Contact

Une dispute avec les anges

Une dispute avec les anges

 Email

Une grande et épaisse nuée couvrait le mont Sinaï. En gravissant les montagnes pour recevoir la Torah de D.ieu, Moïse se demandait comment il pourrait traverser le nuage, lorsque, subitement, celui-ci se divisa, l'emportant au Ciel. A l'approche de Moïse, aux portes du Ciel, les anges qui gardaient les grilles du Royaume Céleste s'adressèrent à lui et lui demandèrent s'il n'avait pas peur d'entrer et s'il ne craignait pas les anges et les flammes qu'ils lançaient. Mais Moïse continua son chemin, tandis que les anges s'approchaient de plus en plus de lui et l'entouraient des feux qui menaçaient de le dévorer. Moïse prononça alors le nom de D.ieu et les anges s'enfuirent.

Moïse, qui continuait à avancer sur la nuée, vit un spectacle terrifiant. Hadarniel1 se présenta devant lui. C'était l'ange dont chaque mot envoyait des gerbes de foudres au firmament. Pris de peur, Moïse était incapable de prononcer une parole ou même une syllabe. Alors D.ieu lui dit : « Tu t'es déjà adressé à Moi et tu l'as fait sans peur et sans trembler. Pourquoi trembles-tu maintenant devant un ange qui n'est que Mon serviteur ? »

Et Moïse reprit courage et s'adressa à nouveau à D.ieu. A peine eut-il prononcé un mot, que l'ange Hadarniel s'approcha et lui dit : Fils d'Amram, toi qui es béni, je te conduirai à travers notre royaume.

Après avoir fait une partie du chemin ensemble, Hadarniel annonça à Moïse qu'il lui était impossible à lui, Hadarniel, d'aller plus loin, sinon il serait dévoré par le grand feu de l'ange Sandalphon.

Lorsque Moïse entendit ces paroles, il eut peur et les larmes aux yeux, il supplia D.ieu de le sauver.

C'est alors que Moïse fut témoin de ce qu'aucun être humain n'avait jamais vu auparavant. Il traversa une large rivière de feu. Il se cacha les yeux avec ses mains, car il vit une lumière qui surpassait en éclat tout ce qu'il avait vu jusqu'ici. Des anges brillants, les plus brillants du Ciel, se tenaient debout et entouraient le Trône Divin. Moïse ne parvenait à regarder en face ces merveilles du Ciel que parce que D.ieu lui avait conféré des forces divines.

Et D.ieu s'adressa à lui en ces mots : « Les anges demandent la Torah pour eux-mêmes. Parle-leur, toi, et explique-leur pour quelle raison c'est toi qui dois recevoir la Torah. »

Alors Moïse dit : « Mais j'ai peur qu'ils ne me consument avec leur feu céleste. »

« N'aie pas peur, Moïse. Reste près de Mon Trône et Je te protégerai. »

Moïse fit comme D.ieu le lui avait conseillé et, s'adressant aux anges, il répondit : « Voilà ce qui est écrit dans la Torah : “Je suis l'Éternel, ton D.ieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte. Tu n'auras point d'autres dieux devant Ma face. Tu ne déroberas point. Tu ne tueras point.” Dites-moi, ô Anges, est-ce vous qui étiez esclaves en Égypte ? Est-ce que vous, qui chaque jour regardez en face la gloire de D.ieu, vous pourriez adorer des dieux en bois ou des idoles en pierre ? Avez-vous jamais eu la tentation de voler ou de vous faire du mal l'un à l'autre ? Non, vraiment, la Torah n'est pas pour vous, mais pour nous, les êtres humains. »

Lorsque Moïse eut fini son discours, chacun des anges comprit que les paroles prononcées par Moïse étaient justes et sages, et ils répondirent : « Que la volonté de D.ieu soit faite ! »

Moïse entendit ensuite des sons mélodieux et magnifiques, c'était la musique céleste, car les anges chantaient la gloire du Tout-Puissant.

NOTES
1.
Les noms des anges qui ne sont pas également des noms de personnes (comme c'est le cas ici), ne devraient pas être prononcés en entier.
par Nissan Mindel
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
1 Commentaire
1000 Caractères restants
Anonyme Charvieu, France 31 décembre 2010

..... J'ai adoré !!! Reply