Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

La raison de la couverture des cheveux

La raison de la couverture des cheveux

Est-il interdit d'être belle?

 Email

Question :

J’ai entendu un anthropologue parler de la perruque. Il disait que le port des perruques par les femmes juives pratiquantes avait quelque chose d’ironique. Dans le Judaïsme biblique, la loi était que les femmes mariées devaient se couvrir la tête pour être pudiques et peu attirantes. Depuis quelque temps, les femmes portent des perruques, qui sont parfois plus belles encore que des cheveux naturels. Donc le port de la perruque est en contradiction avec la raison même du devoir de se couvrir les cheveux ! Il présentait ceci comme un exemple de la manière dont les cultures oublient les raisons à l’origine de leurs anciennes traditions, expliquant que les coutumes peuvent évoluer d’une manière qui contredise leur intention première. Avez-vous un commentaire là-dessus ?

Réponse :

Cet anthropologue a non seulement confondu une perruque avec une véritable chevelure, mais a également troqué la véritable pudeur contre sa propre idée de la question. Pour lui, être pudique signifie ne pas être belle, mais c’est là sa définition, pas celle du Judaïsme. Dans une perspective juive, la pudeur n’a rien à voir avec le fait de ne pas être belle. La pudeur est un moyen de créer une intimité. Et c’est ce qu’une perruque effectue.

La pudeur n’a rien à voir avec le fait de ne pas être belleLa couverture des cheveux n’a jamais eu pour objet d’enlaidir une femme mariée. La beauté est un don divin, et la tradition juive encourage aussi bien les hommes et les femmes à soigner leur aspect et à toujours être présentables. Elle encourage aussi la pudeur. Non pas pour nuire à notre beauté, mais pour canaliser cette beauté et l’attirance qu’elle génère de sorte qu’elle soit préservée pour là où se trouve sa place : à l’intérieur du mariage.

En couvrant ses cheveux, la femme mariée affirme : « Je ne suis pas disponible. Vous pouvez me voir, mais je ne suis pas ouverte au public. Même ma chevelure, la partie la plus manifeste et la plus visible de moi-même, n’est pas pour vos yeux. »

Couvrir ses cheveux a un profond effet sur la femme. Il crée une barrière psychologique, une distance cognitive entre elle et les étrangers. Sa beauté devient visible, mais discrète ; elle est belle, mais pas disponible.

La perruque est parfaite pour cela, car elle permet à une femme de couvrir intégralement ses cheveux, tout en préservant sa beauté. Elle peut demeurer fière de son apparence sans compromettre son intimité. Et même lorsque sa perruque paraît si réelle qu’on peut la confondre avec de vrais cheveux, elle sait elle que personne ne la voit telle qu’elle est véritablement. Elle a créé un espace privé, et c’est elle seule qui peut y entrer.

Peut-être dans d’autres religions la pudeur et la beauté ne se mélangent-elles pas. Ce n’est pas l’optique juive. La vraie beauté, la beauté intérieure, a besoin de pudeur pour la protéger et lui permettre de s’épanouir.

Sur ce sujet, voir également "Le Rabbi de Loubavitch sur le précepte de se couvrir les cheveux"

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
70 Commentaires
1000 Caractères restants
Hannah Israel 8 janvier 2016

Si le Rabbi a dit que la perruque est la seule vraie manière de se cacher véritablement tous nos cheveux, si ce prophète, ce génie surhumain de la Torah a dit cela, il n'y a pas à tergiverser. Et pour ceux que ça gêne encore qu'une femme soit belle, sachez que le Rabbi a dit a certaines femmes qu'il existait des perruques très belles, même plus belles que leurs cheveux et qu'il était prêt à assumer une partie du paiement si elles avaient du mal à en acquérir une. La Torah demande à la femme mariée de se couvrir la tête, point barre. On n'a jamais dit qu'elle devait ressembler à une paysanne du Gettho. Après, tout est lié au comportement général de quelqu'un et même ça, qui est-on pour juger? Quant aux gens qui disent que c est misogyne, ils ne connaissent pas la véritable nature des hommes et des femmes et voudraient refaire le monde. Reply

Anonyme Paris 1 décembre 2014

"Couvrir ses cheveux a un profond effet sur la femme. Il crée une barrière psychologique, une distance cognitive entre elle et les étrangers." Ce commentaire insinuerait que la femme est plus faible et a donc besoin d'une barrière psychologique, qui l'aiderait à se défendre d'elle même, de sa nature même, qu'elle ne peut se maîtriser par sa propre volonté... Pourquoi ne pas mettre à la disposition de son mari une même aide psychologique si précieuse? Reply

Anonyme 10 octobre 2014

Jusqu'à aujourd'hui, le monde était dominé par les seuls hommes, et donc la vision du monde était celle des hommes et les femmes devaient s'y soumettre. L'auteur de l'article ne porte pas un regard universel, mais le regard des seuls hommes.
Mais le monde actuel est en plein transformation. Il évolue sans ce que personne ne puisse l'arrêter vers la parité dans tous les domaines de la vie, y compris sur les questions religieuses.
Cela prend du temps et tout le monde n'avance pas au même rythme.
De fait, dans les commentaires à cet article, il y a ceux et celles qui trouvent ces explications satisfaisantes. Ils font confiance aux traditions. Mais le monde change, il y a donc aussi celles et ceux qui écrivent que rien n'est prévu pour les hommes sur les cheveux, la perruque, leur apparence générale et les auteurs de ces commentaires semblent trouver que cet article est le reflet d'une époque révolue.
Imaginons que l'autorité religieuse ne soit plus aux mains des seuls hommes, mais qu'elle soit mixte, avec autant de pouvoir aux hommes qu'aux femmes pour commenter et dicter des règle de vie. Dans ce cas, les autorités religieuses féminines pourront avoir le même type de commentaire sur le comportement des hommes et leur imposer par exemple le port de la perruque.
Mais est-ce que ce sera le cas ? Quand les pouvoirs s'équilibreront entre hommes et femmes, les points de vue s'équilibreront. Il n'y aura plus de domination d'un sexe sur l'autre. Et donc ce genre de règle de vie, comme le port de la perruque, imposé par un seul sexe sur l'autre n'aura plus cours. Il va falloir inventer de nouvelles manières de vivre, de nouvelles règles de vie. L'humanité entrera sans doute dans une nouvelle étape de son Histoire. À suivre… Reply

Myriam B Reims 2 août 2014

Le voile est plus conforme que la perruque, car il préserve à la fois la beauté de la femme du regard des hommes, ainsi que l'intimité. Néanmoins, porter une perruque aussi belle et aguichante soit elle, est toujours mieux que de sortir la tête découverte. C'est comme si par exemple, vous disiez, je ne vais pas porter de vêtement parce que les vêtements me rendent plus jolie, alors autant sortir nue. J'attirerai les regards, mais moins. La jupe longue, le chemisier ample, sont meilleurs que le jean et la tunique, mais porter le jean et la tunique, aussi beaux et attirants soit-il sera toujours mieux que de sortir nue. Seule vous et votre mari ont le droit de voir votre corps et votre chevelure. Concernant les hommes, ils ont aussi un code d'honneur concernant l'apparence et concernant l'interdiction des regards qu'ils posent sur les femmes. Myriam B. Reply

Anonyme 25 novembre 2013

Votre réponse ne dit strictement rien sur les hommes, qui aguichent pour la plupart sans cesse. Comment les limiter EUX? Une belle perruque n'y suffit pas, je le constate. Ma réaction disait que le problème vient d'eux, bien plus que de nous. Reply

Hannah 21 novembre 2013

ça suffit ces critiques, y a plus urgent ds ce monde. vous avec vraiment que ça a faire de vous prendre la tete sur la manière qu une femme se couvre la tete? Si le Rabbi, Tsaddik hador, inégale, Rabbi d tous les Juifs qui a lu dans les coeurs de tous les Juifs, qui a pris sur lui et demande a ses hassidim et hassidot, toutes les houmrot, qui a eu des paroles prophétiques sur bien des sujets qui s'est enquis de tous les juifs, toute tendance, dans le monde, a dit qu'une perruque était préférable au foulard, cachait bien mieux les cheveux (raison majeure qui resume le tout) que le foulard, et proposait aux femmes des perruques meme plus belles que leur propre cheveux (tout comme un très beau vêtement est souvent plus beau que la seule nudité d'un corps pas forcement parfait selon nos normes déformées), c'est qu'il sait ce qu'il dit, et sa Torah voit jusqu'a la venue effective de Machiah. Essayez donc de la porter toute la journée cette perruque, c'est pas des envies d'aguicher qui vous prendront, mais des envies de vite retrouver votre mari Reply

Anonyme 14 novembre 2013

perruque Bonjour,
Une question : et la beauté des hommes? je vois souvent des hommes avec des tenues indécentes (moulantes, chemises un peu transparentes, etc.), et bien sûr on voit toujours leurs cheveux. Quelque chose est-il prévu pour eux? et je me demande aussi pourquoi il faudrait que les femmes aient des perruques pour signifier aux hommes qu'elles ne sont pas disponibles. Les hommes ne peuvent pas se le dire tout seuls? par exemple, s'ils voient un anneau de mariage à la main d'une femme? Reply

Poupou Centre 7 novembre 2013

Ce n'est pas propre la perruque Il faut savoir que les perruque sont des offrandes , elles rase leur leurs têtes pour après que sa devienne des perruques si toute les femmes devraient porter des perruques ont serait obliger de vendre nos cheveux ,en plus la perruque est quelque chose de sale qui a mon avis me fait penser aux sorcière de l'époque .
Ôtant rien porter rester naturel comme dieu nous a créer la foi est dans nos cœurs et nos efforts Reply

barouk paris, france 15 mars 2013

MERCI merci beaucoup pour cette belle explication. je porte la perruque depuis mon mariage.. pck ma mère et ma belle-mère la portent. je ne me suis jamais posé la question pourquoi.. aujourd’hui, pour mon projet professionnels je fréquente des non-juifs.. et si jamais ils le remarquent je me devais d'avoir une autre réponse à donner que celle: c'est ma mère qui ma dit de le faire... lool. en tout cas merci encore. Reply

Mikaco Sarcelles , France 5 décembre 2012

Perruque : Tsniout ou ... laxisme ? ... Donc le fait qu'elles doivent bien couvrir la tête, soit. Mais l'état d'esprit de la perruque d'aujourd'hui (à part quelques unes qui portent vraiment un "casque", donc ni trop long, ni trop court, ni effet de mèches, ni changement de couleur, ...) ne correspond pas aux normes de la Tsniout qui veut que la manière d'être d'une femme doit au maximum éviter l'attirance des regards des hommes. Ce qui est très rare aujourd'hui avec la qualité des perruques qu'il y a sur le marché (surtout religieux ...).
Un commentaire avait mentionné les Djerbiennes qui laissaient beaucoup dépasser les cheveux sous le Kissouy. Ce qui est déplorable car la Halakha permet de laisser dépasser deux doigts sur une longueur maximale d'un Tefa'h. Plus que ça, c'est de la Pritsout (paroles de Djerbien ...). ...2/3... Reply

Mikaco Sarcelles , France 5 décembre 2012

Perruque : Tsniout ou ... laxisme ? Je pense que chacun doit suivre les Halakhots de son Rav tout en gardant l'esprit critique.
D'ailleurs lorsque le Rabbi Zatsal avait déclaré préférer la perruque à tout autre Kissouy qui pourrait laisser dépasser certains cheveux, c'était à une époque où les perruques n'avaient pas l'aspect qu'elles ont aujourd'hui (encore plus belles que des cheveux). 1/3 ... Reply

Mikaco Sarcelles , France 5 décembre 2012

Perruque : Tsniout ou ... laxisme ? ... Donc ce n'est pas parce que 95% des femmes qui portent le Kisouy le font mal qu'automatiquement il faut préférer la perruque. Si 5% le font bien, ça veut dire que c'est possible et que dans ce cas-là, il faut éviter la perruque.
Pourquoi vouloir se mettre forcément dans ces 95% ?
Si dans certaines Halakhots (Pessa'h, Cacherout, etc) on prend d'énormes 'Houmrot il est très étrange que pour un 'Înyane de Tsniout (faute de quoi, Wechav Méa'hareikha et de là découlent toutes les Tsarot), on fait fi de tous les grands Poskim Séfarade (sauf Rav Messas) et une grande majorité des Poskim Achkénaz (Rav Chlomo Zalman Auyerbakh, Rav Chalom Chvadron, Rav Wozner, Rav Dan Segal, Rav Mordekhay Karp, Rav Nissim Karelits, Rav Elyachiv, ...).
Je pense que le Am Israël a eu trop de Tsarot récemment et chacun doit de se sentir responsable pour palier à la rétractation de la Chekhina.
Le 'Înyane de Tsniout est très important et c'est le premier facteur de la Hachraat Hachekhina. Reply

Olivier Muller Boulogne-Paris, France 15 octobre 2012

Restons authentiques, si possible. A mon sens, le voile me semble plus authentique que la perruque : son but est de cacher les cheveux féminins, qui sont un organe de séduction.
Masquer des cheveux par d'autres cheveux me semble moins "vrai". On finit par ne plus très bien comprendre le fondement.

Pourtant, " l’authenticité est la lumière qui vous permettra de trouver votre chemin dans la pénombre. N’hésitez pas à éclairer" (Rabbi Na'hman, dans Likutey Moharan, volume 1, 9, Chasidei Breslov, 86)

Merci Myriam. Reply

Myriam 15 octobre 2012

Salam à tous,
Mes demi-soeurs juives :) Pour celles qui habitent ici en France, je comprends parfaitement votre inclinaison pour la perruque. En effet, moi même étant musulmane voilée, il est très difficile ici de travailler avec le voile. Malheureusement même si la perruque est un bon compromis et nous arrange, au fond de nous, nous savons que seul le voile respecte vraiment l'ordre de notre Dieu, exaltée soit Sa grandeur. Reply

Scialom Véronique ST GRATIEN, FRANCE 2 août 2012

La femme et la Thora sa couronne Petites réflexions inspirées. Il est dit que la femme qui se couvre la tête porte une couronne. Or, la Thora est elle-même appelée couronne. Un verset des Proverbes : " la femme est la couronne de son mari". La femme incarne la Thora cachée, voilée, le Nistar, celle du monde à venir, à la différence de la Thora dévoilée, actuelle. L'homme doit garder à l'esprit l'existence du monde à venir, y tendre. Peut-être alors (c'est ma propre déduction) que le "voile" de la femme permet aussi à l'homme de se rappeler l'existence du monde à venir et de la Thora qui y sera dévoilée lesquels sont incarnés dans la femme.. C'est cela la beauté intérieure de la femme que l'homme doit voir et que la femme, par son voile (ou sa perruque) doit lui montrer. Elle n'est pas un objet, une servante, elle porte la Thora sur sa tête, celle d'après le Machiah! Pas plus féministe et respectueux de la femme donc que la Thora ! Reply

ruth jeru, israel 12 juin 2012

la distinction avec son nez très expérimenté l'homme va distinguer une perruque Reply

Anonymous PARIS, FRANCE 31 mars 2012

pourquoi devier la parole de dieu soyons sincere il faut mettre un voile sur la tete comment l homme va distinguer une perruque? Reply

simon paris, france 25 mars 2012

cacher les cheveux d'une femme mariée contradiction totale en portant une perruque car les hommes la convoiteront puisqu'ils ne feront pas la différence avec une jeune fille non mariée. la perruque me semble contraire à l'esprit de cette loi de la torah. Reply

Ruth Yerushalmi Yerushalaim, Israel 28 février 2012

La force d'un attribut Une femme a été dotée par Boré Haolam par plein de forces à travers des attributs. La perruque c'est un simple attribut, comme la kipa pour un homme. On couvre la tête pour ne pas oublier que tout en haut il y a Quelqu'un... Ça nous protège de notre propre orgueil.
Moi je pense que le temps est venu de reconnaitre à la mitzva de couvrir la tête avec une perruque le statut de houka. Les houkim on les exécute, sans chercher d'imiter le mekoubal. Bonne chance de trouver une perruque convenable aux yeux de D. et des bnei Israel ! Reply

Anonymous 28 février 2012

Pourquoi la peruque? Se couvrir la tête, a pour but, bien entendu, la pudeur pour plusieurs raisons. Mais, en réponse à ceux qui ne sont pas dans l'esprit de la perruque (c'est leur choix):

Une des raisons pour lesquels le Rabbi de Loubavitch a insisté à ce que les femmes portent la perruque est tout simplement parce que les foulard glissent souvent et gênent parfois au point qu'on puisse voir une partie des cheveux ou que le foulard disparaisse très rapidement dans la poche dans des situations délicates. Il faut avouer que beaucoup de femmes dans les milieux où on porte un foulard n'arrivent pas à le garder en place. c'est une possibilité de s'assurer de ne pas laisser des cheveux apparaitre. Disons que ça arrive plus souvent de voir des foulards glisser ou disparaitre que de croire qu'une femme n'est pas mariée en portant une perruque, ou qu'elle disparaisse.

Puis le Rabbi a répété à plusieurs reprises toutes les bénédictions qu'une famille peut recevoir quand la mère porte la perruque. Reply

Cette page en d'autres langues