Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Chapitre 9

Chapitre 9

 Email

Certes, qui peut se permettre d’affirmer que son service de D.ieu est l’équivalent de celui de notre père Avraham ? Pourautant, chacun peut en atteindre une infime parcelle et est donc tenu de le faire1. Les forces nécessaires pour y parvenir sont accordées et il suffit pour cela d’adopter le comportement qui a été celui du premier2,puis celui de tous les suivants, jusque et y compris mon beau-père, le Rabbi. Tous ont frayé un chemin et insufflé les forces qui conviennent.

C’est pour cela que la septième génération a été particulièrement chérie. Des forces spécifiques nous ont été données, ont été révélées pour nous. Un service de D.ieu conforme à tout cela peut donc révéler la Présence divine ici-bas, en ce monde matériel et grossier. De la sorte, on atteindra un niveau plus élevé que celui d’avant la faute3. En effet, il est dit, à propos du Machia’h, “il sera très élevé”, plus encore qu’Adam, le premier homme, y compris dans l’état qui était le sien avant la faute4.

Mon beau-père, le Rabbi “a supporté nos affections, enduré nos souffrances. Il est fourbu par nos fautes, éreinté par nos transgressions”5. De fait, il a observé notre souffrance. De ce fait, très bientôt et de nos jours, très prochainement, il libérera son troupeau de l’exil moral et physique à la fois et il nous placera dans un rayon de lumière. Mais, tout cela n’est encore que révélation et, bien plus, il nous attachera également, nous liera à l’Essence de D.ieu.

Telle est donc la finalité profonde de la descente et de l’enchaînement des mondes, de la faute et de sa réparation, du retrait des Justes qui “révèle l’honneur du Saint béni soit-Il”. Quand il nous fera quitter l’exil, la tête haute et que “pour tous les enfants d’Israël, il fera clair en leur demeure”, se réaliseront les termes des versets : “Alors, Moïse et les enfants d’Israël chanteront” et “l’Éternel régnera pour l’éternité”, comme nous le disons dans la prière, laquelle cite également le Targoum, la traduction de ce verset en araméen6. Et, l’on conclut par : “l’Éternel sera le Roi... L’Éternel sera un et Son Nom sera un”, de sorte qu’il n’y aura plus de différence entre D.ieu et Son Nom7.

C’est là ce que l’on peut obtenir par le retrait des Justes, qui est plus difficile que la destruction du Temple. Mais, toutes ces étapes sont d’ores et déjà passées. Désormais, tout ne dépend donc que de nous, qui appartenons à cette septième génération. Nous aurons donc le mérite de voir8 le Rabbi, ici-bas, dans un corps, de manière concrète et il nous libérera.

NOTES
1.
Voir, à ce sujet, le Torah Or, au début de la Parchat Vaéra et à la fin de la Parchat Vayétsé.
2.
De notre père Avraham.
3.
De l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
4.
Voir le Likouteï Torah du Ari Zal, à la Parchat Tissa, le Séfer HaLikoutim, à la Parchat Chemot. Certes, on peut soulever une objection en considérant le Séfer HaGuilgoulim, au chapitre 19, cité par le Likouteï Torah, Parchat Tsav, au Maamar intitulé : “Et, Il éleva”. Peut-être est-il possible de répondre à cette question d’après ce que dit le Séfer HaGuilgoulim, au chapitre 7, cité par le Likouteï Torah, à la fin de Chir Hachirim.
5.
Selon les termes du verset qui font référence au Machia’h.
6.
Voir le Likouteï Torah sur Chir Hachirim, au Maamar intitulé : “Voici, tu es belle”, au début du chapitre 2.
7.
Le Nom ne sera plus un voile. De ce fait, “Mon Nom se lira comme Il s’écrit”.
8.
Voir la fin du Séfer ‘Hassidim, cité par le Guilayon HaChass sur le traité Ketouvot 103a et le Midrash Bamidbar Rabba, chapitre 19, paragraphe 13.
par Rabbi Menahem M. Schneerson, le Rabbi de Loubavitch
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants