ב"ה

Rambam - 3 chapitres par jour

1ère partie, 2ème partie, 3ème partie

Montrer le texte en :

Répartition des commandements selon l’ordre des [ensembles de] lois

Il m’a paru [approprié] de partager cet ouvrage en quatorze livres :

• Le premier livre, j’y inclurai tous les commandements qui sont les fondements de la foi de Moïse, puisse son âme reposer en paix [c'est-à-dire le judaïsme], qu’une personne se doit de connaître en premier lieu, comme l’Unité de D.ieu, béni soit-Il, et l’interdiction du paganisme. J’ai intitulé ce livre le « livre de la connaissance ».
• Le second livre, j’y inclurai tous les commandements qui sont fréquents, dont nous avons été enjoint pour aimer l’Omniprésent et qu’Il soit toujours présent dans notre conscience, comme la lecture du Chéma, la prière, la bénédiction des cohanim. La circoncision y est incluse, car c’est un signe en notre chair, destiné à ce que nous ayons toujours conscience [de D.ieu] lorsque [nous ne portons] ni les téfiline, ni les tsistsit, ou ce qui est semblable. J’ai intitulé ce livre le « livre de l’amour ».
• Le troisième livre, j’y inclurai tous les commandements liés à des moments particuliers, comme le Chabbat et les fêtes. J’ai intitulé ce livre le « livre des temps ».
• Le quatrième livre, j’y inclurai les commandements liés aux relations sexuelles, comme le mariage, le divorce, le yiboum, la ‘halitsa. J’ai intitulé ce livre le « livre des femmes ».
• Le cinquième livre, j’y inclurai les commandements liés aux relations sexuelles interdites, et les commandements liés aux aliments interdits. [J’ai regroupé ces deux ensembles de loi,] car dans ces deux domaines, l’Omniprésent nous a sanctifié et nous a séparé des non juifs, dans les relations interdites et les aliments interdits. Concernant ces deux [thèmes], il est dit : « Je vous ai séparés des nations ». J’ai intitulé ce livre le « livre de la sainteté ».
• Le sixième livre, j’y inclurai les commandements qui incombent à celui qui s’est interdit quelque chose, comme les serments et les vœux. J’ai intitulé ce livre le « livre des propos ».
• Le septième livre, j’y inclurai les commandements liés aux semences de la terre, comme la chemita, le Jubilé, les dîmes, et les téroumot, et les autres commandements qui relèvent de ce sujet. J’ai intitulé ce livre le « livre des semences ».
• Le huitième livre, j’y inclurai les commandements concernant la construction du Temple, les offrandes communautaires apportées régulièrement. J’ai intitulé ce livre le « livre du service ».
• Le neuvième livre, j’y inclurai les commandements liés aux sacrifices des particuliers. J’ai intitulé ce livre le « livre des sacrifices ».
• Le dixième livre, j’y inclurai les commandements liés à la pureté et à l’impureté rituelle. J’ai intitulé ce livre le « livre de la pureté ».
• Le onzième livre, j’y inclurai les commandements entre l’homme et son prochain, qui concernent un dommage matériel ou corporel. J’ai intitulé ce livre le « livre des dommages ».
• Le douzième livre, j’y inclurai les commandements liés à la vente et à l’acquisition. J’ai intitulé ce livre le « livre de l’acquisition ».
• Le treizième livre, j’y inclurai les commandements [qui régissent les rapports] entre un homme et son prochain dans les cas autres que les dommages, comme les gardiens, les débiteurs, les réclamations, les négations. J’ai intitulé ce livre le « livre des jugements ».
• Le quatorzième livre, j’y inclurai les commandements confiés au sanhédrin, comme l’exécution, l’acceptation d’un témoignage, les lois qui s’appliquent au roi et à ses guerres. J’ai intitulé ce livre le « livre des juges ».

Ceci est la répartition des [ensembles de] lois de cet ouvrage selon le thème des livres. Les commandements sont répartis selon le sujet des [ensembles de] lois.


Premier Livre, le livre de la Connaissance

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :

Lois relatives aux fondements de la Torah.
Lois relatives aux traits de caractère.
Lois relatives à l’étude de la Torah.
Lois relatives au paganisme et aux traditions des païens.
Lois relatives au repentir.

Les lois incluses dans celles-ci sont explicitées selon leurs noms dans les endroits appropriés.

Lois relatives aux fondements de la Torah

Elles comprennent dix commandements, six commandements positifs, et quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Savoir qu’il y a un Être Premier.
2. Ne pas imaginer qu’il existe un autre dieu hormis D.ieu.
3. Reconnaître Son unité,
4. L’aimer.
5. Le craindre.
6. Sanctifier Son Nom.
7. Ne pas profaner Son Nom.
8. Ne pas détruire les choses associées à Son Nom.
9. Écouter le prophète qui parle en Son Nom.
10. Ne pas Le mettre à l’épreuve.


Lois des traits de caractères

Elles comprennent onze commandements, cinq commandements positifs et six commandements négatif, dont voici le détail :
1. Imiter Ses voies [de D.ieu].
2. S’attacher à ceux qui Le connaissent.
3. Aimer son prochain.
4. Aimer les convertis.
5. Ne pas haïr son frère [juif].
6. Réprimander.
7. Ne pas humilier.
8. Ne pas opprimer le malheureux.
9. Ne pas colporter.
10. Ne pas se venger.
11. Ne pas avoir de rancune.


Lois de l’étude de la Torah

Elles comprennent deux commandements :
1. Étudier la Torah.
2. Honorer ceux qui l’étudient et la connaissent.


Lois de l’idolâtrie et des rites des gentils :

Elles comprennent cinquante et un commandements, deux commandements positifs et quarante-neuf commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas s’intéresser à l’idolâtrie.
2. Ne pas s’égarer dans les pensées du cœur et dans la vue des yeux.
3. Ne pas blasphémer.
4. Ne pas adorer [une fausse divinité] comme son culte lui est rendu.
5. Ne pas se prosterner devant elle.
6. Ne pas fabriquer d’idole pour soi-même.
7. Ne pas fabriquer d’idole, même pour une autre personne.
8. Ne pas fabriquer des formes [humaines], même en décoration.
9. Ne pas dévoyer d’autres [juifs collectivement à l’idolâtrie].
10. Brûler la ville dévoyée [à l’idolâtrie].
11. Ne pas la reconstruire.
12. Ne pas tirer profit de tous ses biens.
13. Ne pas inciter une personne à un culte idolâtre.
14. Ne pas aimer l’instigateur.
15. Ne pas réduire la haine nourrie [contre lui].
16. Ne pas lui porter secours.
17. Ne pas argumenter en sa faveur.
18. Ne pas faire taire les arguments à sa charge.
19. Ne pas prophétiser au nom [d’une fausse divinité].
20. Ne pas écouter celui qui prophétise en son nom.
21. Ne pas faire de fausse prophétie, même au nom de D.ieu.
22. Ne pas craindre d’exécuter un faux prophète.
23. Ne pas jurer au nom de faux dieux.
24. Ne pas faire [les pratiques associées au] ov.
25. Ne pas faire [les pratiques associées au] yidoni.
26. Ne pas offrir [son fils] à Molekh.
27. Ne pas ériger de stèle.
28. Ne pas se prosterner sur un sol de pierre.
29. Ne pas planter d’achéra.
30. Détruire les idoles et tout ce qui est fait pour elles.
31. Ne pas tirer profit de toutes les idoles et de tout ce qui leur sert.
32. Ne pas tirer profit des ornements [des idoles].
33. Ne pas contracter d’alliance avec les [peuples] idolâtres.
34. Ne pas leur accorder grâce.
35. Qu’ils ne s’établissent pas dans notre pays.
36. Ne pas suivre leurs traditions et leur habillement.
37. Ne pas se livrer aux augures.
38. Ne pas pratiquer la divination.
39. Ne pas faire dépendre sa conduite en fonction des astres.
40. Ne pas employer de charmes.
41. Ne pas interroger les morts.
42. Ne pas consulter un ov.
43. Ne pas consulter un yidoni.
44. Ne pas pratiquer la sorcellerie.
45. Ne pas se raser les tempes.
46. Ne pas se raser les coins de la barbe.
47. Qu’un homme ne se pare pas comme une femme.
48. Qu’une femme ne porte pas d’armes et ne se pare pas comme un homme.
49. Ne pas se tatouer.
50. Ne pas se faire d’entailles.
51. Ne pas s’arracher les cheveux pour un mort.


Lois du repentir

Il y a un commandement positif, qui est que le pécheur se repente devant D.ieu de sa faute, et se confesse. Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-quinze : seize sont des commandements positifs, et cinquante-neuf des commandements négatifs.


Deuxième Livre, le Livre de l’amour

Il contient six [ensembles de] lois :
Les lois de la lecture du Chema.
Lois de la prière et de la bénédiction des cohanim.
Les lois des téfiline, des mezouzot, et des rouleaux de la Torah.
Les lois des tsitsit.
Les lois des bénédictions.
Les lois de la circoncision.


Lois de la lecture du Chema

Il y a un commandement positif, qui est de lire le Chéma deux fois par jour.


Lois de la prière et de la bénédiction des cohanim

Elles comprennent deux commandements positifs :
1. Servir D.ieu par la prière chaque jour.
2. Que les cohanim bénissent les juifs chaque jour.


Lois des téfiline, des mezouzot, et des rouleaux de la Torah

Elles comprennent cinq commandements positifs, dont voici le détail :
1. [Mettre] les téfiline sur la tête.
2. Les attacher sur le bras.
3. Fixer une mezouza aux portes.
4. Que chaque homme écrive un rouleau de la Torah pour lui.
5. Que le roi écrive un second rouleau de la Torah pour lui, de manière à ce qu’il ait deux rouleaux de la Torah.


Lois des tsitsit

Il y a un commandement positif, qui est de faire des franges sur les coins des vêtements.


Lois des bénédictions

Il y a un commandement positif, qui est de bénir Son Nom après avoir mangé.


Lois de la circoncision

Il y a un commandement, qui est de circoncire les garçons au huitième jour. Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de onze commandements positifs.


Troisième Livre, le Livre des temps

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de dix
Les lois du Chabbat, les lois des érouv, les lois du repos du dixième jour, les lois du repos du jour de fête, les lois du levain et du pain azyme, les lois du choffar, de la soucca et du loulav, les lois des sicle, les lois de la sanctification du mois, les lois du jeûne, les lois de la méguila et de 'hanoucca.

Lois du Chabbat : elles comprennent cinq commandements, deux commandements positifs, et trois commandements négatifs, dont voici le détail :
12. Cesser [toute activité] le septième [jour].
13. Ne pas accomplir de travail [en ce jour].
14. Ne pas châtier le [jour du] Chabbat.
15. Ne pas sortir en-dehors de la banlieue du Chabbat.
16. Sanctifier le jour par le souvenir.


Lois des Erouvin

Il y a un commandement positif d'ordre rabbinique, et qui n'est pas inclus dans le compte [des 613 commandements].


Lois relatives au repos du Dixième jour

Elles comprennent quatre commandements : deux commandements positifs et deux commandements négatifs qui sont :
1. Cesser toute activité.
2. Ne pas réaliser de travail.
3. Jeûner [en ce jour].
4. Ne pas manger et ne pas boire.


Lois relatives au repos du jour de fête

elles incluent douze commandements : six commandements positifs et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Se reposer le premier jour de Pessa'h.
2. Ne pas y réaliser de travail.
3. Se reposer le septième jour de Pessa'h.
4. Ne pas y accomplir de travail.
5. Se reposer le jour de la fête de Chavouot.
6. Ne pas y accomplir de travail.
7. Se reposer [le jour de] Roch Hachana.
8. Ne pas y réaliser de travail.
9. Se reposer le premier jour de la fête de Souccot.
10. Ne pas y réaliser de travail.
11. Se reposer le huitième jour de la fête [de Souccot].
12. Ne pas y accomplir de travail.


Lois sur le ‘hamets et le pain azyme

elles incluent huit commandements : trois commandements positifs et cinq commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas manger de ’hametz le 14ème jour [du mois de Nissan] à partir de la mi journée.
2. Éliminer le levain le 14ème jour [du mois de Nissan].
3. Ne pas manger de ‘hamets durant les sept jours [de la fête de Pessa’h].
4. Ne pas manger tout mélange contenant du ‘hamets durant les sept jours [de la fête de Pessa’h].
5. Que ne soit pas vu de ‘hamets durant les sept jours [de la fête de Pessa’h].
6. Que ne soit pas trouvé de ‘hamets durant les sept jours [de la fête de Pessa’h].
7. Manger du pain azyme le soir de la fête de Pessa’h.
8. Raconter la sortie d’Egypte cette nuit-là.


Lois du choffar, de la soucca, et du loulav

Il y a trois commandements positifs, dont voici le détail :
1. Écouter le son du chofar le premier du mois de Tichri.
2. Résider dans la soucca les sept jours de la fête.
3. Prendre le loulav dans le Temple tous les sept jours de la fête.


Lois des Chekalim

Il y a une mitsva, qui est que chaque homme donne la moitié d'un sicle [pour le Temple] chaque année.


Lois de la sanctification du [nouveau] mois

Il y a un commandement positif, qui est de calculer, et de connaître quel jour est le commencement de chaque mois de l'année.


Lois des Jeûnes

Il y a un commandement positif, qui est d'implorer D.ieu dans un moment de grande détresse pour que celle-ci n'atteigne pas la communauté.


Lois de la Méguila et de 'Hannouca

Elles comprennent deux commandements positifs d'ordre rabbinique, et ne comptent pas dans le compte [des 613 mitsvot]. Tous les commandements de la Torah inclus dans ce livre sont au nombre de trente-cinq : dix-neuf sont des commandements positifs, et seize des commandements négatifs. Il contient également trois commandements d’ordre rabbinique.


Quatrième Livre, le Livre des Femmes

Ses lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :
les lois du mariage
les lois du divorce
les lois du yiboum et de la 'halitsa
les lois de la na'ara vierge
les lois de la femme adultère


Lois du Mariage

Elles comprennent quatre commandements, deux commandements positifs, et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
a) Épouser une femme avec un acte de mariage et des kidouchine.
b) Ne pas avoir de rapports avec une femme sans contrat de mariage et kidouchine
c) Ne pas la priver [son épouse] de nourriture, de vêtements, et de rapports conjugaux,
d) Avoir des enfants avec elle.


Lois du Divorce

Elles comprennent deux commandements : le premier est un commandement positif, qui est que celui qui divorce le fasse par un acte écrit, et le second est un commandement négatif, qui est de ne pas se remarier avec celle dont on a divorcé après qu’elle se soit [re]mariée [avec un autre]


Lois relatives au Yiboum et à la ‘Halitsa

Elles comprennent trois commandements : deux commandements positifs et un commandement négatif dont voici le détail :
1. Accomplir le yiboum.
2. Accomplir la ‘halitsa.
3. Que la yevama ne se [re]marie pas à un étranger [autre homme] avant de retirer son assujettissement au yavam.
La femme qui est apte à accomplir le yiboum est appelée zekouka leyboum (assujettie au yiboum [ou à la ‘halitsa], et l’assujettissement au yavam est appelé zika.


Lois relatives à la « jeune fille » vierge

Elles comprennent cinq commandements : trois commandements positifs et deux commandements négatifs dont voici le détail :
1. Infliger une amende au séducteur.
2. Que celui qui viole [une jeune fille vierge] épouse celle qu’il a violée.
3. Que celui qui a violé [une jeune fille vierge et l’a épousée] ne divorce pas.
4. Que l’homme qui a émis des propos diffamatoires [concernant sa virginité] reste mariée à elle à jamais.
5. Que celui qui a émis des propos diffamatoires [concernant la virginité de son épouse] ne divorce pas de celle-ci.


Lois relatives à la [femme] sota

Elles comprennent trois commandements : un commandement positif et deux commandements négatifs dont voici le détail :
1. Appliquer à une [femme] sota la loi prescrite dans la Torah concernant la mise en garde.
2. Ne pas mettre d’huile sur son sacrifice.
3. Ne pas mettre dessus [sur son oblation] d’oliban. Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de dix-sept : neuf sont des commandements positifs, et huit des commandements négatifs.

Cinquième Livre, le Livre de la Sainteté

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de trois, dont voici l’ordre :
les lois des relations interdites,
les lois des aliments interdits,
les lois de la che’hita,

Lois des relations interdites

Elles comprennent trente-sept commandements, un commandement positif, et trente-six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas avoir de rapports avec sa mère.
2. Ne pas avoir de rapports avec la femme de son père.
3. Ne pas avoir de rapports avec sa sœur.
4. Ne pas avoir de rapports avec la fille de la femme de son père.
5. Ne pas avoir de rapports avec la fille de son fils.
6. Ne pas avoir de rapports avec sa fille.
7. Ne pas avoir de rapports avec la fille de sa fille.
8. Ne pas épouser une femme et sa fille.
9. Ne pas épouser une femme et la fille de son fils.
10. Ne pas épouser une femme et la fille de sa fille.
11. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de son père.
12. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de sa mère.
13. Ne pas avoir de rapports avec la femme du frère de son père.
14. Ne pas avoir de rapports avec sa bru.
15. Ne pas avoir de rapports avec la femme de son frère.
16. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de sa femme.
17. Ne pas avoir de rapports avec un animal [pour un homme].
18. Qu’une femme n’ait pas de rapports avec un animal.
19. Ne pas avoir de rapports avec un homme [pour un homme].
20. Ne pas découvrir la nudité de son père [c'est-à-dire avoir des rapports avec lui].
21. Ne pas découvrir la nudité du frère de son père.
22. Ne pas avoir de rapports avec une femme mariée.
23. Ne pas avoir de rapports avec une femme nidda.
24. Ne pas contracter de mariage avec des non juifs.
25. Qu’un ammonite et un moabite n’entrent pas dans la communauté de D.ieu [c’est-à-dire ne contractent pas de mariage avec des juifs].
26. Ne pas éloigner la troisième génération d’égyptien [converti en l’empêchant] d’entrer dans la communauté.
27. Ne pas empêcher la troisième génération d’Édomite [converti] d’entrer dans la communauté.
28. Qu’un mamzer n’entre pas dans la communauté.
29. Qu’un sariss n’entre pas dans la communauté.
30. Ne pas rendre stérile un mâle, même un animal domestique, un animal sauvage, ou un volatile.
31. Qu’un grand-prêtre n’épouse pas une veuve.
32. Qu’un grand-prêtre n’ait pas de rapports avec une veuve, même sans être marié [avec elle].
33. Que le grand-prêtre épouse une [fille] vierge à l’âge de na’ara.
34. Qu’un cohen n’épouse pas une [femme] divorcée.
35. Qu’il [le cohen]n’épouse pas de zona.
36. Qu’il [le cohen]n’épouse pas de ‘halala.
37. Qu’un homme n’ait pas de proximité avec l’une des arayot, même s’il n’a pas de rapports avec elle.

Lois des aliments interdits

Elles comprennent vingt-huit commandements, quatre commandements positifs, et vingt-quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Examiner les signes distinctifs des animaux et des bêtes sauvages.
2. Examiner les signes des volatiles pour distinguer celui qui est impur de celui qui est pur.
3. Examiner les signes des sauterelles pour distinguer celle qui est impure de celle qui est pure.
4. Examiner les signes des poissons pour distinguer celui est impur de celui qui est pur.
5. Ne pas manger d’animal domestique ou sauvage impur [impropre à la consommation].
6. Ne pas manger de volatiles impurs.
7. Ne pas manger de poissons impurs.
8. Ne pas manger d’insecte ailé.
9. Ne pas manger de « créatures rampantes ».
10. Ne pas manger d’[êtres] qui fourmillent sur terre [qui naissent des ordures, et non d’une femelle et d’un mâle].
11. Ne pas manger de vermine sortie des fruits.
12. Ne pas manger d’animaux aquatiques [autres que les poissons].
13. Ne pas manger un [animal] qui n’a pas été abattu rituellement.
14. Ne pas tirer profit d’un taureau qui a été lapidé.
15. Ne pas manger un [animal] tréfa.
16. Ne pas manger un membre d’un [animal] vivant.
17. Ne pas consommer de sang.
18. Ne pas manger la graisse d’un animal pur.
19. Ne pas manger le nerf sciatique.
20. Ne pas manger de viande [cuite] avec du lait.
21. Ne pas le cuire [un tel mélange].
22. Ne pas consommer de pain [fait à base] de la nouvelle récolte [avant l’offrande du omer].
23. Ne pas consommer de grains grillés de la nouvelle [récolte].
24. Ne pas consommer du gruau de la nouvelle récolte.
25. Ne pas manger les fruits durant les trois premières années (orla).
26. Ne pas consommer [des produits] cultivés au milieu d’un vignoble.
27. Ne pas consommer un produit dont les prélèvements n’ont pas été effectués.
28. Ne pas boire de vin de libation [idolâtre].


Lois relatives à l’abattage rituel

Elles comprennent cinq commandements : trois commandements positifs et deux commandements négatifs dont voici le détail :
1. Abattre rituellement [un animal] avant de le manger.
2. Ne pas abattre [un animal] et son petit le même jour.
3. Recouvrir le sang des animaux sauvages et des volatiles [abattus].
4. Ne prendre la mère [oiseau] avec ses petits.
5. Renvoyer la mère qui a été prise avec ses petits.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-dix : huit sont des commandements positifs, et soixante-deux des commandements négatifs.


Sixième Livre, le Livre des Propos

qui comprend quatre [ensembles de] lois dont voici le détail :

Lois des serments
Lois des vœux
Lois du naziréat
Lois des vœux d’estimations et des biens consacrés


Lois des Serments

elles comprennent cinq commandements, un commandement positif et quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas prêter serment sur Son nom à l’appui du mensonge.
2. Ne pas de prêter serment sur Son nom en vain ;
3. Ne pas nier [que l’on a en sa possession] un dépôt.
4. Ne pas prêter serment pour nier une dette.
5. Prêter serment sur Son nom pour dire la vérité

Lois relatives aux vœux

Elles comprennent trois commandements : deux commandement positifs et un commandement négatif dont voici le détail :
1. Qu’il [l’homme] prête attention à ce qu’expriment ses lèvres et qu’il accomplisse le vœu qu’il a formulé.
2. Qu’il ne profane pas sa parole
3. Annuler un vœu ou un serment ; ceci est la loi de l’annulation des vœux explicitement formulée dans la Torah écrite.


Lois relatives au naziréat

Elles comprennent dix commandements : deux commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
17. Que le nazir laisse croître sa chevelure.
18. Qu’il ne se coupe pas les cheveux tout au long de son naziréat.
19. Que le nazir ne boive pas de vin, ni un mélange contenant du vin, ni de vinaigre fait partir de ces produits.
20. Qu’il ne mange pas de raisins frais.
21. Qu’il ne mange pas de raisins secs.
22. Qu’il ne mange pas de pépins [de raisins].
23. Qu’il ne mange pas les peaux [de raisins].
24. Qu’il n’entre pas dans le ohel d’un cadavre.
25. Qu’il ne se rende pas impur pour les morts.
26. Qu’il se rase lorsqu’il apporte les sacrifices au terme naziréat ou lorsqu’il devient impur.


Lois relatives aux vœux d’estimation et à ce qui est dévoué

Elles comprennent sept commandements : cinq commandements positifs et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Appliquer pour les vœux d’estimations [de la valeur] d’un homme la loi mentionnée dans la Torah. Ceci est la loi de l’estimation d’un l’homme.
2. La loi du vœu de l’estimation d’un animal.
3. La loi du vœu de l’estimation d’une maison.
4. La loi du vœu de l’estimation d’un champ.
5. La loi de celui qui dévoue ses biens.
6. Que ce qui a été dévoué ne soit pas vendu.
7. Que ce qui a été dévoué ne soit pas racheté.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de vingt-cinq : dix sont des commandements positifs, et quinze des commandements négatifs.


Septième Livre, le Livre des Semences

Il comprend sept [ensembles de] lois, et voici leur ordre :

Lois des mélanges interdits
Lois des dons aux pauvres
Lois de la térouma
Lois des dîmes
Lois de la seconde dîme et des plants de la quatrième année
Lois des prémices
Lois de la chemita et du yovel

Lois des mélanges interdits

elles comprennent cinq commandements négatifs, dont voici le détail :

1. Ne pas semer des graines d’espèce différente.
2. Ne pas semer de céréales ou de légumes dans un vignoble.
3. Ne pas faire des croisements d’animaux.
4. Ne pas faire de travail avec des animaux d’espèce différente en même temps.
5. Ne pas revêtir une étoffe mixte [faite d’un mélange de lin et de laine].


Lois relatives aux dons dus aux pauvres

Elles comprennent treize commandements : sept commandements positifs et six commandements négatifs dont voici le détail :
1. Laisser [pour les pauvres] un coin [non moissonné de son champ lors de la moisson].
2. Ne pas le moissonner intégralement.
3. Laisser les épis tombés à terre lors de la moisson [pour les pauvres].
4. Ne pas ramasser les épis tombés à terre lors de la moisson.
5. Laisser les petites grappes [pour les pauvres].
6. Ne pas récolter les petites grappes.
7. Laisser [aux pauvres] les raisins tombés lors de la vendange.
8. Ne pas ramasser les raisins tombés lors de la vendange.
9. Laisser une gerbe qui a été oubliée [lors de la moisson].
10. Ne pas revenir ramasser la gerbe qui a été oubliée [lors de la moisson].
11. Prélever la dîme [de la récolte]destinée aux pauvres.
12. Donner la charité selon ses moyens.
13. Ne pas durcir son cœur envers les pauvres.


Lois relatives aux téroumot

Elles comprennent huit commandements : deux commandements positifs et six commandements négatifs dont voici le détail :
1. Prélever la grande térouma.
2. Prélever la térouma de la dîme.
3. Ne pas faire précéder la dîme à la térouma, mais faire les prélèvements dans l’ordre.
4. Qu’un étranger [au sacerdoce] ne consomme pas la térouma.
5. Que même un résidant chez un cohen ou son employé ne consomment pas la térouma.
6. Qu’un incirconcis ne consomme pas la térouma.
7. Qu’un cohen impur ne consomme pas la térouma.
8. Qu’une ‘halala ne consomme pas la térouma ni les prélèvements des offrandes.


Lois relatives à la dîme

Il y a un commandement, qui est prélever la première dîme chaque année où la terre est ensemencée la donner aux lévites.


Lois relatives à la seconde dîme, et aux plants de la quatrième [année]

Il y a neuf commandements, trois commandements positifs et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Prélever la seconde dîme.
2. Ne pas dépenser l’argent du rachat pour des besoins autres que le fait de manger, de boire et de s’enduire le corps.
3. Ne pas consommer [la seconde dîme] en état d’impureté.
4. Ne pas consommer [la seconde dîme] en état de deuil.
5. Ne pas manger la seconde dîme du blé à l’extérieur de Jérusalem.
6. Ne pas consommer la [seconde] dîme du vin en-dehors de Jérusalem.
7. Ne pas consommer la [seconde] dîme de l’huile en-dehors de Jérusalem.
8. Que les plants de la quatrième [année] soient consacrés et leur statut est que les propriétaires doivent les consommer à Jérusalem, comme la seconde dîme en tous points.
9. Faire la confession de la dîme.


Lois des prémices
et les autres dons aux cohanim en Terre [d’Israël]

elles comprennent neuf commandements, huit commandements positifs et un commandement négatif, dont voici le détail :

1. Prélever les prémices et les emmener dans le Temple.
2. Que le cohen ne consomme pas les prémices à l’extérieur de Jérusalem.
3. Faire la déclaration.
4. Prélever la ‘halla pour le cohen.
5. Donner au cohen l’épaule [de l’animal], la mâchoire et l’estomac.
6. Lui donner [au cohen] les prémices de la tonte.
7. Racheter le [premier-]né et donner [l’argent de son] rachat au cohen.
8. Racheter le premier-né d’un âne et donner [l’argent de] son rachat au cohen.
9. Briser la nuque du premier-né de l’âne si on ne désire pas le racheter.


Lois de la chemita et du Jubilé

Elles comprennent douze commandements, neuf commandements positifs, et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Que la terre repose de tout travail la septième [année].
2. Ne pas faire aucun travail agricole cette année.
3. Ne pas cultiver les arbres durant cette année.
4. Ne pas moissonner les produits spontanés de manière normale.
5. Ne pas vendanger les vignes de manière normale.
6. Renoncer à son droit de propriété sur tous les produits de la terre.
7. Renoncer à toutes ses dettes.
8. Ne pas exercer de pression ou réclamer [sa dette] à l’emprunteur.
9. Ne pas refuser de prêter avant la chemita afin de ne pas perdre son argent.
10. Compter les années par cycle de sept [ans].
11. Sanctifier la cinquantième [année].
12. Sonner du chofar le dix Tichri pour que les esclaves soient libérés.
13. Ne pas travailler la terre durant cette année.
14. Ne pas couper les produits spontanés de manière normale.
15. Ne pas vendanger les vignes de manière normale.
16. Libérer la terre cette année ; ce sont les lois du champ patrimonial et du champ acquis.
17. Ne pas vendre la terre à perpétuité.
18. La loi des maisons des villes murées.
19. Que la tribu de Lévi n’ait pas d’héritage dans la Terre d’Israël ; on leur fait don de villes dans lesquelles ils résideront.
20. Que la tribu de Lévi ne reçoive aucune part du butin.
21. Donner aux lévites des villes pour résider et [leur donner] les terrains [de la banlieue].
22. Que les terrains alentour de leurs villes ne soient pas vendus [de manière permanente] ; qu’ils puissent toujours les racheter, avant ou après le Jubilé.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-sept : trente sont des commandements positifs, et trente-sept des commandements négatifs.


Huitième Livre, le livre du Service

Lois de la Maison d’Élection

Elles comprennent six commandements : trois commandements positifs, et trois commandements négatifs, dont voici les détails :
1. Construire le Sanctuaire.
2. Ne pas construire l’autel en pierres de taille.
3. Ne pas monter sur l’autel par des marches.
4. Vénérer le Sanctuaire.
5. Monter la garde tout autour.
6. Ne pas interrompre sa garde.


Lois relatives aux ustensiles du Temple et à ceux qui y officient

Elles comprennent quatorze commandements : six commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Confectionner l’huile d’onction.
2. Ne pas confectionner de semblable.
3. Ne pas s’enduire le corps avec celle-ci.
4. Ne pas confectionner [d’encens] semblable à l’encens [offert dans le Temple].
5. Ne rien brûler sur l’autel d’or hormis l’encens.
6. Porter l’arche sur les épaules.
7. Que les barres n’en soient pas retirées.
8. Que les lévites servent dans le Temple.
9. Que l’un ne fasse pas la tâche de l’autre dans le Temple.
10. Que le cohen se sanctifie pour le service.
11. Que toutes les gardes aient le même statut durant les fêtes de pèlerinage.
12. Revêtir les vêtements de prêtrise durant le service.
13. Que la robe [du cohen] ne soit pas déchirée.
14. Que le pectoral ne soit pas séparé du éphod.


Lois relatives à l’entrée dans le Temple

Elles comprennent quinze commandements : deux commandements positifs et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Qu’un cohen n’entre pas ivre dans le Temple.
2. Qu’un cohen n’y entre pas avec la chevelure longue.
3. Qu’un cohen n’y entre pas avec les vêtements déchirés.
4. Qu’un cohen n’entre pas à tout moment dans le Heikhal.
5. Qu’un cohen ne sorte pas du Temple au moment du service.
6. Renvoyer les personnes impures du Temple.
7. Qu’une personne impure n’entre pas dans le Temple.
8. Qu’une personne impure n’entre pas sur le Mont [du Temple].
9. Qu’il [le cohen] n’officie pas alors qu’il est impur.
10. Qu’il [le cohen] n’officie pas dans la journée de son immersion [suite à une impureté rituelle, avant le coucher du soleil].
11. Que celui qui officie sanctifie ses mains et ses pieds.
12. Qu’un [cohen] présentant un défaut physique n’entre pas dans le Heikhal et [au-delà du début de] l’autel.
13. Ne pas servir [dans le Temple] avec un défaut physique.
14. Qu’un [cohen] présentant un défaut physique passager ne serve pas.
15. Qu’un étranger [au sacerdoce] n’officie pas.


Lois relatives à ce qui est invalide pour l’autel

Elles comprennent quatorze commandements : quatre commandements positifs et dix commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Offrir tous les sacrifices parfaits [sans défauts].
2. Ne pas consacrer un [animal] présentant un défaut pour l’autel.
3. Ne pas abattre [un animal présentant un défaut].
4. Ne pas faire aspersion de son sang.
5. Ne pas brûler sa graisse.
6. Ne pas offrir un [animal] présentant un défaut passager.
7. Ne pas sacrifier un [animal] présentant un défaut, même s’il est offert des non juifs.
8. Ne pas causer un défaut à des [animaux] consacrés.
9. Racheter les offrandes présentant un défaut.
10. Consacrer [un animal] à partir du huitième jour [à compter de la naissance] et avant cet âge, il [l’animal] est désigné comme ayant un « âge insuffisant » et on ne l’offre pas.
11. Ne pas sacrifier d’[animal] échangé contre un chien ou ayant fait l’objet du salaire [d’une zona].
12. Ne pas brûler [sur l’autel] de levain et de miel.
13. Saler tous les sacrifices.
14. Ne pas omettre le sel des sacrifices.


Lois relatives à la manière d’offrir les sacrifices

Elles comprennent vingt-trois commandements : dix commandements positifs et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Offrir l’holocauste de la manière mentionnée dans la Torah en suivant l’ordre.
2. Ne pas manger la viande de l’holocauste.
3. Le rituel du sacrifice expiatoire.
4. Ne pas manger de la viande d’un sacrifice expiatoire [offert à l’]intérieur [du Heikhal].
5. Qu’il [le cohen] ne fasse pas de séparation [entre la tête et le corps] de l’oiseau [offert] en holocauste.
6. Le rituel du sacrifice de culpabilité.
7. Que les cohanim mangent la viande des offrandes de sainteté éminente dans le Temple.
8. Qu’ils ne les mangent pas à l’extérieur de la cour
9. Qu’une personne étrangère [au sacerdoce] ne mange pas des offrandes de sainteté éminente.
10. Le rituel des sacrifices de paix.
11. Ne pas manger la viande des offrandes de moindre sainteté avant d’avoir fait aspersion du sang.
12. Faire chaque l’oblation conformément au rituel explicité dans la Torah.
13. Ne pas verser d’huile sur l’oblation du pêcheur.
14. Ne pas mettre d’oliban dessus.
15. Que l’oblation du cohen ne soit pas consommée.
16. Que l’on cuise pas une oblation de manière à ce qu’elle lève.
17. Que les cohanim mangent les restes de oblations.
18. Qu’un homme apporte tous [les animaux dont il a fait] vœu et ses offrandes volontaires pendant la fête de pèlerinage qui se présente en premier.
19. Qu’il ne tarde pas [d’apporter l’animaul dont il a fait] vœu, son offrande volontaire et les autres choses dont il est redevable.
20. Offrir tous les sacrifices dans la maison d’élection.
21. Apporter les saintetés [qui proviennent] de l’extérieur de la terre [d’Israël] à la Maison d’Élection.
22. Ne pas immoler de sacrifice à l’extérieur de la cour [du Temple].
23. Ne pas offrir un sacrifice à l’extérieur de la cour.


Lois relatives aux sacrifices quotidiens et supplémentaires

Elles comprennent dix-neuf commandements : dix-huit commandements positifs et un commandement négatif, dont voici le détail :
1. Offrir les deux agneaux chaque jour en holocauste.
2. Allumer chaque jour le feu sur l’autel.
3. Ne pas l’éteindre.
4. Enlever les cendres [de l’autel] tous les jours.
5. Brûler l’encens chaque jour.
6. Allumer les lampes chaque jour.
7. Que le grand prêtre offre une oblation, et celle-ci est appelée « ‘havitine ».
8. Ajouter deux agneaux en holocauste le Chabbat.
9. Faire les pains de proposition.
10. Le sacrifice supplémentaire du premier du mois.
11. Le sacrifice supplémentaire de Pessa’h.
12. Offrir le omer du balancement.
13. Le sacrifice supplémentaire de Chavouot.
14. Apporter les deux pains avec les sacrifices qui accompagnent le pain le jour de Chavouot.
15. Le sacrifice supplémentaire de Roch Hachana.
16. Le sacrifice supplémentaire du jour de jeûne [de Kippour].
17. Le sacrifice supplémentaire de la fête de Souccot.
18. Le sacrifice supplémentaire de Chemini Atséret.
19. Que chaque homme compte sept semaines à compter du jour de l’offrande du omer.


Lois relatives aux offrandes invalides

Elles comprennent huit commandements : deux commandements positifs et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas consommer d’offrandes qui ont été invalidées ou qui ont eu un défaut physique.
2. Ne pas consommer [d’offrandes] pigoul.
3. Ne pas laisser d’offrandes après le temps qui leur est imparti.
4. Ne pas consommer de notar.
5. Ne pas consommer d’offrandes qui sont devenues impures.
6. Qu’un homme devenu impur ne consomme pas d’offrandes.
7. Brûler le notar.
8. Brûler ce qui est impur


Lois du Culte de Yom Kippour

Ces lois comportent un seul commandement positif : accomplir tout le rituel de Yom Kippour selon son ordonnance qui est détaillée dans la Section A'harei Mot, les sacrifices, les confessions, l'envoi du bouc, et tous les autres temps du Culte.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de cent trois : quarante-sept sont des commandements positifs, et cinquante-six des commandements négatifs.


Neuvième Livre, le Livre des Sacrifices

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de six et en voici le détail :

Lois du sacrifice pascal. #13;
Lois de l’offrande de la fête.
Lois des premiers-nés.
Lois des [fautes] involontaires.
Lois de ceux auxquels il manque l’expiation.
Lois de la substitution.


Lois du Sacrifice pascal

Elles comprennent seize commandements, quatre commandements positifs et douze commandements négatifs, dont voici le détail :

1. Égorger le sacrifice pascal en son temps.
2. Ne pas le sacrifier alors qu’il reste du levain.
3. Ne pas laisser les parties sacrifiées passer la nuit.
4. Égorger le second sacrifice pascal.
5. Manger la chair du sacrifice avec du pain azyme et des herbes amères la nuit [veille] du quinze [Nissan]
6. Manger le second sacrifice pascal avec du pain azyme et des herbes amères la nuit [veille] du quinze du second mois [le mois d’Iyar].
7. Ne pas le consommer mi-cuit ou bouilli
8. Ne pas sortir la viande du sacrifice pascal en-dehors du groupe.
9. Qu’un apostat n’en mange pas.
10. Qu’un [non juif] résident [ayant accepté ses commandements] et un [non juif] employé n’en mangent pas.
11. Qu’un incirconcis n’en mange pas.
12. Ne pas briser un os.
13. Ne pas briser un os du second sacrifice pascal.
14. Ne pas en laisser jusqu’au matin.
15. Ne pas laisser [de la chair] du second sacrifice pascal au matin.
16. Ne pas laisser de la chair de l’offrande de la fête du quatorze [Nissan] jusqu’au troisième jour.


Lois relatives à l’offrande de la fête

Elles comprennent six commandements : quatre commandements positifs et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Paraître devant D.ieu.
2. Célébrer les trois fêtes de pèlerinage.
3. Se réjouir durant les fêtes de pèlerinage.
4. Ne pas paraître sans [sacrifice].
5. Ne pas oublier de réjouir le lévite et de lui donner ses dons.
6. Rassembler le peuple durant la fête des Tentes à l’issu de l’année de chemita.


Lois relatives aux premiers-nés

Elles comprennent cinq commandements : deux commandements positifs et trois commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Séparer les premiers-nés.
2. Qu’un premier-né parfait [sans défaut] ne soit pas mangé en-dehors de Jérusalem
3. Qu’un premier-né ne soit pas racheté.
4. Prélever la dîme des animaux.
5. Qu’un animal de la dîme ne soit pas racheté. J’ai inclus [les lois sur l’animal de] la dîme avec [les lois sur] le premier-né, parce que les deux ont le même statut et l’Ecriture l’a incluse [la dîme] avec [le premier-né], ainsi qu’il est dit : « et leur sang tu aspergeras ». Par tradition orale, ils [les sages] ont appris que cela se rapporte au sang de [l’animal de] la dîme et au sang du premier-né.


Lois relatives aux [fautes] involontaires

Elles comprennent cinq commandements positifs, dont voici le défatil :
1. Qu’un individuel offre un sacrifice expiatoire fixe pour une [faute] involontaire.
2. Que celui qui ne sait pas s’il a fauté ou non offre un sacrifice de culpabilité jusqu’à ce qu’il sache et apporte son sacrifice expiatoire, et celui-ci est appelé : le sacrifice de culpabilité conditionnel.
3. Qu’un pêcheur offre un sacrifice de culpabilité pour certaines fautes déterminées, et celui-ci est appelé : le sacrifice de culpabilité inconditionnel.
4. Qu’un pêcheur apporte un sacrifice pour certaines fautes déterminées, s’il est riche : un animal, et s’il est pauvre : un volatile ou un dixième de eifa ; ce [sacrifice] est appelé : sacrifice de nature variable.
5. Que [les membres du] Sanhédrin offrent un sacrifice s’ils commettent une erreur et donnent une directive contraire à la loi concernant l’une des [fautes] graves.


Lois relatives de ceux auxquels il manque l’expiation.

Elles comprennent quatre commandements positifs, dont voici le détail :
1. Que la [femme] zava offre un sacrifice lorsqu’elle est purifiée
2. Que la femme accouchée offre un sacrifice quand elle est purifiée.
3. Qu’un homme atteint de flux offre un sacrifice quand il est purifié.
4. Qu’une personne atteinte d’affection lépreuse offre un sacrifice quand elle est purifiée, et après qu’ils aient offert leurs sacrifices, leur processus de pureté sera terminé.


Lois relatives à la substitution

Elles comprennent trois commandements, un commandement positif et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas substituer un [autre] animal à un [sacrifice].
2. Que [l’animal] substitué soit saint dans le cas où l’on a fait une substitution.
3. Ne pas intervertir la sainteté des offrandes.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de trente-neuf : vingt sont des commandements positifs, et dix-neuf des commandements négatifs.

Dixième Livre, le livre de la Pureté

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de huit et en voici le détail :

Lois de l’impureté du cadavre.
Lois de la vache rousse.
Lois de l’impureté de l’affection lépreuse.
Lois de ceux qui rendent impurs par la couche et par le siège.
Lois des autres pères d’impureté.
Lois de l’impureté des aliments.
Lois des ustensiles.
Lois des bains rituels.

Lois de l’impureté du cadavre

Elles comprennent un commandement, qui est la loi de l’impureté du cadavre.


Lois relatives à la vache rousse

Elles comprennent deux commandements positifs, dont voici le détail :
1. La loi de la vache rousse.
2. La loi de l’impureté des eaux d’aspersion et leur purification.


Lois relatives à l’impureté de la l’affection lépreuse (tsaraat).

Elles comprennent huit commandements, six commandements positifs et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Rendre une décision conforme à la loi de la Torah concernant l’affection lépreuse qui atteint l’homme.
2. Ne pas couper les signes d’impureté.
3. Ne pas raser la plaie.
4. Que le lépreux soit reconnaissable par la déchirure de ses vêtements, sa chevelure croissante, et sa tête recouverte jusqu’à la moustache.
5. Le processus de pureté du lépreux.
6. Que le lépreux se rase tous ses poils quand il se purifie.
7. La loi de l’affection lépreuse du vêtement.
8. La loi de l’affection lépreuse de la maison.


Lois relatives à ceux qui contaminent la couche et le siège.

Elles comprennent quatre commandements positifs, dont voici le détail :
1. La loi de l’impureté de la [femme] nidda
2. La loi de l’impureté de la [femme] accouchée
3. La loi de l’impureté de la [femme] zava
4. La loi de l’impureté du zav


Lois relatives aux autres pères d’impureté

Elles comprennent trois commandements positifs, dont voici le détail :
1. La loi de l’impureté d’un [animal] mort [autrement que par abattage rituel].
2. La loi de l’impureté [de la carcasse] des [huit] rampants [mentionnés dans la Torah].
3. La loi de l’impureté de la matière séminale. Une idole contamine comme un rampant et son impureté est d’ordre rabbinique.


Lois relatives à l’impureté des aliments.

Il y a un commandement positif, qui est la loi relative à l’impureté des aliments et des liquides, et la façon comment ils deviennent susceptibles [de contracter l’impureté].


Lois relatives aux ustensiles.

Le sujet de ces lois est de connaître les ustensiles qui contractent l’une de ces impuretés et les ustensiles qui ne contractent pas [ces impuretés], et la manière comment ils contractent [ces impuretés] et comment ils communiquent [l’impureté].


Lois relatives aux bains rituels

[Elles consistent en] un commandement positif,
qui est que tout impur s’immerge dans l’eau du bain rituel, pour devenir pur.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de vingt : dix-huit sont des commandements positifs, et deux des commandements négatifs.


Onzième Livre, le livre des Dommages

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :

Lois des dommages matériels.
Lois du vol en cachette (larcin).
Lois du vol par la force et de la perte.
Lois relatives à qui cause un dommage corporel ou matériel.
Lois du meurtrier et de la protection de la vie humaine

Lois des dommages matériels

Elles comprennent quatre commandements positifs, dont voici le détail :
1. Loi du [des dommages causés par un] bœuf [qui encorne].
2. Loi du [des dommages causés par un animal qui] pâture.
3. La loi de [des dommages causés par] une fosse.
4. La loi du [des dommages causés par le] feu.

Lois relatives au vol

Elles comprennent sept commandements positifs, deux commandements positifs et cinq commandements négatifs, dont voici le détail :
1. ne pas voler de biens [appartenant à autrui].
2. La loi relative au voleur.
3. Assurer l’exactitude des balances et des poids.
4. Ne pas tromper [une personne] par l’usage de mesures ou de poids [inexacts].
5. Ne pas posséder des poids et des mesures inexacts, bien qu’ils ne soient pas utilisés pour le commerce.
6. Ne pas déplacer la borne [de son prochain].
7. Ne pas kidnapper une personne.


Lois relatives au brigandage et à la perte

Elles comprennent sept commandements, deux commandements positifs et cinq commandements négatifs, dont voici le détail :
1. ne pas commettre de brigandage .
2. Ne pas refuser [le dû d’une personne].
3. Ne pas convoiter [les biens d’autrui].
4. Ne pas désirer [les biens d’autrui].
5. Restituer l’objet volé.
6. Ne pas ignorer un objet perdu.
7. Restituer l’objet perdu.


Lois relatives à qui cause un dommage corporel ou matériel

Il a un commandement positif, qui est la loi de celui qui cause un dommage corporel ou matériel à autrui


Lois relatives au meurtrier et à la protection de la vie humaine

Elles comprennent dix-sept commandements, sept commandements positifs et dix commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas tuer.
2. Ne pas accepter de rachat pour la vie d’un meurtrier mais il doit être mis à mort.
3. Exiler qui a commis un homicide involontaire.
4. Ne pas accepter de rachat pour qui est passible d’exil.
5. Ne pas tuer le meurtrier après le meurtre avant qu’il soit jugé.
6. Sauver une personne poursuivie en tuant le poursuivant [meurtrier].
7. Ne pas avoir pitié du poursuivant.
8. Ne pas rester [passif] alors que la vie d’autrui est en danger.
9. Désigner des villes de refuge et d’aménager les routes pour y accéder.
10. Briser la nuque de la génisse dans la rivière.
11. Que cette terre [où la génisse est tuée] ne soit pas travaillée ni ensemencée.
12. Ne pas créer une situation de danger.
13. Faire un parapet.
14. Ne pas faire trébucher une personne intègre.
15. Aider une personne [dont l’animal] croule en chemin à décharger.
16. L’aider à [re]charger.
17. Ne pas l’abandonner sans assistance, avec sa charge.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de trente-six : seize sont des commandements positifs, et vingt des commandements négatifs.


Douzième Livre, le livre d’Acquisition

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :

Lois relatives à la vente.
Lois relatives à l’acquisition et au cadeau.
Lois relatives aux [relations entre] voisins.
Lois relatives aux délégués et aux partenaires.
Lois relatives aux esclaves et à la protection de la vie humaine

Les lois incluses dans celles-ci sont explicitées selon leurs noms dans les endroits appropriés

Lois de la vente

Elles comprennent cinq commandements, un commandement positif, et quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. lois de l’achat et de la vente.
2. Ne pas léser [autrui] dans l’achat et la vente.
3. Ne pas léser [autrui] par la parole.
4. Ne pas léser un converti financièrement.
5. Ne pas le léser [le converti] par la parole.


Lois de l’acquisition et du don

L’objet de ces lois est de connaître le statut des biens sans propriétaire, comment ceux-ci sont acquis et le procédé par lequel ils sont acquis, le statut du donateur et du donataire, et le don qui peut être révoqué et le don qui est irrévocable.

Lois des voisins

L’objet de ces lois est de connaître les lois concernant le partage des biens immeubles entre associés, l’écart [que chacun doit observer pour éviter de causer] un dommage à son voisin et à celui qui possède la propriété adjacente, et les lois concernant [les droits de ceux qui possèdent les propriétés] adjacentes.


Lois des mandataires et des associés

Le sujet de ces lois est de connaître les lois qui régissent le mandataire et l’associé d’une personne, et leur statut par rapport aux achats aux ventes, aux pertes, et aux bénéfices.


Lois des esclaves

Elles comprennent treize commandements : cinq commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
1. La loi de l’acquisition d’un esclave hébreu.
2. Qu’il ne soit pas vendu à la manière des esclaves.
3. Ne pas lui assigner de travaux abusifs.
4. Ne pas lui assigner de travaux serviles.
5. Ne pas permettre à un étranger résidant de le dominer avec abus.
6. Lui offrir un présent lorsqu’il obtient sa liberté.
7. Ne pas le laisser partir les mains vides
8. Racheter une servante hébreu.
9. La destiner comme épouse.
10. Ne pas la vendre [une seconde fois].
11. Qu’un esclave cananéen travaille à jamais, à moins que son maître ne lui fasse tomber l’une des extrémités de ses membres.
12. Ne pas retourner [à son maître] un esclave qui s’est enfui de la diaspora en Terre d’Israël.
13. Ne pas opprimer un esclave qui s’est enfui chez nous.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de dix-huit : six sont des commandements positifs, et douze des commandements négatifs.


Treizième Livre, le livre des Jugements

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :

Lois relatives au louage.
Lois du l’emprunt et du dépôt.
Lois du prêteur et de l’emprunteur.
Lois des plaidoiries.
Lois de l’héritage

Lois relatives au louage

Elles comprennent sept commandements, trois commandements positifs, et quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. lois de l’employé rémunéré et du gardien rémunéré.
2. Payer le salaire de l’employé quand il est dû.
3. Ne pas différer le paiement du salaire d’un employé après son temps.
4. Que l’employé puisse manger des produits sur lesquels il travaille.
5. Que l’employé ne mange pas des produits au moment où il travaille.
6. Qu’un employé ne prenne pas plus que ce qu’il mange.
7. Ne pas museler un bœuf quand il bat [le grain].


Lois relatives à l’emprunt et au dépôt

Elles comprennent deux commandements positifs, le premier : la loi [qui régit] l’emprunteur, le second : la loi [qui régit] le gardien bénévole.


Lois du créancier et du débiteur

Elles comprennent douze commandements, quatre commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Prêter au pauvre et au démuni.
2. Ne pas le harceler [l’emprunteur pour qu’il s’acquitte de sa dette].
3. Harceler un [emprunteur] païen [pour qu’il s’acquitte de sa dette].
4. Que le créancier ne prenne pas un gage par la force.
5. Restituer le gage à son propriétaire lorsqu’il en a besoin.
6. Ne pas tarder [de restituer] le gage à son propriétaire pauvre lorsqu’il en a besoin.
7. Ne pas prendre un gage à une veuve.
8. Ne pas prendre en gage des ustensiles nécessaires à la préparation de la nourriture.
9. Qu’un prêteur ne prête pas [de l’argent] à intérêt.
10. Que l’emprunteur n’accepte pas un prêt à intérêt.
11. Ne pas être impliqué dans un prêt à intérêt entre le prêteur et l’emprunteur, ne pas servir de témoin entre eux, ne pas écrire d’acte, et ne pas se porter garant [dans un tel prêt].
12. Emprunter [de l’argent] d’un païen et lui prêter avec intérêt.


Lois des réclamations

Il y a un commandement positif. qui est la loi [qui régit] celui qui fait une réclamation et celui qui reconnaît ou nie [la réclamation qui lui est faite], et l’explication de ce commandement positif se trouve dans les chapitres que voici :


Lois de l’héritage

Il y a un commandement positif, qui est la loi, qui est la loi de l’ordre de l’héritage.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de vingt-trois : onze sont des commandements positifs, et douze des commandements négatifs.


Quatorzième Livre, le livre des Juges

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de cinq, dont voici l’ordre :

Lois relatives au sanhédrin et aux peines qui dépendent de sa juridiction.
Lois relatives aux témoignages.
Lois relatives aux rebelles.
Lois relatives au deuil.
Lois relatives aux rois et à leurs guerres.

Lois relatives au sanhédrin, et aux peines qui dépendent de sa juridiction.

Elles comprennent trente commandements, dix commandements positifs, et vingt commandements négatifs, dont voici le détail :
11. Nommer des juges.
12. Ne pas nommer un juge qui ne connaît pas le mode de jugement.
13. Suivre la majorité en cas de divergence d’opinion entre les juges,
14. Ne pas mettre à mort [un accusé] s’il y a seulement une majorité d’un juge [qui requiert cette peine].
15. Qu’un [juge] qui a argumenté en faveur de l’acquittement [de l’accusé] n’argumente pas ensuite en faveur de sa condamnation dans un cas de peine capitale.
16. Mettre à mort par la lapidation.
17. Mettre à mort par le feu.
18. Mettre à mort par le glaive.
19. Mettre à mort par la strangulation.
20. Pendre [les corps de certains pêcheurs exécutés].
21. Enterrer la personne mise à mort le jour même
22. Ne pas laisser son cadavre son corps [non enterré] passer la nuit.
23. Ne pas laisser en vie une sorcière.
24. [Châtier un pêcheur] par la flagellation.
25. Ne pas infliger plus de coups de fouet [qu’il n’en a été décidé].
26. Ne pas châtier une personne qui a agi sous la contrainte.
27. Ne pas tuer un innocent sous la base d’une conclusion hâtive.
28. Ne pas avoir pitié de celui qui tue ou blesse autrui.
29. Ne pas avoir pitié du pauvre dans le jugement.
30. Ne pas honorer un homme de stature dans le jugement.
31. Ne pas faire pencher un jugement [a priori] contre un pêcheur, bien qu’il commette des fautes.
32. Ne pas commettre d’injustice dans un jugement.
33. Ne pas pervertir le jugement d’un converti ou d’une veuve
34. Juger avec équité.
35. Ne pas avoir peur d’un homme violent dans le jugement.
36. Ne pas accepter de pot-de-vin.
37. Ne pas maudire les juges.
38. Ne pas accepter de fausse rumeur.
39. Ne pas maudire le nassi.
40. Ne pas maudire n’importe quel autre juif honorable.


Lois relatives au témoignage

Elles comprennent huit commandements, trois commandements positifs, et cinq commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Que celui qui connaît un témoignage témoigne au tribunal.
2. Interroger les témoins.
3. Qu’un témoin qui a témoigné dans un procès capital ne serve pas de juge.
4. Ne pas rendre un jugement sur la base [du témoignage] d’un seul témoin.
5. Ne pas accepte le témoignage d’une personne ayant commis une faute.
6. Ne pas accepter le témoignage d’un proche parent.
7. Ne pas déposer un faux témoignage.
8. Faire au témoin passible de machination ce qu’il avait le dessein de faire [à l’accusé].


Lois relatives aux rebelles.

Elles comprennent neuf commandements, trois commandements positifs, et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Suivre les directives données par le grand sanhédrin.
2. Ne pas dévier de leurs directives.
3. Ne pas ajouter à la Torah - ni dans les commandements de la Loi écrite, ni dans l’interprétation que nous avons reçue par tradition orale.
4. Ne rien en retirer.
5. Ne pas maudire son père et sa mère.
6. Ne pas les frapper.
7. Les respecter.
8. Les craindre.
9. Qu’un fils ne se rebelle pas contre les instructions de son père et de sa mère.


Lois relatives au deuil

Elles comprennent quatre commandements, un commandement positif, et trois commandements négatifs, dont voici le détail :
1. porter le deuil des proches parents ; même un cohen se rend impur et porte le deuil de ses proches parents. [Toutefois,] l’on ne porte pas le deuil des personnes exécutées par le tribunal, c’est la raison pour laquelle j’ai inclus ces lois dans ce livre, parce qu’elles se rapportent [à l’obligation] d’enterrer le jour de la mort, qui est un commandement positif [déjà citée dans loi sur le sanhédrin, ch. 15 § 8].
2. Qu’un grand prêtre ne se rende pas impur pour ses proches parents.
3. Qu’il n’entre pas dans un ohel où se trouve un cadavre.
4. Qu’un cohen ordinaire ne se rende pas impur pour un mort mais seulement pour ses proches parents.


Lois des Rois

Elles contiennent 23 Mitsvot : 10 commandements positifs et 13 commandements négatifs, dont voici l'énoncé :
1. Se nommer un Roi.
2. Ne pas le nommer d'entre les convertis.
3. Qu'il n'ait pas trop de femmes.
4. Qu'il n'ait pas trop de chevaux.
5. Qu'il n'ait pas trop d'or et d'argent.
6. Détruire les sept peuples.
7. N'en laisser vivre personne.
8. Effacer la descendance d'Amalek.
9. Se souvenir des actions d'Amalek.
10. Ne pas oublier ses méfaits et son agression sur la route.
11. Ne pas résider en Egypte.
12. Faire des propositions de paix aux villes assiégées.
13. Ne pas faire de proposition de paix à Ammon et à Moav lorsqu'on les combat.
14. Ne pas détruire les arbres fruitiers lors d'un siège.
15. Préparer un endroit du camp pour que les soldats s'y exonèrent.
16. Préparer une bêche à cet effet.
17. Oindre un Cohen qui parle aux combattants avant l'affrontement.
18. Que celui qui vient de se fiancer, ou de construire une maison, ou de planter une vigne se réjouisse de son acquis une année entière et soit exclu des troupes.
19. Qu'aucune tâche ne lui soit imposée, ni pour les besoins civils ni pour les besoins militaires.
20. Ne pas craindre ni s'enfuir du combat.
21. La permission de la "belle captive".
22. Ne pas revendre la "belle captive".
23. Ne pas l'asservir après l'avoir prise pour soi.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-quatorze : vingt-sept sont des commandements positifs, et quarante-sept des commandements négatifs.

Il y a donc quatre-vingt-trois [ensembles de] lois dans ces quatorze livres. Je vais maintenant commencer à expliquer les règles de chaque commandement, toutes les lois qui y sont inclues selon l’ordre de ces [ensembles de] lois, avec l’aide du Tout-Puissant.

La Paracha
Parachat ‘Houkat
Cette page en d'autres langues