Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Galerie de nos Grands

Galerie de nos Grands

 Email
La vie de notre Patriarche Isaac
Rabban Chimon ben Gamliel, qui vécut la destruction du Temple, est l'auteur du célèbre enseignement : « Ce n'est pas l'étude qui importe le plus, mais la pratique »
« Si tous les Sages d'Israël devaient être placés sur un plateau de la balance, et Rabbi Eliézer sur l'autre, celui-ci serait le plus lourd » disait Rabbi Yo'hanan ben Zackaï.
Qui fut Onkelos le prosélyte qui traduisit la Torah en araméen ? D'où est-il issu ? Comment en est-il venu à se convertir au Judaïsme ? Toutes ces questions trouvent leur réponse dans le Talmud où les documents abondent qui permettent de reconstituer la biographie de ce géant de l'histoire juive.
Rabbi Yichmaël ben Elicha fut l'un des Tannaïm (les grands Sages de la Michnah). Il vécut quelque cinquante ans après la Destruction du Second Beth Hamikdache, au temps de Rabbi Akiva ; comme lui, il fut l'un des Dix Martyrs mis à mort par le Procurateur romain.
Rabbi Tarfon est l'un des grands Tannaïm qui vécurent au temps de la destruction du Beth Hamikdache, l'un des collègues du grand Rabbi Akiva.
Rabbi Meïr, disciple de Rabbi Akiba, méritait ce nom, car il éclaira les Sages de sa grande érudition : Meïr vient du mot Or qui veut dire « lumière »...
Abandonnant la maison princière de son père à Nehardéa en Babylonie, Rabbi Nathan partit pour la Terre Sainte pour y étudier la Torah auprès des maîtres de la génération. Il sera l'auteur du célèbre "Avot deRabbi Nathan".
Rabbi Chimon ben 'Halafta fut l'un des derniers Tannaïm. Il était l’ami de Rabbi Juda le Prince, compilateur de la Michnah, qui en compila et arrangea les six volumes il y a environ dix-huit cents ans.
Rabbi Yo'hanan dit un jour : « J'ai vu une fois Rabbi Elazar en train d'enseigner, et il m'est apparu comme si c'était Moïse en personne qui répétait la Torah qu'il avait entendue de la bouche de D.ieu même. »
Rav Achi reste célèbre dans l’histoire pour avoir été, avec son élève et collègue Ravina, le compilateur du Talmud de Babylone.
Après la mort de Rava, Recteur de la Yechivah de Me'hoza en Babylonie, le centre de la culture revint à son point de départ, Poumbeditha, où Rav Na'hman bar Its'hak fut nommé à la tête de l'Académie...
Ce grand homme vécut et travailla à une période fort critique de notre histoire, alors que l'unité et la foi pure du peuple juif étaient menacées du dedans et du dehors. Sa personnalité et ses grandes qualités de chef, unies à une érudition exceptionnelle et un immense amour pour son peuple, cimentèrent celui-ci dans la fidélité à la Torah et à la tradition.
Il y a environ mille ans, vécu en Espagne Hasdaï ibn Shaprut, grand érudit et homme d'État juif, qui compta parmi les principaux artisans de l'Âge d'Or du Judaïsme en Espagne
Rabbi Guerchom est célèbre pour ses commentaires du Talmud et de la Bible et ses responsas. Les premières années de sa vie sont enveloppées de légende. Elles le conduisirent à travers diverses contrées, d'abord à Babylone, en Terre d'Israël et enfin à Constantinople. C'est une histoire pleine d'aventures de toutes sortes, elle est ici brièvement résumée.
Salomon Ibn Gabirol fut un grand poète et philosophe juif en Espagne musulmane
L'Aroukh fut l'un des premiers livres hébraïques à être imprimé, la première édition connue de l'œuvre datant de 1477. C'est le seul grand ouvrage littéraire et d'érudition italien qui puisse se mesurer aux écrits des Talmudistes espagnols, français et allemands...
Chaque élève du « ’heder » connaît ce nom. Mais qui était Rachi ? Quand a-t-il vécu ? Où vivait-il ? Comment vivait-il ?
Immense poète et éminent philosophe, Rabbi Yehouda Halévy fut l’auteur du « Kouzari » et de nombreux poèmes liturgiques.
Le grand commentateur Rachi mourut en l’an 4865 (1105), et sa mort marqua le début de l'ère des Tossafistes qui dura environ deux siècles...