Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Les Treize Principes de Foi

Les Treize Principes de Foi

Les fondements du Judaïsme

 Email

Le grand codificateur de la loi de la Torah et de la philosophie juive, Rabbi Moché ben Maïmone (« Maïmonide », appelé également selon l’acrostiche de son nom, « Rambam »), compila ce qu’il a dénommé les Chlochah Assar Ikarim, les « Treize Principes Fondamentaux » de la foi juive, tel qu’ils découlent de la Torah. Maïmonide décrit ces principes de foi comme étant « les vérités fondamentales de notre religion et ses fondements même ». Les Treize Principes de la foi juive s’énoncent comme suit :

1. La croyance en l’existence du Créateur, qui est parfait dans toutes les modes d’existence et est la Cause Première à tout ce qui existe.

2. La croyance en l’unité absolue et sans égale de D.ieu.

3. La croyance en la non-corporalité de D.ieu, ni qu’Il peut être affecté par tout événement matériel, tel que le mouvement, le repos ou la résidence.

4. La croyance en l’éternité de D.ieu.

5. La croyance en l’impératif d’adorer D.ieu exclusivement et de n’adresser de prière à aucune fausse divinité.

6. La croyance que D.ieu communique avec l’homme à travers la prophétie.

7. La croyance en la primauté de la prophétie de notre maître Moïse.

8. La croyance en l’origine divine de la Torah.

9. La croyance en l’immuabilité de la Torah.

10. La croyance en l’omniscience et la providence de D.ieu.

11. La croyance en la récompense et le châtiment divins en fonction des actes de l’homme.

12. La croyance en l’avènement du Machia’h, le Messie, et de l’ère messianique.

13. La croyance en la résurrection des morts.

Il est de coutume dans de nombreuses communautés de réciter les Treize Principes, dans une forme légèrement plus poétique, commençant par les mots Ani Maamine – « Je crois » - chaque jour après les prières du matin à la synagogue.

Le vendredi soir, après l’office de l’entrée du Chabbat, le poème Yigdal qui retrace les Treize Principes de Foi est chanté dans de nombreuses communautés.

Maïmonide
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
9 Commentaires
1000 Caractères restants
Léonarrd Nîmes 20 septembre 2015

Le Bien et le mal Shmoueel dit : "Ne pensez vous pas que si le mal n'existait
pas ..... le bien n'existerait pas non plus.
En effet rien ne peut être sans son contraire ! "

Pensez-vous que la lumière n'existerait pas si l'ombre n'existait pas ?
Imaginez-vous que le soleil puisse faire l'ombre ?
Alors pourquoi Le Bien absolu, total, intrinsèque ... appelons-le D.ieu , n'existerait-il pas indépendamment de l'existence du mal ?
De même que l'ombre est une absence de lumière, à cause d'un écran ou obstacle posé sur son "rayonnement" , de même le Mal serait le résultat de l'opposition d'une volonté "libre" mais dévoyée au rayonnement du Bien ...
... Vaste sujet ... Reply

Anonyme ABBEVILLERS 15 août 2015

Que veut dire " non-corporalité" ? Reply

kanern Abidjan, Côte d''Ivoire 7 avril 2013

a propos du bien et du mal je suis d'accord pour ce qui est dit sur le bien et mal. Toutefois est ce a dire que l'on doit expressément faire du mal? meme si les deux cohabitent? Reply

Stan Montréal, Canada 13 novembre 2012

Shalom Saint et riche .... Merci du partage. Reply

sephar paris, france 1 août 2012

le site votre site est tellement interessant que l'on ne peut s'en détacher! kol akavod! Reply

Stéphane Ste Colombe sur Seine, France 28 mai 2011

Réponse pour le Bien et le Mal Le mal est une mauvaise utilisation de ce qui a été créé pour amener la vie. Ex : si le grain ne meurt en terre, il ne peut donner 100 autres grains! Alors oui ce mal à première vue amène du bien!
Mais reste la question primordiale : Le plan de D.ieu est le bien et uniquement le bien !
Le mal que sous-entend comme contraire au bien n'est qu'une perversion diabolique contre la volonté parfaite de D.ieu!

Shalom Reply

shmoueel 1020 Bruxelles, Belgique 11 août 2010

le bien et le mal Ne pensez vous pas que si le mal n'existait
pas ..... le bien n'existerait pas non plus.

En effet rien ne peut être sans son contraire !

Salutations dustinguées.
shmoueel (ben Yisrouël) Reply

Anonymous Hyères, France 12 mars 2010

Quel merveilleux site QUE DE MERVEILLEUSES PAROLES... Reply

Anonyme Québec, QC via jquebec.com 8 mars 2010

Très beau site! Shalom! Reply