Contact

Si vous pouviez être D.ieu pour une semaine, que feriez-vous?

Si vous pouviez être D.ieu pour une semaine, que feriez-vous?

 Email

Question :

Le film « Bruce Almighty » soulève des questions importantes. Ça parle d’un homme à qui on donne la tâche d’être D.ieu pendant une semaine. Les réponses aux dilemmes qu’il affronte m’ont aidé dans ma quête de la vérité.

Si vous pouviez être D.ieu pendant une semaine, que feriez-vous ? Qui aideriez-vous ? Quelles punitions infligeriez-vous ? Que feriez-vous de cette terrible responsabilité ?

Réponse :

Je n’ai pas vu le film, mais cette question est connue. Un petit livre écrit par le Rav Aryeh Kaplan en 1983 appelé « Si vous étiez D.ieu » pose exactement le même scénario. Vous serez peut-être intéressé de le lire pour connaître sa perspective. Je suis sûr qu’il existe de nombreux ouvrages sur la question avec autant d’approches différentes. Voici la mienne.

Vous posez la question comme une hypothèse : si vous pouviez être D.ieu, que feriez-vous ? Mais d’après la pensée juive, ce n’est pas là une hypothèse, c’est la réalité !

D.ieu a placé en chacun de nous une étincelle divine, une partie de Lui-même, que nous appelons généralement notre « âme ». Cette étincelle divine est notre véritable identité ; notre corps et la « personnalité » qui l’accompagne sont simplement les vecteurs à travers lesquels s’exprime notre âme.

Nos corps sont humains. Mais nos âmes sont divines. Du point de vue de l’âme, nous avons les mêmes attributs que D.ieu Lui-même. Nous sommes faits à Son image.

1) Nous avons le libre arbitre

En vérité, seul D.ieu peut avoir le libre arbitre. Parce que posséder un véritable libre arbitre signifie être au-dessus de toute influence qui puisse vous faire pencher d’un côté ou de l’autre. Si je choisis quelque chose sous l’effet d’une pression extérieure, de mon ignorance ou de l’habitude, ce choix ne peut être réellement qualifié de « libre ».

Or, D.ieu seul est au-delà de toute influence. Du point de vue du corps, un être humain est soumis à l’influence de l’environnement, de l’éducation, de la génétique et des changements d’humeur. Scientifiquement parlant, nous sommes essentiellement des machines qui font des choix prévisibles dépendant d’influences internes et externes. Mais ceci est seulement valable du point de vue de la nature. D’un point de vue spirituel, nous ne sommes pas à ce point unidimensionnels. D.ieu nous a donné une part de Lui-même, une âme, qui constitue l’essence de notre être et qui est au-delà de toute influence. Notre âme nous permet de nous élever même au-delà de notre propre nature et d’être réellement libres de choisir.

Ainsi, comme D.ieu, nous avons le libre arbitre. Notre destin est entre nos mains.

2) Nous sommes des créateurs

Mis à part le fait que nous pouvons inventer, construire et même reproduire (ce que les animaux font également), nous autres humains sommes, dans notre essence, des créateurs.

La Kabbale (la mystique juive) enseigne que chaque action que nous accomplissons non seulement affecte le monde autour de nous, mais crée également de nouvelles forces spirituelles. En accomplissant un geste de bonté, nous créons un « ange bénéfique », une force d’énergie positive. En revanche, en agissant égoïstement ou de façon destructrice, nous créons un « ange maléfique », une énergie négative. Au fil de nos vies, nous accumulons une multitude de ces créatures qui sont l’œuvre de notre propre création, et elles planent au-dessus de nos âmes. L’énergie négative peut être détruite et même transformée en bien si nous regrettons le mal que nous avons fait et réparons le mal commis. Ces anges sont les nôtres et nous décidons de leur sort.

Comme D.ieu, nous sommes des créateurs, et nos créations sont entre nos mains.

3) Nous pouvons agir sur le destin du monde entier

Le pouvoir de l’âme est illimité. Mes pensées, mes paroles et mes actions peuvent propulser le monde entier vers la réalisation de son destin ultime, ou bien retarder cette réalisation. Le Talmud dit que chacun devrait considérer la balance du monde en équilibre entre le bien et le mal. Le geste que je m’apprête à faire va faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre : vais-je amener plus de corruption, de douleur et de peine dans le monde, ou bien vais-je promouvoir la paix, le bonheur et l’harmonie ?

Ainsi, tout comme D.ieu, nous possédons le libre arbitre, nous créons et contrôlons nos créatures, et le destin du monde entier est entre nos mains.

D.ieu pourrait nous avoir créés autrement. Il n’était pas obligé de nous donner tellement de pouvoir. Mais il a fait un pari. Il a placé le monde dans nos cœurs. Il a investi en nous Son Être même. Parce qu’Il nous fait confiance pour réussir.

Alors, la question n’est pas « Que feriez-vous si vous étiez D.ieu ? », mais plutôt « D.ieu vous a donné Son pouvoir. Qu’allez-vous faire maintenant ? »

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
11 Commentaires
1000 Caractères restants
Sitbon Rudy Paris 13 janvier 2014

J'ai lu le chef d’œuvre d'Arieh Kaplan que l'auteur mentionne. Je l'ai lu d'une traite sans aucune interruption. Ce livre est sans aucun doute l'un des plus grands hommages qui puisse exister envers D-ieu. Chaque ligne représente un éloge à notre Créateur. Lisez le livre pour vous en rendre compte... Reply

Neutrinos Montsegur, France 13 avril 2013

Si j'étais D... Je ferais une partie de dés avec Einstein Reply

Anonymous Libourne, France 23 février 2012

Si vous pouviez être D.ieu J'essaierais de donner à chacun, le souci et la pleine conscience du retentissement que peuvent avoir sur l'autre la moindre de ses paroles et le moindre de ses actes.
C'est tout. Reply

BACQ Luciane Lesve (Namur), BELGIQUE 8 février 2012

et Dieu créa l'homme à son image Dieu est un et unique et notre esprit spirituel est un avec lui, en lui, une parie de lui.
ET il a créé le monde en dualité pour nous donner un espace temps pour nous aguerrir dans la liberté qu'il nous a donnée. Il nous a demandé de choisir le bien, mais il nous laisse notre liberté pour nous permettre d'évoluer et de devenir un créateur en lui, quand nous serons nettoyés de notre manque de maîtrise et de nos erreurs et de notre méchanceté développée par notre égoïsme et notre désir d'être supérieur a tout. Nous deviendrons à son image dans l'esprit et dans le corps.
La circoncision de la parole, le la pensée, de l'action et de l'esprit de la vie. Reply

corine naharyia, Israel 3 mars 2009

Et si la Shoa ... était le sacrifice consenti d'une génération pour élever le monde ..... Reply

turjman jerusalem, israel 2 mars 2009

Alors chacun d'entre vous n'a strictement rien compris de ce qu'il vient de lire ....
et selon vous Raymond Schmorak de Toulouse D. a eu tort de nous envoyer une épreuve tel la Shoah ...?!
D'abord même si D. n'aurait pas agi aussi visiblement car on voit bien ici la main d'Hachem SEUL LUI pouvait enfermer tant de personne ou en tuer ! les allemands ne sont que l'ustensile par lequel a agi D. pour nous faire voir sa grandeur ...
De plus avec le manque de croyance a cette époque D. n'a fait que nous envoyer une épreuve pour qu'à la fin on le sanctifie mieux .... Cette question est très mal formulée, on ne peut pas ne serait-ce qu'IMAGINER le fait de pouvoir être D. c'est ridicule .... Reply

Raymond Schmorak Toulouse, France via lubavitchtoulouse.com 17 décembre 2008

Si j'étais D. Je m'infligerai d'abord les punitions que j'impose à mon peuple élu, à commencer par la Shoah. Reply

Anonymous jerusalem, israel 12 octobre 2008

Question terrible il est écrit dans la bible: et Dieu créa l'homme à son image.

Mais l'homme tue, l'homme assassine, l'homme viole, l'homme vole, l'homme trahit.

Que doit-t-on en conclure?

Cette question m'obsède. Pouvez-vous avancer une explication à ce sujet? merci Reply

perez *:boussy , france 26 juin 2008

le pouvoir n est pas le même chez chacun, mais les personnes qui n'ont pas de grandes capacités, ne peuvent pas faire de grandes choses. et restent limités toute leur vie. le pouvoir n'est donné qu'à certains pas à tous. Reply

corine naharyia, israel 15 mai 2008

et que fait t'on ? quand on est dans ce perpetuel questionnement et que le monde en grande partie tourne dans l'autre sens ? Reply

Uzan Dollar luxembourg, luxembourg via lubavitch.lu 15 mai 2008

D.eu m'a peut-être donné le pouvoir mais pas les moyens de l'appliquer. Si j'étais D.eu, je réunirais les humains sur des valeurs et non des croyances, j'abollirais la notion du libre arbitre et ne garderais que le bien, la bonté et l'amour de l'autre comme première valeur. La croyance et la religion sont antagonistes. J'éliminerais donc les religions qui n'engendrent que le mal et la division meutrière des hommes. Si au lieu de pratiquer une religion nous pratiquons la bonté et l'amour de l'autre je n'aurais même pas besoin d'être D.eu pour une semaine. Reply

Cette page en d'autres langues