Contact

Vayéchev - en bref

Vayéchev - en bref

Genèse 37, 1 - 40, 23

 Email

Jacob s’installe en Terre Sainte, à Hébron, avec ses douze fils. Il a une préférence pour Joseph, alors âgé de 17 ans, dont les frères jalousent le traitement de faveur, comme la précieuse tunique multicolore que Jacob lui a confectionnée. Joseph raconte à ses frères deux rêves qu’il a faits qui prédisent qu’il régnera sur eux. Leur rancœur s'en trouve encore attisée.

Shimon et Lévi projettent de le tuer, mais Réouven les convainc de le jeter plutôt dans une citerne : son intention est de revenir le chercher plus tard pour le sauver. Pendant que Joseph est dans la citerne et que Réouven s’est absenté, Judah persuade ses frères de vendre Joseph à des ismaélites dont la caravane passe à proximité. Les frères trempent la tunique de Joseph dans le sang d’une chèvre et la montrent à leur père, lui faisant croire qu’une bête sauvage a dévoré son fils.

Judah se marie et a trois enfants. L’aîné, Er, décède jeune et sans enfant. Onan, son frère, en vertu du lévirat, épouse sa belle-sœur, Tamar. Mais Onan se refuse à donner une progéniture à Tamar et connaît lui aussi, pour cette raison, une fin prématurée. Judah répugne alors à donner son troisième fils en mariage à Tamar. Déterminée à obtenir une descendance de la famille de Judah, cette dernière prend les apparences d’une courtisane et séduit Judah lui-même. Quelque trois mois plus tard, Judah apprend que Tamar est enceinte et ordonne son exécution pour crime de prostitution. Mais elle produit les gages que Judah lui a donnés ; celui-ci constate la vertu de sa bru et reconnaît sa paternité. Tamar donne naissance à deux jumeaux, Perets (ancêtre du Roi David) et Zera’h.

Joseph est conduit en Égypte et vendu à Potiphar, le ministre en charge des abattoirs de Pharaon. D.ieu bénit toutes les actions de Joseph et il se trouve bientôt intendant de toutes les propriétés de son maître. L'épouse de Potiphar désire ce jeune homme beau et charismatique. Lorsque Joseph repousse ses avances, elle l’accuse auprès de son mari d’avoir tenté de lui faire violence et Joseph est jeté en prison. Joseph gagne rapidement la confiance et l’admiration de ses geôliers qui lui confient une fonction importante dans l’administration de la prison.

Dans cette prison, Joseph rencontre le maître-échanson et le maître-panetier de Pharaon, incarcérés pour avoir offensé leur maître. Eux aussi sont en proie à des rêves, que Joseph leur interprète. Dans trois jours, leur dit-il, l’échanson sera rétabli dans sa position et le panetier pendu. Joseph demande à l’échanson d’intercéder pour lui auprès de Pharaon. Les deux évènements se produisent effectivement, mais l’échanson oublie Joseph et ne fait rien pour lui.

© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
2 Commentaires
1000 Caractères restants
Laure Marseille, France via loubavitch-boulogne.com 30 novembre 2015

La discorde entre frères Il peut être difficile de se concentrer sur un texte plusieurs fois millénaire en ces temps troublés et croire que ce texte est périmé, pour préférer une information plus "vive" pour cerner le sujet. Nous avons, l'humanité a un problème, c'est la discorde. Cette Paracha est d'une actualité troublante. Elle admet la discorde comme un état naturel de l'homme en liberté, en exil ou emprisonné. Notre siècle n'admet pas la discorde, ne la conçoit pas comme vraie et ne reconnait que ses effets, s'il y est obligé... Chacun tire l'esprit à lui et se croit efficace. L'esprit divin est-il dans ce désordre? La révolution est elle dans cet espace perdu par l'un et l'autre,ce chaos qu'ils laissent derrière eux? Le chaos est il inéluctable? La discorde semble immuable. On peut trouver la lumière des autres en s'engageant avec eux et ceux qui veulent penser mieux pour autrui. C'est comme si de tout temps l'humanité avait dû demander la venue du messie pour mettre fin à la discorde. Reply

gadi kaufman israel 30 novembre 2007

bien appris. Reply

Dans cette rubrique
Cette page en d'autres langues