Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Parachat Kedochim

Parachat Kedochim

Lévitique 19, 1 - 20, 27

 Email
Sur la sainteté, sur l'amour, sur la sainteté dans l'amour et sur l'amour sacré... Et aussi: le sens de la Mitsva... D.ieu veut-Il que nous prenions du plaisir? ... Qu'y a-t-il de tellement grave dans l'idolâtrie? Les cinq premières années de l'arbre fruitier... et 40 autre commandements.
Ne vous est-il jamais arrivé d’être en train de vous emporter et, au dernier moment, de réussir à vous ressaisir ? Ce genre de combats intérieurs est souvent lié à une rencontre avec des contractuelles ou d'autres représentants de l'administration...
L’idée que toute la Torah se concentre autour du thème des relations avec autrui est intrigante.
Notre perspective conventionnelle sur les relations humaines avec D.ieu est linéaire : D.ieu est le Créateur et nous sommes les créatures. D.ieu est « le Père tout puissant dans les cieux » et nous sommes des mortels sur terre. D.ieu donne et nous recevons. Nous sommes des sujets et D.ieu est le Roi... En réalité, notre relation avec D.ieu est beaucoup plus complexe.
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même », dit la Torah. Quelles sont les limites de ce commandement ?
Dans ma perspective de thérapeute familial, le plus grand trésor que recèle notre héritage de Torah est l’instruction de nous affranchir de toute colère et de tout ressentiment...
Quelles sont les implications de la mise en garde de la Torah sur la sensibilité qu'il convient d'avoir à l'égard d'un aveugle? La responsabilité de nos actes est un sujet qui a déjà été énoncé dans la Torah dans le plus grand détail, alors quelle est la nouvelle mitsva que D.ieu nous enseigne ici?
Le forfait du voleur moyen relève d’une malhonnêteté et d’un mal assumés. Celui qui détient de fausses mesures, en revanche, affirme au monde qu’il est honnête.