Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Parachat Nitsavim

Parachat Nitsavim

Deutéronome 29, 9 - 30 20

 Email
Cette courte Paracha de 40 versets contient certains des principes les plus fondamentaux de la foi juive: l'unité d'Israël dans sa diversité, l'aspect pratique de la Torah, la Rédemption future, la liberté de choix...
« Pour l'amour de Sion, je ne garderai pas le silence, pour Jérusalem je n'aurai point de repos, que son salut n'ait éclaté comme un jet de lumière, et sa victoire comme une torche allumée. »
Après avoir prédit des événements sombres, qui viendraient sanctionner la conduite d’Israël, dans un futur où ils abandonneraient l’alliance contractée avec D.ieu au Sinaï, Moïse les console en leur annonçant la fin de l’exil...
Nitsavim et Vayelekh forment essentiellement une seule paracha, malgré le sens apparemment opposé de leurs noms
D’autres personnes peuvent ne pas comprendre ce choix. Des gens raisonnables et apparemment bien intentionnés peuvent en venir à conseiller à leur ami juif: «Pourquoi vous compliquer la vie? Sortez-vous de là!»
Roch Hachana n’est-il pas le jour où chaque personne se tient seule devant D.ieu et se voit jugée individuellement en fonction de ses actes de l’année écoulée ? Pourquoi, dans ce cas, l’unité est-elle soulignée en ce jour ?
Avons-nous vraiment besoin que la Torah nous enjoigne de choisir la vie ? Quelle personne sensée choisirait la mort ?
Une collection de sources dans la Torah qui servent de fondement à la croyance dans le Machia'h et qui fournissent certains détails sur le Machia’h et l’époque que son arrivée inaugurera.
En cette période de préparation à Roch Hachana, il est nécessaire avant tout de comprendre la signification de cette fête notamment à travers les pratiques et les coutumes qui doivent, selon les prescriptions de la Torah, précéder cette fête...
Bien que l’exil soitune période où la présence de D.ieu dans nos vies n’est pas manifeste comme elle l’était – et le sera bientôt de nouveau – à l’époque du Saint Temple, cela ne signifie absolument pas que notre relation avec Lui ait connue une quelconque interruption.