Contact

Le Chabbat dans la Torah

Le Chabbat dans la Torah

 Email

Le commandement prescrivant l'observance du Chabbat en tant que jour saint de repos est mentionné dans la Torah pas moins de douze fois ; nous en citerons quelques-unes :

Dans le récit de la Création, la Torah relate (Genèse, 1) comment D.ieu institua le Chabbat comme jour de repos terminant les six jours de travail de la semaine.

Pendant les quarante années d'errance dans le désert, quand toute la nation juive subsistait grâce à la Manne tombant chaque jour du ciel, cette Manne ne tombait pas le samedi. À sa place, une quantité double tombait le vendredi afin qu'il y en eût suffisamment pour les deux jours. À cette occasion, Moïse expliqua aux Juifs (Exode, 16) : « Voyez ce jour que D.ieu vous donne ! – Tout ce dont vous avez besoin pour le samedi vous devez le préparer le vendredi, car ce jour la Manne tombe du ciel pour le Chabbat également. » Ainsi D.ieu nous assurait-Il que nous ne souffririons d'aucune privation en raison de l'observance du Chabbat, car il serait pourvu amplement aux besoins de ce jour, pendant la semaine, par la divine Providence.

Dans les dix commandements (Exode, 20), il nous est dit : « Souviens-toi d'observer la sainteté du Chabbat. Pendant six jours tu peineras et feras tout ton travail, mais le septième jour est le Chabbat que tu consacreras à tes devoirs envers D.ieu. Tu ne t'y livreras à aucune sorte de travail ; ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton troupeau, ni l'étranger se trouvant sous ton toit ; car en six jours D.ieu fit le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, et le septième jour, Il se reposa ; c'est pourquoi D.ieu bénit le Chabbat et le sanctifia ».

Dans les passages relatifs à la construction du sanctuaire (le Michkane), la Torah nous parle encore du Chabbat (Exode, 31) et nous rappelle que même pour les travaux saints que nous pourrons entreprendre, le repos est de rigueur en ce jour. « Aussi, les enfants d'Israël observeront le Chabbat afin de l'instituer pour toutes les générations comme un pacte d'alliance perpétuelle. C'est le symbole éternel de l'union entre D.ieu et les enfants d'Israël, car D.ieu créa le ciel et la terre en six jours, et le septième jour Il se reposa. »

L'exhortation concernant la sainteté du Chabbat qui ne doit point être violée même dans un but sacré, tel que la construction du sanctuaire, est répétée à nouveau (Exode, 35).

Relativement au commandement prescrivant d'honorer ses père et mère – ce qui est une très grande Mitsva répétée par la Torah à plusieurs reprises – il nous est dit (Lévitique 19, 3) que le Chabbat doit être observé même contre le désir des parents.

© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants