Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Pourquoi mangeons-nous cachère?

Pourquoi mangeons-nous cachère?

 Email

Manger cachère est une mitsva, c’est-à-dire un « commandement » divin et une « connexion » avec le divin. Nous mangeons cachère parce que D.ieu nous a commandé de le faire et, en accomplissant la volonté divine, nous nous connectons à D.ieu.

Nos Sages relèvent également les divers avantages des lois de la cacherout : les bénéfices sanitaires, le traitement humain des animaux, leur effet sur l’unité d’un peuple dispersé et leur rôle comme rempart contre l’assimilation. Na’hmanide, le grand sage et kabbaliste du 12ème siècle, fait remarquer que « les oiseaux et de nombreux mammifères interdits par la Torah sont des prédateurs, contrairement aux animaux permis ; il nous est demandé de nous abstenir de manger ces animaux, afin que nous n’absorbions pas ce caractère. » La cacherout peut donc être considérée comme une « nutrition spirituelle » : de même que certains aliments sont bénéfiques à la santé du corps alors que d’autres aliments sont nocifs, il y a des aliments qui nourrissent l’âme juive et d’autres qui l’affectent.

Cependant, il ne s’agit pas là des « raisons » pour lesquelles nous mangeons cachère. C’est l’inverse qui est vrai : c’est parce que ces lois ont été commandées par le Créateur de nos corps et de nos âmes, que l’observance de la cacherout sera de toute évidence bénéfique à l’un et à l’autre.

© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.