-là transgresse à la fois un commandement positif et un commandement négatif.

Les dispositions relatives à ce commandement, c'est-à-dire : l'abstention de tout travail, ont été expliquées dans le Traité Yom Tov.

Commandement négatif n°323

C'est l'interdiction qui nous a été faite d'accomplir un travail servile le premier jour de la Fête de Pessa'h, ainsi énoncée dans la Torah : "Aucun travail servile ne pourra être fait ces jours-là".

Commandement positif n°160

Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint de nous abstenir de tout travail le septième jour de Pessa’h ainsi qu'il est dit : "Le septième jour sera une convocation sainte".

Commandement négatif n°324

Il nous est interdit d'accomplir un travail servile le septième jour de Pessa'h, ainsi qu'il est dit : "Aucun travail servile ne pourra être fait ces jours-là", ce qui vise le premier et le septième jour [de Pessa'h]

La Paracha
Parachat ‘Houkat
Cette page en d'autres langues