Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Qu’est-ce qu’un Beth ‘Habad?

Qu’est-ce qu’un Beth ‘Habad?

 Email

Un Beth ‘Habad (Chabad House en anglais) est un centre communautaire juif dans le sens le plus authentique du terme. C’est le point de départ de toutes les activités éducatives et sociales des émissaires (Chlou’him) ‘Habad-Loubavitch, répondant aux besoins de la communauté juive tout entière, depuis ceux des plus jeunes enfants jusqu’à ceux de nos anciens.

Le Rabbi, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson, de mémoire bénie, a toujours appelé à l’expansion des activités dans les Beth ‘Habad existants ainsi qu’à l’ouverture de nouveaux centres partout où se trouvent des Juifs : dans les centres urbains, dans les banlieues, sur les campus universitaires, partout dans le monde. Ses délégués ont répondu, et continuent de répondre, à son appel.

Les Chlou’him sont les héritiers d’Abraham : toutes leurs portes sont ouvertesEn 1972, dans une lettre envoyée à l’occasion de l’ouverture d’un nouveau Beth ‘Habad, le Rabbi a émis le vœu que cette nouvelle institution soit une clé qui ouvrira le cœur de tous ceux qui la fréquenteront et de tous ceux qui se trouveront à portée de son influence – qui ouvrira leur cœur à l’essence même de leur judaïté. Celle-ci, au plus profond de l’être, est réputée être toujours vivante et sensible, en dépit des couches extérieures qui la recouvrent. Lorsqu’elle est réveillée, le Juif s’enflamme naturellement de la chaleur de la Torah de Vie et des Mitsvot qui constituent l’essence de la vie juive. Et il devient à son tour une source d’inspiration pour son entourage.

Dans les Beth ‘Habad, et dans toutes leurs activités, les Chlou’him sont les héritiers d’Abraham : toutes leurs portes sont ouvertes.

Ils ont hérité de sa bonté et de sa compassion, de son engagement désintéressé dans la révélation de l’existence de D.ieu auprès du monde entier. Ils ne s’arrêteront pas, jusqu’à ce que les sources de la Torah aient jailli en chaque lieu, « à l’Ouest et à l’Est, au Nord et au Sud ».

© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires
Trier par:
Discussion (5)
11 octobre 2012
TEXTE DE SMILA
J'aime beaucoup votre texte et vous avez un grand talent d’écrivain et de poète.
Anonyme
antananarivo, madagascar
11 septembre 2009
Venise au beth habad debut septembre 2009
Bonjour,

de voyage à Venise, j'ai eu l'occasion de passer le shabatt chez "les loubas" repas du vendredi soir.

sur les canaux de venise, getho vecchio
une tablée de 150 personnes de pays divers
ce fut merveilleux, sympa ouvert
le rav est adorable, les chaliahs (messagers du rabbi) sont très prévenants

Rien à dire, dans chaque pays on peut mélanger la curiosité, la découverte, la culture , et le Chabadisme

Trop top.... A découvrir d'urgence
Uzan
Thiais, france
4 juillet 2009
Merci
je voulais connaitre la signification de Beth 'Habad
Kassi
Brétigny sur Orge, France
15 décembre 2008
Les souvenirs sont nécessaires à notre présent afin d'éviter de générer les mêmes erreurs de notre passé dans la construction de notre futur.
Ils ne peuvent en aucun cas être stériles mais au contraire féconds dans l'accomplissement de notre vie et dans l'amour de son prochain.
GOÏ Jean-Pierre
toulouse, France
11 décembre 2008
je me disais ce matin que la vie n'avait qu'un sens restreint, qu'elle ne pouvait s'épanouir sans l'autre, celui qui est en nous quelque part, que l'on pressent qui nous enveloppe, que l'on cherche sans vraiment savoir pourquoi. Est-ce une identité? est-ce un lien unique avec un Monde dont le sens serait l'existence de l'un vers l'autre dans la lumière jaillissante tel un torrent d'amour ? sans doute est-ce cela, mais la vie nous harcèle de ces violences infondées, de ces souvenirs nauséabonds que l'on ne cesse de faire revivre par des commémorations stériles, certes le passé est parfois générateur du présent mais parfois il obscurcit le rayon de lumière qui pourrait éclairer notre chemin vers le sentir dans la joie . Comment être dans l'être de soi et des autres si la fenêtre de l'univers s'orne de barreaux d'incertitude de peine vers le demain ? Où puiser de l'énergie pour révéler la paix de l'âme ce doux parfum de vie dont les effluves se tarissent au regard des malveillances criantes?
smila