Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Pourquoi D.ieu a-t-Il fait bégayer Moïse?

Pourquoi D.ieu a-t-Il fait bégayer Moïse?

 Email

Question :

Nous avons lu la semaine dernière comment, lorsque D.ieu ordonna à Moïse de descendre en Égypte pour libérer les Israélites, Moïse objecta qu’il était « pesant de bouche et pesant de langue ». Après un long va-et-vient, Moïse accepta finalement la mission. Ce que je me demande, c’est : pourquoi D.ieu a-t-Il choisi de faire de Moïse un bègue ?

Réponse :

Peut-être vous connaissez déjà le récit du Midrache qui raconte comment Moïse se blessa lui-même la langue dans son enfance en mettant un charbon ardent dans sa bouche ? Toutefois, la question demeure de savoir pourquoi D.ieu désira que Moïse, parmi tous les Juifs, souffre d’un défaut d’élocution.

Le sage 14ème siècle Rabbi Nissim ben Reuben (connu sous le nom de Ran), explique ainsi : Si Moïse avait été un orateur éloquent et doué, il y aurait toujours de la place pour les sceptiques de prétendre que le peuple juif a accepté la Torah, ses vérités et ses mandats du seul fait du charisme de Moïse. Après tout, un orateur enjôleur et captivant peut convaincre les gens d’à peu près n’importe quoi. Mais comme il était de fait difficile d’écouter Moïse parler, il est devenu éminemment clair que nous n’avons pas accepté la Torah parce que nous avons été impressionnés par Moïse ; nous avons accepté la Torah, parce que nous avons été impressionnés par D.ieu.

Cela se reflète dans les mots que D.ieu adressa à Moïse : « Qui a donné à l’homme une bouche... n’est-ce pas moi, le Seigneur ? » D.ieu voulait lui dire : « Oui, il t’est difficile de t’exprimer, mais ce n’est pas une raison pour ne pas accomplir cette mission. Au contraire, tu as ce handicap parce que Je t’ai choisi pour cette mission. »

Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi a enseigné que l’élocution défaillante de Moïse était en fait un reflet de son âme particulièrement noble.

De fait, les kabbalistes expliquent que, avant que D.ieu ne créât notre réalité, appelée le Monde de Tikoun, Il créa d’abord un univers des extrêmes, où la lumière divine brillait d’une intensité démesurée. Cette lumière était si intense que rien ne pouvait la contenir et il n’y avait nulle part où la canaliser. Ce monde était le Monde de Tohou. Comme vous pouvez l’imaginer, Tohou n’a pas tenu le coup. De ses restes brisés naquit notre univers imparfait, mais durable, de Tikoun.

La plupart d’entre nous possèdent des âmes du monde de Tikoun. Cependant, il y eut deux âmes spéciales du monde de Tohou qui descendirent dans le monde de Tikoun. La première fut celle d’Enoch, et la seconde fut celle de Moïse. Étant une âme de Tohou, Moïse avait une en lui intense énergie divine. Il vécut des choses qu’aucun autre homme n’avait jamais connues. Cependant, il n’avait pas les instruments pour les exprimer, tout comme dans le monde de Tohou, il y a beaucoup de rayonnement, mais rien pour le contenir et le transmettre celui-ci. Son bégaiement n’était rien d’autre qu’une manifestation de son âme unique.


Sources :
Drachot HaRan, drouch 3 ; Torah Ohr, Chemot 51:4.

par Menahem Posner
Menahem Posner est membre de l'équipe de "Questions au Rabbin" de Chabad.org
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
1 Commentaire
1000 Caractères restants
Laure Marseille 22 novembre 2017

Ca veut dire aussi que même si on n'est pas l'homme ou la femme de la situation, la situation peut faire de nous l'homme ou la femme unique et indispensable à la réalisation d'un projet supérieur à notre entendement. Cela implique de croire en soi, en le meilleur de soi, et de ne pas s'arrêter aux détails. Mais ça implique aussi de s'arc-bouter de toutes ses forces pour que s'exprime dans la vie le meilleur de soi. Peut être aussi que cela veut dire s'autoriser tout simplement à oublier ses défauts et handicaps en pensant et agissant exactement tel que l'on est. Certains disent "se transcender". Reply