Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Trente-trois meurtres

Trente-trois meurtres

 Email

À Virginia Tech, D-ieu a été assassiné. Trente-trois fois.

Non, ce n’est pas une parabole pour exprimer ma tristesse et ma colère. C’est ce que les Sages du Talmud ont déclaré il y a plus de deux mille ans.

Ils ont fait remarquer que les Dix Commandements ont été inscrits par D-ieu sur deux tables, établissant une corrélation entre les cinq premiers inscrits sur la première table et les cinq suivants inscrits sur la seconde table. Ainsi, le premier commandement, « Je suis l’É-ternel ton D­-ieu », correspond au sixième commandement, « Tu ne tueras pas ».

Qu’est-ce qui relie ces deux commandements ? Nos Sages ont apporté, à ce propos, une allégorie : « Un roi entra dans un pays dans lequel il fit placer des portraits et des statues de lui-même et fit frapper des monnaies à son effigie. Au bout d’un certain temps, les habitants de ce pays maculèrent les portraits, démolirent les statues et défigurèrent les pièces de monnaie, dégradant ainsi l’image du roi. De même, celui qui verse le sang diminue l’image du Roi, car il est écrit « Celui qui verse le sang d’un homme… car à l’image de D-ieu Il créa l’homme » (Genèse 9, 6).

Assassiner un être humain revient à bannir D-ieu de notre monde. Il y a ceux qui diront que le problème de notre monde meurtrier aujourd’hui est qu’il n’y a pas assez de religion. D’autres avanceront au contraire que le problème est justement un excès de religion. Mais, il ne s’agit pas de religion, il s’agit de D-ieu.

D-ieu déclare avoir créé l’homme à Son image. Le sens profond de cette affirmation est sujet à de nombreux commentaires et discussions. Au niveau le plus basique, cependant, cela veut simplement dire que la vie humaine est sacrée et divine parce qu’elle est la manière dont D-ieu se rend présent dans notre monde. Ainsi, assassiner un être humain revient à bannir D-ieu de notre monde.

Si vous croyez en D-ieu de la façon dont D-ieu croit en Lui-même (y a-t-il une autre façon ?), vous ne détruisez pas arbitrairement une vie humaine. Si vous détruisez arbitrairement une vie humaine, vous ne croyez pas en D-ieu. C’est aussi simple que cela.

D-ieu a été banni de notre monde le jour du massacre de Virginia Tech. Puis banni de nouveau, encore et encore, trente-trois fois de suite. Notre tâche maintenant est de Le faire revenir.

Avec chaque bonne action, avec chaque parole aimable, avec chaque pensée positive nous amenons un peu de Divinité dans notre monde en mal de divin. Et si nous le faisons au nom de ceux dont les vies ont été éteintes à Virginia Tech, nous ressuscitons un peu de l’étincelle divine qu’était leur vie, de façon certes modeste, mais profondément significative.

C’est le moins que nous puissions faire pour eux.

par Yanki Tauber
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
Cette page en d'autres langues