Contact

Êtes-vous de bonne compagnie pour vos enfants?

Êtes-vous de bonne compagnie pour vos enfants?

 Email

Un homme téléphone à sa vieille mère : « Maman, comment vas-tu ? » « Pas très bien, répond-elle, j’ai été très faible ces derniers temps. » « Mais pourquoi est-tu si faible, Maman ? » « C’est parce que je n’ai rien mangé depuis 38 jours. » « Comment ! Mais c’est terrible ! Pourquoi n’as-tu rien mangé depuis 38 jours ? » Et la mère de répondre, « Parce que je ne voulais pas avoir la bouche pleine si tu devais appeler... »

Il arrive souvent que des parents ou des grands-parents me font part de leur tristesse du fait que leurs enfants ou leurs petits-enfants ne les traitent pas comme, d’après eux, ils le devraient. Parmi les griefs les plus fréquemment exprimés, on entend souvent « Après tout ce que j’ai fait pour eux, ils ne viennent pas me voir, » ou bien « ils ne m’invitent pas à leur fêtes, » etc. Ils ne comprennent pas comment leurs enfants et petits-enfants peuvent être si égocentriques et absorbés par leurs propres vies.

Un grand-père m’a dit une fois « J’ai écris une lettre à mon petit-fils pour lui dire que son comportement envers moi était inadmissible. En l’apprenant, mon fils s’est emporté contre moi et m’a demandé comment j’osais m’adresser à lui de cette manière. Au lieu de résoudre le problème avec mon petit-fils, j’en ai fabriqué un autre avec mon fils… »

J’ai entendu une fois quelqu’un qui expliquait les choses comme ça : Adam et Ève ont pu montrer à leurs enfants l’exemple de ce que doivent être des parents attentionnés, mais ils n’ont pu leur servir de modèle pour l’attention que les enfants doivent porter à leurs parents, puisqu’ils n’en avaient pas ! Ils ont dû se contenter d’aborder le sujet verbalement. Sauf que, comme chacun sait, ce que nous disons n’est jamais aussi convaincant que ce que nous faisons. Pour un enfant, prendre soin de ses parents ne sera jamais aussi naturel que l’inverse. C’est peut-être la raison pour laquelle le précepte « Honore ton père et ta mère » devait figurer dans les Dix Commandements et être rétribué par une longue vie.

Il ne faut pas oublier non plus que, lorsque l'on est critiqué, la réaction naturelle et instinctive de la plupart des gens est de se placer automatiquement sur la défensive. Et cette réaction peut aller jusqu’à essayer d’éviter ces personnes qui nous mettent mal à l’aise. Dans la foulée, on va aussi certainement être enclin à se soustraire aux endroits et aux situations où l’on sait que l’on va nous culpabiliser. C’est comme ma bonne vieille liste de choses à régler : les plus pénibles d’entre elles sont toujours reléguées au bas de la liste et se retrouvent comme par hasard repoussées de jour en jour et de semaine en semaine sur mon agenda.

Si nous voulons aider nos enfants et nos petits enfants à accomplir la Mitsva d’honorer leurs parents, il nous faut essayer de toujours leur accorder le bénéfice du doute et de les juger favorablement. Avec l’aide de D-ieu, cela préservera les canaux de communication et nous permettra de construire des relations meilleures avec ceux que nous aimons. Si nous faisons en sorte que le temps qu’ils passent auprès de nous soit pour eux un moment agréable, nous aurons très bientôt le plaisir de contacts redoublés avec eux, pas seulement par devoir de leur part, mais comme quelque chose qu’ils désirent profondément et attendent avec impatience.

Essayez donc, ça marche !

par Yaakov Lieder
Rav Yaakov Lieder est, depuis 30 ans, un éducateur de renom. Il a été professeur et proviseur dans plusieurs institutions éducatives en Israël, aux Etats Unis et à Sydney, en Australie. Il est le fondateur et le directeur du Support Center qui aide les familles souffrant de problèmes relationnels et d’éducation.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
2 Commentaires
1000 Caractères restants
Anonymous Toulouse 6 février 2015

Si les relations avec notre enfant sont bonnes, les rapports avec nos petits enfants seront bons aussi. (Ce qui n'est pas mon cas avec un de mes enfants, donc mes petits enfants n'ont aucune confiance en moi et m'évitent.) Le manque d'éducation au respect pour leurs grands parents en est aussi responsable. Seul, le grand parent ne peut rien, si son enfant n'as pas éduqué en ce sens.
Et la nouvelle génération est difficile.... Reply

Anonymous 21 décembre 2014

c'est une réflexion intelligente... Bonjour,
Je pense qu'il y a beaucoup de vrai et que les reproches ne rapprochent pas un contraire.... mais mais mais.... peut on demander à un grand-parent d'être un bout en train avec des jeunes fixés sur leur ps4? Je crois qu'il y a aussi un problème de génération et d'éducation. ....pourquoi les grand-parents d'aujourd'hui seraient ils des gens ennuyeux alors qu'avant tout le monde s'intéressait à leurs grand-parents et aux personnes âgées d'en général?
Il y a quand même une part d'égoïsme. Au moment des cadeaux, les enfants savent aller voir papy. .....mais c'est vrai qu'on inversera pas la situation à coups de reproches. Reply