Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Parachat Reeh

Parachat Reeh

Deutéronome 11, 26 - 16, 17

 Email
Deux montagnes où l'on prononce bénédictions et malédictions; Une demeure pour D.ieu et la différence entre la sainteté et l'élection; La viande, le sang, les faux prophètes, les idolâtres, les signes de cacherout, les dîmes, les pélerinage et la conception spécifiquement juive de la charité
Dans le désert, la viande n’était consommée que dans le cadre d'une offrande dans le Sanctuaire. Ce n'est qu'en entrant en Terre d'Israël qu'il nous fut donné la permission de consommer de la viande "par désir"...
"C’est un homme avare qui surveille chacun de ses sous ! Moi ? Je fais simplement attention à la manière dont je dépense mon argent..."
"Elle est têtue comme un âne ! Moi ? Je suis quelqu’un de déterminé..."
D.ieu demande une seule chose, très simple : un service parfait. S’attend-Il à ce que nous y parvenions de nos propres forces ?
La sagesse juive voit le sauvetage de la vie physique et le don de la vie spirituelle comme les deux côtés de la médaille de la charité. À certains, on donne de l’argent, à d’autres, on donne du sens.
Le riche homme lui expliqua poliment combien il aurait aimé lui donner, mais qu’il ne le pouvait pas, ayant déjà donné sa part de charité pour l’année...
Pour un être humain, se comporter comme un animal n’est pas seulement un lamentable gaspillage de ses aptitudes supérieures, c’est aussi un mauvais service rendu aux animaux qui attendent d’être élevés à travers nous au niveau d’une unité supérieure...
Un principe fondamental de la foi juive est qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre D.ieu et le monde. Notre relation ne dépend pas des bons offices d’une quelconque tierce partie. Dans ce cas, quel est le rôle d'un Rabbi – un Moïse – dans le Judaïsme ?
Essayez d’ignorer vos parents. Non seulement est-ce possible, mais cela semble souvent justifié et nécessaire. Et puis, après tout, ils vous le permettent. Parfois, ils ont même l’air de le vouloir...
La Torah exige que nous nourrissions nos animaux avant nous-mêmes. Vous vous réveillez le matin et donnez à manger à Médor avant de prendre votre petit-déjeuner.
Qu’est-ce la Torah exige de nous, au juste, en nous demandant de «voir» les bénédictions et les malédictions de D.ieu?
Que pense la Torah de la consommation de viande? Dans notre Paracha, les lois et les conditions préalables à manger «la viande de désir» (c'est à dire, de la viande dont la consommation n'est pas une mitsva ou une nécessité) sont énoncées, suscitant beaucoup de discussion dans le Talmud, les commentaires et les œuvres des maîtres ‘hassidiques .