Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact
Le 10 Chevat est un moment charnière dans l'histoire. A travers la prise de fonction du Rabbi de Loubavitch, c'est le début de la dernière mission du peuple juif: achever le travail de l'exil et se préparer à la Rédemption messianique.

1950-1951: Le 10 Chevat

1950-1951: Le 10 Chevat

Hiloula du Rabbi précédent & prise de fonction du Rabbi

 Email
Lors de l'inauguration du ''Sefer Torah de Machia'h'' le 10 Chevat 5730 (1970), dont l'écriture avait été entamée à l'initiative du Rabbi précédent
Lors de l'inauguration du "Sefer Torah de Machia'h" le 10 Chevat 5730 (1970), dont l'écriture avait été entamée à l'initiative du Rabbi précédent

Le 10 Chevat 5710 (1950) est le jour où le précédent et sixième Rabbi de Loubavitch, Rabbi Yossef Its’hak Schneerson de mémoire bénie, quitta ce monde. C’est à cette même date, un an plus tard, que son gendre et cousin, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson de mémoire bénie lui succéda.

Prononçant alors son premier « Maamar », la dissertation mystique propre aux Rabbis de ‘Habad-Loubavitch, il reprit le thème du dernier Maamar de son beau-père, commentant le verset du Cantique des Cantiques « Bati légani a’hoti kala – Je suis venu dans mon jardin, ma sœur, ma fiancée » qui évoque le retour de la Présence Divine dans ce monde lors de l’édification du tabernacle par Moïse.

Dans ce Maamar, le Rabbi annonça que notre génération aura la même tâche : rétablir la Présence Divine dans ce monde en transformant la folie du mauvais penchant en énergie du bien. De ce fait cette génération sera la dernière de l’exil et la première de la Rédemption messianique. Le Maamar se conclut par les mots « et nous auront le mérite de revoir le Rabbi, ici-bas dans un corps, et il nous délivrera. »

17 janvier 1951 - 10 chevat 5711 : le Rabbi fait une "déclaration" et change le monde.
L’action de Rabbi Yossef Its’hak avait radicalement changé le cours des choses. En ce 10 Chevat 5710, cette action ne pouvait s’interrompre...
Avec le septième Rabbi de Loubavitch a commencé une ère nouvelle de diffusion du Judaïsme et de la pensée ‘hassidique à l’échelle universelle
Le premier "Maamar" du Rabbi, prononcé le 10 Chevat 5711 (1951), jour du premier anniversaire de la disparition de son beau-père, le Rabbi précédent. Cet évènement marqua l’acceptation officielle par le Rabbi de sa fonction. Dans ce Maamar, il pose les jalons de la tâche impartie à notre génération, qui doit nous amener à l’avènement messianique. Version française.
De quel jardin s’agit-il? Qui vient au jardin? Et en quoi cette arrivée dans le jardin constitue-t-elle un message si important pour notre génération?
Lorsque toutes les dimensions des cieux furent déployées sur la Terre lors de la réception de la Torah, comme des draps fins tendus sur un matelas, c’est alors que D.ieu dit: «Je suis venu dans Mon jardin, l’endroit que J’ai le plus désiré depuis le début.» Les anges étaient stupéfaits.
Rabbi Yossef Its'hak reçut de son père, le Rabbi Rachab, la mission de sauver le Judaïsme d'Union Soviétique et de former une génération de 'Hassidim qui sauront ramener la chaleur de la Torah dans le coeur de tous les Juifs...
Trier par:
Discussion (1)
29 janvier 2010
En ce temps nouveau
C'est merveilleux à son tour il transmet la bénédiction à sa descendance comme Abraham. Reproduisons en ce temps messianique de l'avènement proche afin que le monde voit et se tourne vers notre HASHEM. BAROUH HASHEM Fazia
Boudjakdji
Vernon, France
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires