Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Les bases de l’alimentation cachère

Les bases de l’alimentation cachère

 Email
  • La viande, le lait et les œufs de certaines espèces animales sont autorisés à la consommation, alors que les autres sont interdites. De plus, une série de lois régissent la manière dont ces animaux doivent être abattus et quelles parties peuvent être consommées.
  • La viande et le lait ne sont jamais mélangés. Des ustensiles différents sont utilisés pour leur préparation et leur consommation respectives. Un intervalle est respecté entre la consommation de l’un et de l’autre.
  • Les fruits, les légumes et les céréales sont en général toujours cachères, mais doivent être exempts d’insectes. Le vin et le jus de raisins, cependant, doivent être certifiés cachères.
  • Dans la mesure où une petite quantité d’une substance interdite peut rendre un aliment non cachère, tous les aliments produits industriellement et les établissements de restauration doivent être certifiés par un rabbin compétent ou par une agence de supervision de cacherout.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.