ב"ה

Rambam - 1 chapitre par jour

2ème partie

Montrer le texte en :

Cinquième Livre, le Livre de la Sainteté

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de trois, dont voici l’ordre :
les lois des relations interdites,
les lois des aliments interdits,
les lois de la che’hita,

Lois des relations interdites

Elles comprennent trente-sept commandements, un commandement positif, et trente-six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas avoir de rapports avec sa mère.
2. Ne pas avoir de rapports avec la femme de son père.
3. Ne pas avoir de rapports avec sa sœur.
4. Ne pas avoir de rapports avec la fille de la femme de son père.
5. Ne pas avoir de rapports avec la fille de son fils.
6. Ne pas avoir de rapports avec sa fille.
7. Ne pas avoir de rapports avec la fille de sa fille.
8. Ne pas épouser une femme et sa fille.
9. Ne pas épouser une femme et la fille de son fils.
10. Ne pas épouser une femme et la fille de sa fille.
11. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de son père.
12. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de sa mère.
13. Ne pas avoir de rapports avec la femme du frère de son père.
14. Ne pas avoir de rapports avec sa bru.
15. Ne pas avoir de rapports avec la femme de son frère.
16. Ne pas avoir de rapports avec la sœur de sa femme.
17. Ne pas avoir de rapports avec un animal [pour un homme].
18. Qu’une femme n’ait pas de rapports avec un animal.
19. Ne pas avoir de rapports avec un homme [pour un homme].
20. Ne pas découvrir la nudité de son père [c'est-à-dire avoir des rapports avec lui].
21. Ne pas découvrir la nudité du frère de son père.
22. Ne pas avoir de rapports avec une femme mariée.
23. Ne pas avoir de rapports avec une femme nidda.
24. Ne pas contracter de mariage avec des non juifs.
25. Qu’un ammonite et un moabite n’entrent pas dans la communauté de D.ieu [c’est-à-dire ne contractent pas de mariage avec des juifs].
26. Ne pas éloigner la troisième génération d’égyptien [converti en l’empêchant] d’entrer dans la communauté.
27. Ne pas empêcher la troisième génération d’Édomite [converti] d’entrer dans la communauté.
28. Qu’un mamzer n’entre pas dans la communauté.
29. Qu’un sariss n’entre pas dans la communauté.
30. Ne pas rendre stérile un mâle, même un animal domestique, un animal sauvage, ou un volatile.
31. Qu’un grand-prêtre n’épouse pas une veuve.
32. Qu’un grand-prêtre n’ait pas de rapports avec une veuve, même sans être marié [avec elle].
33. Que le grand-prêtre épouse une [fille] vierge à l’âge de na’ara.
34. Qu’un cohen n’épouse pas une [femme] divorcée.
35. Qu’il [le cohen]n’épouse pas de zona.
36. Qu’il [le cohen]n’épouse pas de ‘halala.
37. Qu’un homme n’ait pas de proximité avec l’une des arayot, même s’il n’a pas de rapports avec elle.

Lois des aliments interdits

Elles comprennent vingt-huit commandements, quatre commandements positifs, et vingt-quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Examiner les signes distinctifs des animaux et des bêtes sauvages.
2. Examiner les signes des volatiles pour distinguer celui qui est impur de celui qui est pur.
3. Examiner les signes des sauterelles pour distinguer celle qui est impure de celle qui est pure.
4. Examiner les signes des poissons pour distinguer celui est impur de celui qui est pur.
5. Ne pas manger d’animal domestique ou sauvage impur [impropre à la consommation].
6. Ne pas manger de volatiles impurs.
7. Ne pas manger de poissons impurs.
8. Ne pas manger d’insecte ailé.
9. Ne pas manger de « créatures rampantes ».
10. Ne pas manger d’[êtres] qui fourmillent sur terre [qui naissent des ordures, et non d’une femelle et d’un mâle].
11. Ne pas manger de vermine sortie des fruits.
12. Ne pas manger d’animaux aquatiques [autres que les poissons].
13. Ne pas manger un [animal] qui n’a pas été abattu rituellement.
14. Ne pas tirer profit d’un taureau qui a été lapidé.
15. Ne pas manger un [animal] tréfa.
16. Ne pas manger un membre d’un [animal] vivant.
17. Ne pas consommer de sang.
18. Ne pas manger la graisse d’un animal pur.
19. Ne pas manger le nerf sciatique.
20. Ne pas manger de viande [cuite] avec du lait.
21. Ne pas le cuire [un tel mélange].
22. Ne pas consommer de pain [fait à base] de la nouvelle récolte [avant l’offrande du omer].
23. Ne pas consommer de grains grillés de la nouvelle [récolte].
24. Ne pas consommer du gruau de la nouvelle récolte.
25. Ne pas manger les fruits durant les trois premières années (orla).
26. Ne pas consommer [des produits] cultivés au milieu d’un vignoble.
27. Ne pas consommer un produit dont les prélèvements n’ont pas été effectués.
28. Ne pas boire de vin de libation [idolâtre].


Lois relatives à l’abattage rituel

Elles comprennent cinq commandements : trois commandements positifs et deux commandements négatifs dont voici le détail :
1. Abattre rituellement [un animal] avant de le manger.
2. Ne pas abattre [un animal] et son petit le même jour.
3. Recouvrir le sang des animaux sauvages et des volatiles [abattus].
4. Ne prendre la mère [oiseau] avec ses petits.
5. Renvoyer la mère qui a été prise avec ses petits.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-dix : huit sont des commandements positifs, et soixante-deux des commandements négatifs.


Sixième Livre, le Livre des Propos

qui comprend quatre [ensembles de] lois dont voici le détail :

Lois des serments
Lois des vœux
Lois du naziréat
Lois des vœux d’estimations et des biens consacrés


Lois des Serments

elles comprennent cinq commandements, un commandement positif et quatre commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas prêter serment sur Son nom à l’appui du mensonge.
2. Ne pas de prêter serment sur Son nom en vain ;
3. Ne pas nier [que l’on a en sa possession] un dépôt.
4. Ne pas prêter serment pour nier une dette.
5. Prêter serment sur Son nom pour dire la vérité

Lois relatives aux vœux

Elles comprennent trois commandements : deux commandement positifs et un commandement négatif dont voici le détail :
1. Qu’il [l’homme] prête attention à ce qu’expriment ses lèvres et qu’il accomplisse le vœu qu’il a formulé.
2. Qu’il ne profane pas sa parole
3. Annuler un vœu ou un serment ; ceci est la loi de l’annulation des vœux explicitement formulée dans la Torah écrite.


Lois relatives au naziréat

Elles comprennent dix commandements : deux commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
17. Que le nazir laisse croître sa chevelure.
18. Qu’il ne se coupe pas les cheveux tout au long de son naziréat.
19. Que le nazir ne boive pas de vin, ni un mélange contenant du vin, ni de vinaigre fait partir de ces produits.
20. Qu’il ne mange pas de raisins frais.
21. Qu’il ne mange pas de raisins secs.
22. Qu’il ne mange pas de pépins [de raisins].
23. Qu’il ne mange pas les peaux [de raisins].
24. Qu’il n’entre pas dans le ohel d’un cadavre.
25. Qu’il ne se rende pas impur pour les morts.
26. Qu’il se rase lorsqu’il apporte les sacrifices au terme naziréat ou lorsqu’il devient impur.


Lois relatives aux vœux d’estimation et à ce qui est dévoué

Elles comprennent sept commandements : cinq commandements positifs et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Appliquer pour les vœux d’estimations [de la valeur] d’un homme la loi mentionnée dans la Torah. Ceci est la loi de l’estimation d’un l’homme.
2. La loi du vœu de l’estimation d’un animal.
3. La loi du vœu de l’estimation d’une maison.
4. La loi du vœu de l’estimation d’un champ.
5. La loi de celui qui dévoue ses biens.
6. Que ce qui a été dévoué ne soit pas vendu.
7. Que ce qui a été dévoué ne soit pas racheté.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de vingt-cinq : dix sont des commandements positifs, et quinze des commandements négatifs.


Septième Livre, le Livre des Semences

Il comprend sept [ensembles de] lois, et voici leur ordre :

Lois des mélanges interdits
Lois des dons aux pauvres
Lois de la térouma
Lois des dîmes
Lois de la seconde dîme et des plants de la quatrième année
Lois des prémices
Lois de la chemita et du yovel

Lois des mélanges interdits

elles comprennent cinq commandements négatifs, dont voici le détail :

1. Ne pas semer des graines d’espèce différente.
2. Ne pas semer de céréales ou de légumes dans un vignoble.
3. Ne pas faire des croisements d’animaux.
4. Ne pas faire de travail avec des animaux d’espèce différente en même temps.
5. Ne pas revêtir une étoffe mixte [faite d’un mélange de lin et de laine].


Lois relatives aux dons dus aux pauvres

Elles comprennent treize commandements : sept commandements positifs et six commandements négatifs dont voici le détail :
1. Laisser [pour les pauvres] un coin [non moissonné de son champ lors de la moisson].
2. Ne pas le moissonner intégralement.
3. Laisser les épis tombés à terre lors de la moisson [pour les pauvres].
4. Ne pas ramasser les épis tombés à terre lors de la moisson.
5. Laisser les petites grappes [pour les pauvres].
6. Ne pas récolter les petites grappes.
7. Laisser [aux pauvres] les raisins tombés lors de la vendange.
8. Ne pas ramasser les raisins tombés lors de la vendange.
9. Laisser une gerbe qui a été oubliée [lors de la moisson].
10. Ne pas revenir ramasser la gerbe qui a été oubliée [lors de la moisson].
11. Prélever la dîme [de la récolte]destinée aux pauvres.
12. Donner la charité selon ses moyens.
13. Ne pas durcir son cœur envers les pauvres.


Lois relatives aux téroumot

Elles comprennent huit commandements : deux commandements positifs et six commandements négatifs dont voici le détail :
1. Prélever la grande térouma.
2. Prélever la térouma de la dîme.
3. Ne pas faire précéder la dîme à la térouma, mais faire les prélèvements dans l’ordre.
4. Qu’un étranger [au sacerdoce] ne consomme pas la térouma.
5. Que même un résidant chez un cohen ou son employé ne consomment pas la térouma.
6. Qu’un incirconcis ne consomme pas la térouma.
7. Qu’un cohen impur ne consomme pas la térouma.
8. Qu’une ‘halala ne consomme pas la térouma ni les prélèvements des offrandes.


Lois relatives à la dîme

Il y a un commandement, qui est prélever la première dîme chaque année où la terre est ensemencée la donner aux lévites.


Lois relatives à la seconde dîme, et aux plants de la quatrième [année]

Il y a neuf commandements, trois commandements positifs et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Prélever la seconde dîme.
2. Ne pas dépenser l’argent du rachat pour des besoins autres que le fait de manger, de boire et de s’enduire le corps.
3. Ne pas consommer [la seconde dîme] en état d’impureté.
4. Ne pas consommer [la seconde dîme] en état de deuil.
5. Ne pas manger la seconde dîme du blé à l’extérieur de Jérusalem.
6. Ne pas consommer la [seconde] dîme du vin en-dehors de Jérusalem.
7. Ne pas consommer la [seconde] dîme de l’huile en-dehors de Jérusalem.
8. Que les plants de la quatrième [année] soient consacrés et leur statut est que les propriétaires doivent les consommer à Jérusalem, comme la seconde dîme en tous points.
9. Faire la confession de la dîme.


Lois des prémices
et les autres dons aux cohanim en Terre [d’Israël]

elles comprennent neuf commandements, huit commandements positifs et un commandement négatif, dont voici le détail :

1. Prélever les prémices et les emmener dans le Temple.
2. Que le cohen ne consomme pas les prémices à l’extérieur de Jérusalem.
3. Faire la déclaration.
4. Prélever la ‘halla pour le cohen.
5. Donner au cohen l’épaule [de l’animal], la mâchoire et l’estomac.
6. Lui donner [au cohen] les prémices de la tonte.
7. Racheter le [premier-]né et donner [l’argent de son] rachat au cohen.
8. Racheter le premier-né d’un âne et donner [l’argent de] son rachat au cohen.
9. Briser la nuque du premier-né de l’âne si on ne désire pas le racheter.


Lois de la chemita et du Jubilé

Elles comprennent douze commandements, neuf commandements positifs, et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Que la terre repose de tout travail la septième [année].
2. Ne pas faire aucun travail agricole cette année.
3. Ne pas cultiver les arbres durant cette année.
4. Ne pas moissonner les produits spontanés de manière normale.
5. Ne pas vendanger les vignes de manière normale.
6. Renoncer à son droit de propriété sur tous les produits de la terre.
7. Renoncer à toutes ses dettes.
8. Ne pas exercer de pression ou réclamer [sa dette] à l’emprunteur.
9. Ne pas refuser de prêter avant la chemita afin de ne pas perdre son argent.
10. Compter les années par cycle de sept [ans].
11. Sanctifier la cinquantième [année].
12. Sonner du chofar le dix Tichri pour que les esclaves soient libérés.
13. Ne pas travailler la terre durant cette année.
14. Ne pas couper les produits spontanés de manière normale.
15. Ne pas vendanger les vignes de manière normale.
16. Libérer la terre cette année ; ce sont les lois du champ patrimonial et du champ acquis.
17. Ne pas vendre la terre à perpétuité.
18. La loi des maisons des villes murées.
19. Que la tribu de Lévi n’ait pas d’héritage dans la Terre d’Israël ; on leur fait don de villes dans lesquelles ils résideront.
20. Que la tribu de Lévi ne reçoive aucune part du butin.
21. Donner aux lévites des villes pour résider et [leur donner] les terrains [de la banlieue].
22. Que les terrains alentour de leurs villes ne soient pas vendus [de manière permanente] ; qu’ils puissent toujours les racheter, avant ou après le Jubilé.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de soixante-sept : trente sont des commandements positifs, et trente-sept des commandements négatifs.


Huitième Livre, le livre du Service

Lois de la Maison d’Élection

Elles comprennent six commandements : trois commandements positifs, et trois commandements négatifs, dont voici les détails :
1. Construire le Sanctuaire.
2. Ne pas construire l’autel en pierres de taille.
3. Ne pas monter sur l’autel par des marches.
4. Vénérer le Sanctuaire.
5. Monter la garde tout autour.
6. Ne pas interrompre sa garde.


Lois relatives aux ustensiles du Temple et à ceux qui y officient

Elles comprennent quatorze commandements : six commandements positifs et huit commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Confectionner l’huile d’onction.
2. Ne pas confectionner de semblable.
3. Ne pas s’enduire le corps avec celle-ci.
4. Ne pas confectionner [d’encens] semblable à l’encens [offert dans le Temple].
5. Ne rien brûler sur l’autel d’or hormis l’encens.
6. Porter l’arche sur les épaules.
7. Que les barres n’en soient pas retirées.
8. Que les lévites servent dans le Temple.
9. Que l’un ne fasse pas la tâche de l’autre dans le Temple.
10. Que le cohen se sanctifie pour le service.
11. Que toutes les gardes aient le même statut durant les fêtes de pèlerinage.
12. Revêtir les vêtements de prêtrise durant le service.
13. Que la robe [du cohen] ne soit pas déchirée.
14. Que le pectoral ne soit pas séparé du éphod.


Lois relatives à l’entrée dans le Temple

Elles comprennent quinze commandements : deux commandements positifs et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Qu’un cohen n’entre pas ivre dans le Temple.
2. Qu’un cohen n’y entre pas avec la chevelure longue.
3. Qu’un cohen n’y entre pas avec les vêtements déchirés.
4. Qu’un cohen n’entre pas à tout moment dans le Heikhal.
5. Qu’un cohen ne sorte pas du Temple au moment du service.
6. Renvoyer les personnes impures du Temple.
7. Qu’une personne impure n’entre pas dans le Temple.
8. Qu’une personne impure n’entre pas sur le Mont [du Temple].
9. Qu’il [le cohen] n’officie pas alors qu’il est impur.
10. Qu’il [le cohen] n’officie pas dans la journée de son immersion [suite à une impureté rituelle, avant le coucher du soleil].
11. Que celui qui officie sanctifie ses mains et ses pieds.
12. Qu’un [cohen] présentant un défaut physique n’entre pas dans le Heikhal et [au-delà du début de] l’autel.
13. Ne pas servir [dans le Temple] avec un défaut physique.
14. Qu’un [cohen] présentant un défaut physique passager ne serve pas.
15. Qu’un étranger [au sacerdoce] n’officie pas.


Lois relatives à ce qui est invalide pour l’autel

Elles comprennent quatorze commandements : quatre commandements positifs et dix commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Offrir tous les sacrifices parfaits [sans défauts].
2. Ne pas consacrer un [animal] présentant un défaut pour l’autel.
3. Ne pas abattre [un animal présentant un défaut].
4. Ne pas faire aspersion de son sang.
5. Ne pas brûler sa graisse.
6. Ne pas offrir un [animal] présentant un défaut passager.
7. Ne pas sacrifier un [animal] présentant un défaut, même s’il est offert des non juifs.
8. Ne pas causer un défaut à des [animaux] consacrés.
9. Racheter les offrandes présentant un défaut.
10. Consacrer [un animal] à partir du huitième jour [à compter de la naissance] et avant cet âge, il [l’animal] est désigné comme ayant un « âge insuffisant » et on ne l’offre pas.
11. Ne pas sacrifier d’[animal] échangé contre un chien ou ayant fait l’objet du salaire [d’une zona].
12. Ne pas brûler [sur l’autel] de levain et de miel.
13. Saler tous les sacrifices.
14. Ne pas omettre le sel des sacrifices.


Lois relatives à la manière d’offrir les sacrifices

Elles comprennent vingt-trois commandements : dix commandements positifs et treize commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Offrir l’holocauste de la manière mentionnée dans la Torah en suivant l’ordre.
2. Ne pas manger la viande de l’holocauste.
3. Le rituel du sacrifice expiatoire.
4. Ne pas manger de la viande d’un sacrifice expiatoire [offert à l’]intérieur [du Heikhal].
5. Qu’il [le cohen] ne fasse pas de séparation [entre la tête et le corps] de l’oiseau [offert] en holocauste.
6. Le rituel du sacrifice de culpabilité.
7. Que les cohanim mangent la viande des offrandes de sainteté éminente dans le Temple.
8. Qu’ils ne les mangent pas à l’extérieur de la cour
9. Qu’une personne étrangère [au sacerdoce] ne mange pas des offrandes de sainteté éminente.
10. Le rituel des sacrifices de paix.
11. Ne pas manger la viande des offrandes de moindre sainteté avant d’avoir fait aspersion du sang.
12. Faire chaque l’oblation conformément au rituel explicité dans la Torah.
13. Ne pas verser d’huile sur l’oblation du pêcheur.
14. Ne pas mettre d’oliban dessus.
15. Que l’oblation du cohen ne soit pas consommée.
16. Que l’on cuise pas une oblation de manière à ce qu’elle lève.
17. Que les cohanim mangent les restes de oblations.
18. Qu’un homme apporte tous [les animaux dont il a fait] vœu et ses offrandes volontaires pendant la fête de pèlerinage qui se présente en premier.
19. Qu’il ne tarde pas [d’apporter l’animaul dont il a fait] vœu, son offrande volontaire et les autres choses dont il est redevable.
20. Offrir tous les sacrifices dans la maison d’élection.
21. Apporter les saintetés [qui proviennent] de l’extérieur de la terre [d’Israël] à la Maison d’Élection.
22. Ne pas immoler de sacrifice à l’extérieur de la cour [du Temple].
23. Ne pas offrir un sacrifice à l’extérieur de la cour.


Lois relatives aux sacrifices quotidiens et supplémentaires

Elles comprennent dix-neuf commandements : dix-huit commandements positifs et un commandement négatif, dont voici le détail :
1. Offrir les deux agneaux chaque jour en holocauste.
2. Allumer chaque jour le feu sur l’autel.
3. Ne pas l’éteindre.
4. Enlever les cendres [de l’autel] tous les jours.
5. Brûler l’encens chaque jour.
6. Allumer les lampes chaque jour.
7. Que le grand prêtre offre une oblation, et celle-ci est appelée « ‘havitine ».
8. Ajouter deux agneaux en holocauste le Chabbat.
9. Faire les pains de proposition.
10. Le sacrifice supplémentaire du premier du mois.
11. Le sacrifice supplémentaire de Pessa’h.
12. Offrir le omer du balancement.
13. Le sacrifice supplémentaire de Chavouot.
14. Apporter les deux pains avec les sacrifices qui accompagnent le pain le jour de Chavouot.
15. Le sacrifice supplémentaire de Roch Hachana.
16. Le sacrifice supplémentaire du jour de jeûne [de Kippour].
17. Le sacrifice supplémentaire de la fête de Souccot.
18. Le sacrifice supplémentaire de Chemini Atséret.
19. Que chaque homme compte sept semaines à compter du jour de l’offrande du omer.


Lois relatives aux offrandes invalides

Elles comprennent huit commandements : deux commandements positifs et six commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas consommer d’offrandes qui ont été invalidées ou qui ont eu un défaut physique.
2. Ne pas consommer [d’offrandes] pigoul.
3. Ne pas laisser d’offrandes après le temps qui leur est imparti.
4. Ne pas consommer de notar.
5. Ne pas consommer d’offrandes qui sont devenues impures.
6. Qu’un homme devenu impur ne consomme pas d’offrandes.
7. Brûler le notar.
8. Brûler ce qui est impur


Lois du Culte de Yom Kippour

Ces lois comportent un seul commandement positif : accomplir tout le rituel de Yom Kippour selon son ordonnance qui est détaillée dans la Section A'harei Mot, les sacrifices, les confessions, l'envoi du bouc, et tous les autres temps du Culte.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de cent trois : quarante-sept sont des commandements positifs, et cinquante-six des commandements négatifs.


Neuvième Livre, le Livre des Sacrifices

Ses [ensembles de] lois sont au nombre de six et en voici le détail :

Lois du sacrifice pascal. #13;
Lois de l’offrande de la fête.
Lois des premiers-nés.
Lois des [fautes] involontaires.
Lois de ceux auxquels il manque l’expiation.
Lois de la substitution.


Lois du Sacrifice pascal

Elles comprennent seize commandements, quatre commandements positifs et douze commandements négatifs, dont voici le détail :

1. Égorger le sacrifice pascal en son temps.
2. Ne pas le sacrifier alors qu’il reste du levain.
3. Ne pas laisser les parties sacrifiées passer la nuit.
4. Égorger le second sacrifice pascal.
5. Manger la chair du sacrifice avec du pain azyme et des herbes amères la nuit [veille] du quinze [Nissan]
6. Manger le second sacrifice pascal avec du pain azyme et des herbes amères la nuit [veille] du quinze du second mois [le mois d’Iyar].
7. Ne pas le consommer mi-cuit ou bouilli
8. Ne pas sortir la viande du sacrifice pascal en-dehors du groupe.
9. Qu’un apostat n’en mange pas.
10. Qu’un [non juif] résident [ayant accepté ses commandements] et un [non juif] employé n’en mangent pas.
11. Qu’un incirconcis n’en mange pas.
12. Ne pas briser un os.
13. Ne pas briser un os du second sacrifice pascal.
14. Ne pas en laisser jusqu’au matin.
15. Ne pas laisser [de la chair] du second sacrifice pascal au matin.
16. Ne pas laisser de la chair de l’offrande de la fête du quatorze [Nissan] jusqu’au troisième jour.


Lois relatives à l’offrande de la fête

Elles comprennent six commandements : quatre commandements positifs et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Paraître devant D.ieu.
2. Célébrer les trois fêtes de pèlerinage.
3. Se réjouir durant les fêtes de pèlerinage.
4. Ne pas paraître sans [sacrifice].
5. Ne pas oublier de réjouir le lévite et de lui donner ses dons.
6. Rassembler le peuple durant la fête des Tentes à l’issu de l’année de chemita.


Lois relatives aux premiers-nés

Elles comprennent cinq commandements : deux commandements positifs et trois commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Séparer les premiers-nés.
2. Qu’un premier-né parfait [sans défaut] ne soit pas mangé en-dehors de Jérusalem
3. Qu’un premier-né ne soit pas racheté.
4. Prélever la dîme des animaux.
5. Qu’un animal de la dîme ne soit pas racheté. J’ai inclus [les lois sur l’animal de] la dîme avec [les lois sur] le premier-né, parce que les deux ont le même statut et l’Ecriture l’a incluse [la dîme] avec [le premier-né], ainsi qu’il est dit : « et leur sang tu aspergeras ». Par tradition orale, ils [les sages] ont appris que cela se rapporte au sang de [l’animal de] la dîme et au sang du premier-né.


Lois relatives aux [fautes] involontaires

Elles comprennent cinq commandements positifs, dont voici le défatil :
1. Qu’un individuel offre un sacrifice expiatoire fixe pour une [faute] involontaire.
2. Que celui qui ne sait pas s’il a fauté ou non offre un sacrifice de culpabilité jusqu’à ce qu’il sache et apporte son sacrifice expiatoire, et celui-ci est appelé : le sacrifice de culpabilité conditionnel.
3. Qu’un pêcheur offre un sacrifice de culpabilité pour certaines fautes déterminées, et celui-ci est appelé : le sacrifice de culpabilité inconditionnel.
4. Qu’un pêcheur apporte un sacrifice pour certaines fautes déterminées, s’il est riche : un animal, et s’il est pauvre : un volatile ou un dixième de eifa ; ce [sacrifice] est appelé : sacrifice de nature variable.
5. Que [les membres du] Sanhédrin offrent un sacrifice s’ils commettent une erreur et donnent une directive contraire à la loi concernant l’une des [fautes] graves.


Lois relatives de ceux auxquels il manque l’expiation.

Elles comprennent quatre commandements positifs, dont voici le détail :
1. Que la [femme] zava offre un sacrifice lorsqu’elle est purifiée
2. Que la femme accouchée offre un sacrifice quand elle est purifiée.
3. Qu’un homme atteint de flux offre un sacrifice quand il est purifié.
4. Qu’une personne atteinte d’affection lépreuse offre un sacrifice quand elle est purifiée, et après qu’ils aient offert leurs sacrifices, leur processus de pureté sera terminé.


Lois relatives à la substitution

Elles comprennent trois commandements, un commandement positif et deux commandements négatifs, dont voici le détail :
1. Ne pas substituer un [autre] animal à un [sacrifice].
2. Que [l’animal] substitué soit saint dans le cas où l’on a fait une substitution.
3. Ne pas intervertir la sainteté des offrandes.
Tous les commandements inclus dans ce livre sont au nombre de trente-neuf : vingt sont des commandements positifs, et dix-neuf des commandements négatifs.

About the book
Featuring a modern English translation and a commentary that presents a digest of the centuries of Torah scholarship which have been devoted to the study of the Mishneh Torah by Maimonides.
Au sujet de l'éditeur
Moznaim
Moznaim is the publisher of the Nehardaa Shas, a new, state-of-the-art edition of the Talmud and all major commentaries in 20 volumes. Click here to purchase or email the publisher at [email protected]