Obtenez le meilleur du contenu de Chabad.org chaque semaine!
Trouvez les réponses à de fascinantes questions sur la vie juive et le judaïsme, profitez de conseils et de guides pour les fêtes, lisez des histoires vraies, et plus encore!
ב"ה
Pour consulter les horaires de Chabbat, pour définir votre lieu de résidence

Mercredi 28 avril 2021

Horaires Halakhiques (Zemanim)
Pour voir les horaires halakhiques Cliquez ici pour définir votre lieu
Omer : 31ème jour - Tiféret chebeHod
Ce soir, comptez 32
Histoire juive

La manne, le “pain du ciel” qui a sustenté les Enfants d’Israël pendant leurs 40 années d’errance dans le désert, commença à tomber le 16 Iyar de l’an 2448 depuis la création, soit un mois après la Sortie d’Égypte (voir “Aujourd’hui dans l’Histoire Juive” pour hier, le 15 Iyar).

Liens :
Les mangeurs de manne
La manne, le Chabbat et l’échelle de Jacob

En l’an 70 de l’ère commune (3830 depuis la création), Titus et l’armée romaine assiégèrent Jérusalem, affaiblissant considérablement ses défenseurs. Le 16 Iyar, les Romains abattirent la muraille intérieure de Jérusalem. La ville fut ensuite été incendiée, ses habitants massacrés et le Temple détruit le 9 Av.

Lien :
La seconde chute de Jérusalem

Les lois nazies de Nuremberg, privant les Juifs de leurs droits civiques, ont été adoptées par le gouvernement de l’Allemagne nazie en 1935. En 1939, le 16 Iyar, les lois sont entrées en vigueur dans la Hongrie alliée aux nazis.

Dachau fut le premier camp de concentration nazi et le modèle des autres camps de concentration. Pendant la guerre, 200 000 Juifs furent détenus à Dachau. Plus de 30 000 personnes y furent assassinées et des dizaines de milliers d’autres y moururent à cause des terribles conditions et des épidémies dans le camp.

Le camp fut libéré par la 45ème Division d’Infanterie de la Septième Armée américaine le 16 Iyar en 1945. Ce fut le deuxième camp de concentration à être libéré après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les troupes américaines forcèrent les habitants de la ville à venir au camp pour en constater les conditions et aider à nettoyer les installations.

En ce jour en 1948 (5708), Witold Pilecki fut exécuté par le gouvernement communiste polonais à l’issue d’une parodie de procès qui le reconnut coupable d’espionnage. Étant l’un des chefs de la résistance polonaise, il s’était porté volontaire pour être emprisonné à Auschwitz, où il demeura de 1940 à 1943. Durant cette période, il fit passer des informations sur les massacres et autres atrocités commis par les Allemands. Ce furent les premiers rapports complets sur la machine à tuer nazie à atteindre l’Ouest.