Obtenez le meilleur du contenu de Chabad.org chaque semaine!
Trouvez les réponses à de fascinantes questions sur la vie juive et le judaïsme, profitez de conseils et de guides pour les fêtes, lisez des histoires vraies, et plus encore!
ב"ה

Rambam - 1 chapitre par jour

Lois relatives à l’entrée dans le Temple : Chapitre Sept

Montrer le texte en :

Lois relatives à l’entrée dans le Temple : Chapitre Sept

1. Tous les défauts physiques qui invalident un homme et un animal sont au nombre de cinquante. Voici leurs détails :

2. Il y en a cinq dans les yeux, et les voici : celui dont le cartilage de l’oreille [c’est-à-dire le centre de l’oreille qui est dur comme un os] a un manque, de sorte qu’un ongle puisse pénétrer dans la défectuosité. Par contre, il n’existe pas de défaut sur la peau qui entoure le cartilage de l’oreille [c’est-à-dire toute l’oreille excepté le centre], qu’elle soit trouée, manquante, ou fendue.

3. Celui dont le cartilage de l’oreille se fend sur une toute petite partie, bien qu’il ne manque rien, celui dont le cartilage de l’oreille a un trou de la taille d’[une graine de] une vesce, qu’il s’agisse d’un trou rond ou d’un trou allongé, si cela s’associe pour [pour constituer un trou de la taille d’une graine de] vesce, cela est [considéré comme] un défaut physique, celui dont l’oreille s’est desséchée de sorte qu’elle peut être trouée sans exprimer de sang, celui dont l’oreille est doublée [c’est-à-dire qu’il a deux oreilles l’une dans l’autre d’un côté], même [pour] le chevreau dont les oreilles sont habituellement penchées et doublées, [cela est considéré comme un défaut] à condition qu’il ait deux cartilages. Mais s’il n’a qu’un cartilage et qu’il est comme un seul corps recourbé, cela est valide.

4. [Il y a] trois [sortes de défauts] dans la paupière de l’œil, ce sont : celui dont l’une des paupières de l’œil est a un trou [même] infime, celui dont l’une des paupières de l’œil est fendue [même] sur une toute petite partie, (celui dont l’une des paupières a un manque quelconque, et ces trois défauts physiques sont inclus dans [le terme] « [paupière] coupé[e] » mentionné dans la Torah.

5. Il y a huit [défauts physiques] dans l’œil ; ce sont : celui dont un ou deux yeux ont été arrachés, celui qui ne voie pas d’un ou deux yeux, bien qu’ils [les yeux] ne paraissent avoir aucun changement, à cause de l’eau en permanence dans ses yeux [c’est-à-dire que ses yeux coulent continuellement], celui qui ne voit pas de ses yeux ou de l’un d’eux clairement à cause de tâches blanches qu’il a en permanence [ce qui cause une perte soudaine de la vue due à la faiblesse des nerfs, celui qui dans [le noir de] son œil [une saillie] comme un raisin, bien qu’il voit, celui qui a une excroissance de chair dans son œil qui recouvre une partie du noir [la pupille] de l’œil, celui dont une partie du blanc de l’œil se prolonge et coupe le [la partie] noir[e], de sorte que le [la partie] noir[e] est mélangé[e] avec le blanc, et ceci est le cas du « mélange » mentionné dans la Torah. Mais s’il sort du noir dans le blanc, cela n’est pas un défaut physique, car il n’y a pas de défaut physique dans le blanc, celui qui a un point blanc dans le noir, et ceci est le cas de « dak » mentionné dans la Torah, à condition qu’il ressorte au milieu du noir. Mais s’il ne ressort pas ou s’il est noyé dans le noir, cela n’est pas un défaut physique. Et de même, s’il y a un point noir dans le blanc, même s’il ressort, cela n’est pas un défaut, car il n’y a pas de défaut physique dans le blanc. S’il y a un point noir noyé dans le noir, cela est également appelé « dak ». Mais s’il ressort, étant donné que c’est du noir au milieu du noir, cela n’est pas un défaut physique.

6. Il y a trois [défauts] dans le nez : celui dont le nez est troué, même d’un côté [la paroi d’une narine], celui dont le nez est fendu, celui dont le nez est abîmé [c’est-à-dire qu’il lui manque une partie].

7. Il y a six [défauts] dans la bouche, qui sont : celui dont la lèvre est trouée, même l’une d’elles, celui dont la lèvre a une défectuosité [c’est-à-dire un manque], celui dont la lèvre est fendue, à condition qu’elle se fende de sa bordure de sorte qu’elle soit partagée en deux morceaux, celui dont l’os de la mâchoire inférieure dépasse celui de la [mâchoire] supérieure, celui dont la bouche est gonflée du fait de sa morphologie. Mais si elle est gonflée à cause du vent, cela n’est pas un défaut physique. Celui dont la majeure partie de l’extrémité de la langue [qui n’est pas attachée au palais] a été retirée.

8. Il y a douze [défauts physiques] dans les organes génitaux, ce sont : celui dont l’urètre est froissé, broyé, rompu ou coupé, celui dont l’un ou les [deux] testicules sont froissés, broyés, rompus ou coupés, celui qui n’a qu’un testicule, bien qu’il ait deux scrotums, celui dont les deux testicules sont dans un scrotum, le toumtoum, et l’androgyne.

9. Il y a six [défauts physiques] dans les mains et les pieds, ce sont : le boiteux, celui dont une hanche s’est déboîtée , c’est [le cas du] « saroua » mentionné dans la Torah, celui qui a une hanche [placée] plus haute que l’autre, à condition que cela soit visible, celui qui s’est brisé l’os de la main, à condition que cela soit visible, celui dont l’os de la jambe s’est brisé, à condition que cela soit visible ; même si cela n’apparaît pas lorsqu’il se tient debout, si cela est visible quand il marche, cela est un défaut physique, celui dont les jambes sont gonflées du fait de leur morphologie. Mais si elles sont gonflées à cause du vent, cela n’est pas un défaut physique.

10. Il y a quatre [sortes de défauts] susceptibles de se présenter sur tout le corps, ce sont : celui qui a une gale sèche [même] de taille infime [celle-ci étant sèche à l’intérieur comme à l’extérieur et incurable], ceci correspond [au cas de] « La gale sèche » mentionnée dans la Torah, celui qui a une verrue avec un poil, ceci étant le cas de la verrue mentionné dans la Torah, celui qui a une éruption égyptienne [celle qui atteignit les égyptiens lors des dix plaies, qui est humide à l’extérieur et sèche à l’intérieur] qui est une éruption dure et répugnante, et elle correspond à l’éruption humide mentionnée dans la Torah.

11. Tout os visible dans lequel une entaille a été faite est un défaut et est inclus dans [le terme] « coupé » mentionné dans la Torah, et les côtes ne font pas partie des os visibles.

12. Il y a encore trois autres défauts physiques, qui sont : celui qui est âgé qui tremble et s’ébranle quand il se tient debout, celui qui est malade et tremble du fait de sa maladie et de sa perte de force. Par contre, un cas de «  tréfa » est valide chez l’homme et invalide chez l’animal. Et de même, l’homme qui est né par césarienne est valide, tandis qu’[une telle naissance rend] l’animal invalide.

13. Celui qui a une mauvaise odeur et un cohen qui a une mauvaise odeur du fait de sa transpiration lave et frotte tout son corps avec un baume et peut officier. S’il a une mauvaise haleine, il met dans sa bouche du poivre, du gingembre, ou quelque chose de semblable et peut officier. Et s’il a officié alors qu’il avait une mauvaise odeur due à sa transpiration ou alors qu’il avait une mauvaise haleine, il invalide son service, comme tous les autres [cohanim] présentant des défauts.

About the book
Featuring a modern English translation and a commentary that presents a digest of the centuries of Torah scholarship which have been devoted to the study of the Mishneh Torah by Maimonides.
Au sujet de l'éditeur
Moznaim
Moznaim is the publisher of the Nehardaa Shas, a new, state-of-the-art edition of the Talmud and all major commentaries in 20 volumes. Click here to purchase or email the publisher at [email protected]