Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Imprimé de fr.chabad.org
Contact

Le «savoir vivre»

Le «savoir vivre»

Mais qu'est-ce que la vie?

 Email

Nous laissons parfois des notions essentielles glisser à côté de nous sans y prendre garde alors même que l’on devrait s’en saisir avec toute la force possible tant elles détiennent de sens précieux. Il est vrai que le quotidien s’emploie à nous faire oublier l’important et nous laisser nous accrocher à ce qui n’est jamais qu’accessoire. Peut-être faut-il donc réfléchir un instant, se donner le temps de penser à ces mots si évidents qu’ils en semblent devenir anodins, et pourtant... Choisissons un exemple : la vie. Quel terme présente une richesse équivalente ? On l’utilise pour désigner tant de choses qui n’ont entre elles qu’un rapport ténu. On dira ainsi de celui qui travaille qu’il « gagne sa vie » ou de celui que l’attachement à D.ieu anime d’un feu ardent qu’il a une « profonde vie intérieure ». Qu’est-ce donc que cette vie multiforme qui fait le tissu de nos jours ?

Il faut sans doute poser la question d’une autre manière. Quels sont les contours de la vie ? En fait, si elle présente ce caractère si divers, c’est bien parce qu’elle est faite de tout ce que nous sommes. L’homme est, en effet, celui qui travaille, qui pense, qui prie, qui se nourrit, qui dort, qui étudie etc. Il est cet être multiple qui donne sens à tout ce qu’il touche. Car la vie se construit peu à peu de chacune de ses actions. C’est ainsi que nous voyons apparaître un choix fondamental : la vie nous conduit-elle ou savons-nous la conduire ? Nous modèle-t-elle ou pouvons-nous lui donner la portée juste ? La question va loin ; c’est de toute l’étendue de la liberté de l’homme qu’il s’agit. C’est pourquoi, il est nécessaire de porter en tête cette notion. Être vivant, matériellement et spirituellement, est un immense privilège. Il implique d’être en éveil constamment afin, justement, que la vie ne se résume pas à une existence menée au jour le jour, simplement rythmée par les besoins du quotidien – même si leur satisfaction s’impose à l’évidence.

Une telle réflexion conduit à voir dans la vie un véritable espace où le meilleur de l’homme a tous les moyens de se développer. D’une certaine façon, elle est ce lieu de merveilles où tout est possible à la seule condition – simple et complexe à la fois – que l’on y avance avec conscience et avec la volonté de parvenir au but fixé. Car tout cela a un objectif. Il s’agit, pour reprendre l’expression des Sages, de réaliser « une demeure pour D.ieu ici-bas » par nos actes de tous les jours. C’est alors que tout devient signifiant. L’acte le plus banal prend sens et puissance ; il est devenu acte vivant. Être porteur de vie, être celui qui la dispense à toutes les créatures : c’est le sort de chacun. La vie est peut-être le plus beau mot que nous possédions. A nous d’en faire la plus grande des réalités. La vie est toujours au-devant de nous.

par Haim Nisenbaum
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires
Trier par:
Discussion (4)
11 novembre 2011
Le savoir vivre
Pourrais-je critiquer un individu sans savoir sa civilisation?
PAUL Jean Pierre
Gonaives, Haiti
28 janvier 2010
savoir vivre
En réponse à Antoine de Nice. Patrice 57 ans -Retraité.
Le savoir vivre est-il aussi un moyen d'être heureux ? ... Heureux de son confort ? Heureux d'être en sécurité ? Heureux d'être bien entouré ? Heureux d'être gentil ?
D-ieu a-t-Il promis le bonheur ? (v.Genèse)
Et si la vie authentique se manifestait plutôt par la joie? La joie a accompagné les enfants d'Israel même dans les épreuves.(David). Ecoutez les chants, voyez les danses de nos fils ! Lorsque nous percevons une belle harmonie ou quand l'espoir revient, dans un regard, une parole , dans le souvenir de D-ieu surtout, alors nous éprouvons une vibration intense : la joie. On peut attendre indéfiniment le bonheur mais on peut plus sûrement décider d'être instruments de joie. Cela est sans doute le plus beau savoir vivre.
A propos, je suis tout joyeux qu'un jeune homme de 22 ans se pose ce genre de questions. C'est très encourageant pour l'avenir.
Patrice
Liège, Belgique
17 septembre 2008
savoir vivre
je suis tout à fait d'accord on s'entoure de luxe inutile et c'est bien triste de s'enfermer dans son petit cocon antisocial
Anonyme
21 août 2008
le savoir vivre
Bonjour, J'ai 22 ans et je suis un jeune actif.

Voilà ma petite question qui me tracasse sur le savoir vivre ...
Le savoir vivre est-il aussi un moyen d'être heureux ? Par exemple savoir apprécier les choses à leurs justes valeurs respecter les autres, la nature, la vie en général en fait.
Est ce que l'homme moderne aurait -il perdu une grosse partie de son savoir vivre au fil du temps. Nos anciens nous le reprochent souvent ...
Lorsque je vois "dans ma petite télé de 107 cm", ces gens pauvre que l'on voit heureux avec rien casiment, ... J'ai le triste sentiment que toutes nos richesses ne font que diminuer notre motivation primaire; survivre avec juste ce qu'il faut pour se sentir satisfait de nos efforts et bien dans notre tête sans être dans l'abondance ...

J'attends vos critiques avec impatience et désolé pour les fautes ...
antoine
nice, france