Contact

Manger pour grandir

Manger pour grandir

 Email

Judith attend son premier enfant, et elle fait tout ce qu’elle peut pour lui assurer un bon développement.

Judith prépare ses repas avec soin pour assurer à son bébé un approvisionnement suffisant en nutriments essentiels. Elle prend ses vitamines prénatales et fait des exercices physiques quotidiens selon les recommandations de son médecin.

Naturellement, Judith ne fume jamais et s’efforce d’éviter d’inhaler la fumée des autres.

Lorsque Judith lit un article sur ​​les bienfaits de la musique sur le fœtus, elle commence à jouer des mélodies évocatrices et esthétiques.

Judith a récemment pris connaissance d’une étude qui préconise de lire des histoires aux bébés in utero. Désormais Judith ou son mari Jim lisent consciencieusement une histoire chaque soir à leur bébé.

Judith ne considère pas son comportement comme extrême ou fanatique. Son mari ou leurs amis non plus. Ils pensent qu’il est naturel de faire le maximum pour leur bébé à naître. Judith est constamment à la recherche de nouvelles manière de favoriser le développement physique, émotionnel ou spirituel de son enfant.


Dans la Paracha de cette semaine, Chemini (Lévitique 9-11), D.ieu commande les lois de l’alimentation casher, identifiant les espèces animales autorisées à la consommation et celles qui sont interdites. Les animaux terrestres ne peuvent être consommés que s’ils ont des sabots fendus et s’ils ruminent, tandis que les poissons doivent avoir des écailles et des nageoires. Il n’y a pas de signes pour les volailles, mais une tradition qui répertorie les espèces non cashers.

« Nous sommes ce que nous mangeons », dit un adage populaire. Notre nourriture physique se transforme en sang et en chair, devenant partie intégrante de notre être. En tant que parents, nous surveillons l’alimentation physique de nos enfants et reconnaissons l’influence exercée par l’environnement, même pour un fœtus dans le ventre de sa mère. Sur le plan spirituel aussi, les qualités intrinsèques de notre alimentation aident à façonner notre personnalité spirituelle.

La Torah interdit les aliments non cashers pour nous empêcher d’intégrer les caractéristiques négatives de ces aliments. Quels sont les traits des animaux cashers, incarnés par leurs signes de casherout ? Et que nous enseignent ces signes sur les qualités positives à cultiver chez nos enfants ?


a) Les animaux terrestres cashers ruminent et ont le sabot fendu.

Un sabot fermé, non fendu, représente la rigidité, le fait d’être fermé et insensible au sort des autres. Le sabot fendu, en revanche, symbolise le fait d’être ouvert et sensible à la souffrance et aux besoins des autres. Cela représente également d’être ouvert au fait de continuer à progresser.

Encouragez chez votre enfant une ouverture et une conscience des autres. Entretenez son intérêt à apprendre et à progresser continuellement.

L’animal casher qui rumine symbolise une réflexion – une « rumination » – sur les enseignements et les événements.

Apprenez à votre enfant à réfléchir à une situation avant de réagir dans le feu de la colère, de l’imprudence ou de l’impatience. Montrez-lui comment prendre du recul et envisager une réponse ou un plan d’action appropriés. Faites de lui une personne plus perspicace en analysant la sagesse avec lui et en lui montrant comment l’intégrer en lui.


b) Les poissons cashers ont des écailles et des nageoires.

Les écailles qui recouvrent les poissons comme une armure protectrice représentent les qualités d’intégrité et de moralité.

Développez chez votre enfant la capacité de rester fidèle à son être intérieur. Apprenez-lui à se protéger des tentations extérieures.

Les nageoires, qui propulsent le poisson en avant, représentent l’ambition.

Optimisez les talents et les capacités de votre enfant en nourrissant son ambition de progresser et de se perfectionner.

Le Talmud enseigne que tous les poissons qui ont des écailles ont également des nageoires, mais certains poissons qui ont des nageoires n’ont pas d’écailles et ne sont pas cashers. Avoir des nageoires (de l’ambition) sans écailles (moralité) peut conduire à des comportements non-cashers. Trop de gens, dans leur ascension vers le succès, abandonnent leurs valeurs en chemin.

Encouragez votre enfant à suivre son ambition, mais en suivant des principes moraux.


c) Les volailles cashers n’ont pas de signes spécifiques, mais sont déterminées par notre tradition qui dit quelles espèces sont cashers.

La volaille nous rappelle la valeur de la tradition et des conseils de nos aînés. Il y a des moments pour chaque individu, aussi intelligent ou talentueux qu’il puisse être, où il gagnera à demander conseil à ceux qui sont plus sages ou plus expérimentés que lui.

Inculquez à votre enfant l’importance de consulter un mentor et vous l’aiderez à éviter de nombreuses fausses routes dans la vie.


Quel profil émotionnel ou spirituel souhaitez-vous construire chez votre enfant ?

La sensibilité, la délicatesse et la considération sont des qualités indispensables. Une ambition tempérée par une intégrité morale est aussi une compétence de vie essentielle. Ajoutez-y la capacité à savoir quand demander des conseils et vous avez une combinaison gagnante.

La nourriture que nous consommons a un impact profond sur notre bien-être. Dans vos efforts pour nourrir la personnalité de votre enfant, considérez le profond effet spirituel de sa nourriture sur son psychisme en développement.

par Chana Weisberg
Chana Weisberg est l’auteur de deux livres sur la vie des femmes de la Bible et sur l’âme féminine. Elle est la rédactrice en chef de TheJewishWoman.org, dirige le JRCC Institute of Torah Study à Toronto et donne des conférences dans le monde entier sur des sujets relatifs aux femmes, aux relations interpersonnelles et à la mystique.
Artwork by Sarah Kranz.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
Cette page en d'autres langues