Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Parachat Zakhor

Parachat Zakhor

Deutéronome 25, 17-19

 Email
"Souviens-toi de ce que t’a fait Amalek sur le chemin, à votre sortie d’Égypte..."
Selon certains décisionnaires, entendre la lecture de la parachat Zakhor le Chabbat qui précède Pourim constitue un devoir biblique...
Amalek est l'ennemi psychique et cosmique de tout ce qui est pur et divin dans l'homme et dans la création. Comment peut-il être vaincu? Cela tient en un mot: "Souviens-toi."
A quelques jours de la fête de Pourim, le dernier Chabbat qui la précède, les synagogues retentissent d’une lecture particulière, celle d’un texte de la Torah qui donne justement son nom à ce jour : « Zakhor » ou « souviens-toi ». On le dit souvent, de manière générale et avec juste raison, le peuple juif a une longue mémoire. Pourtant, il y a ici quelque chose de plus...
L'amour est la marque du Judaïsme. Certains parmi nous avancent même que c'est nous qui l'avons enseigné au monde. Ce Chabbat, toutefois, nous allons nous rendre dans nos synagogues pour écouter une lecture de la Torah qui nous demande de haïr.
Il y a un risque que nos enfants grandissent en en sachant plus sur la Shoah que sur le judaïsme.
Lorsque nous comprenons la racine et l’essence du terrorisme, nous comprenons également comment, malgré sa puissance terrible, nous pouvons tous et toutes le combattre, jusqu’à ce qu’il soit absolument détruit.
La haftarah raconte l’histoire d’une époque où Amalek fut presque éliminé, mais pas totalement.
Si la Torah commande au peuple juif de livrer une guerre éternelle contre la nation d'Amalek, pourquoi ne cherchez-vous pas des Amalécites à tuer?