Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Mon enfant a un enseignant difficile cette année

Mon enfant a un enseignant difficile cette année

Comment puis-je l’aider?

 Email

Question :

Mon enfant connaît un début d’année scolaire bien difficile. Il semble qu’il y ait entre lui et son professeur un conflit de personnalités. Il est en général obéissant et bien élevé, mais il rentre à la maison très tendu et nerveux. Quand je lui demande ce qui le chiffonne, il me répond qu’il y a tellement de règles à suivre dans la classe qu’il à l’impression d’être « en prison ». Je crois comprendre que ce professeur est d’un style très rigide, mais mon enfant s’est jusqu’à présent épanoui dans un type d’atmosphère plus libre et plus créative. Comment puis-je l’aider ?

Réponse :

Souvent, notre principale difficulté à obtenir un résultat positif réside dans le fait que le changement souhaité dépend d’autres personnes, ce qui signifie qu’un tel résultat est peu probable. Dans votre question, tout repose exclusivement sur la personnalité et la bonne volonté de l’enseignant de votre fils. Si vous pensez pouvoir parler avec ce professeur et trouver un compromis sur la meilleure manière de répondre aux besoins de votre fils dans le cadre de sa classe, alors c’est parfait, votre problème est réglé ! Mais j’ai le sentiment que si vous pensiez que cela marcherait, vous l’auriez déjà fait. Dès lors que faire ?

Il faut avoir deux choses présentes à l’esprit :

1. Votre fils aura de nouveaux professeurs chaque année, les uns différents des autres, certains plus stricts, d’autres plus tolérants.

2. La situation actuelle doit être considérée comme un test de sa résilience. Tous les commentaires se doivent d’être constructifs et non destructifs.

C’est le second point que je souhaite développer. Il ne sert à rien de dénigrer le professeur de votre fils, en particulier en la présence de ce dernier, car cela sape son autorité et conduit au conflit. C’est d’ailleurs quelque chose qu’il ne faut faire envers personne. Nos Sages se sont évertués à enseigner à chacun qu’il faut traiter toute personne avec respect et dignité. Il vous faut concentrer vos efforts dans le soutien que vous apportez à votre fils, en lui permettant de verbaliser ses problèmes et la frustration qu’il ressent à l’école et l’aider à comprendre pourquoi cela le gêne et quelle est la meilleure façon de considérer ces difficultés pour mieux y faire face.

Nous nous trouvons dans des situations que nous n’aimons pas, mais que nous sommes obligés d’affronter. Peut-être que sa maman ou son papa pourrait lui parler d’un patron dont le style de management est différent de ce à quoi il ou elle a été habitué-e... Les histoires issues de notre propre expérience aident nos enfants à affronter les difficultés et leur procurent un lien avec nous. Elles leur permettent également de mieux exprimer leurs émotions, car ils se sentent plus en confiance de par cette expérience commune. Une bonne discussion de ce genre en tête-à-tête peut s’avérer très thérapeutique.

Essayez de pénétrer son esprit et tâchez d’élaborer avec lui une stratégie pour surmonter cette situation. Vous pouvez par exemple lui enseigner des phrases positives qu’il peut se répéter pour se sortir de certaines situations. Ce qui compte, c’est que la démarche lui parle. Il doit trouver un moyen de libérer son esprit, de ne pas se sentir dominé par son professeur ou par son environnement.

Enfin, il doit pouvoir libérer sa tension à la maison d’une manière positive. Vous ne voulez pas qu’il se mette à frapper son petit frère quand il rentre de l’école. Cherchez une activité extrascolaire qui lui plaise et qui soit adaptée à votre emploi du temps et votre budget familiaux.

Il ne fait pas de doute que vous êtes dans une situation délicate. Mais la réalité est que votre fils est amené à être exposé dans sa vie à de nombreuses personnes ainsi qu’à de non moins nombreuses situations qui seront pour lui éprouvantes. Apprendre à fonctionner face à différentes sortes de gens est une bonne chose. S’il considère cette situation comme un défi qu’il peut surmonter, cela l’amènera à développer ses capacités et à devenir meilleur. Cela exige des efforts, mais il en est capable. Et puis vous serez là pour le soutenir tout au long du chemin.

Avec tous mes vœux pour vous et votre famille !

par Bracha Mirsky
Bracha Mirsky, une maman de triplés et de jumeaux, est une conseillère familiale doublée d’une infirmière diplômée, qui a le talent de considérer les difficultés de l’éducation des enfants d’une multitude de points de vue. Son site internet (en anglais) est whatmakeskidstick.com.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires
Trier par:
Discussion (2)
2 février 2013
réponse à Anne
Puisque Anne n'est pas satisfaite mais qu'elle mette son fils en privé ! Je m'occupe d'enfants difficiles dont malheureusement les instituteurs n'ont pas été suffisamment rigides, quand aux parents n'en parlons même pas ! Les enfants de maintenant sont infects, mal éduqués, quand on les voit choisir avec leurs parents dans les magasins ce qu'ils vont manger, on croit rêver ! Tu veux quoi mon chéri ! et on s'étonne après ? on a le droit de choisir son environnement professionnel ? (en pleine crise économique, et pourquoi pas son chef ?). Que les parents tiennent leur rôle (ce sera déjà pas mal) et l'école suivra (le nbre d'enfants dont les parents oublient leur gouter !) ils ne sont plus habillés ils sont sapés !
Anonyme
PARIS
12 septembre 2012
Scolarité
Après avoir lu votre avis, je suis désolée de ne pas adhérer à votre opinion.
Un adulte doit s'adapter aux enfants, aussi, et si il y a conflit de personnalité, il vaut mieux changer d école, les parents sont aussi là pour défendre les enfants d'une soumission
L'enfant en conflit psychologique et/ou affectif n'apprendra rien, par blocage. On a le droit de choisir son environnement même professionnel.
Anne
Strasbourg, France
Cette page en d'autres langues