Nissan, le premier mois du calendrier juif (selon la Torah), coïncide avec mars-avril dans le calendrier civil. La Torah l’appelle ‘hodesh ha-aviv – le « mois du printemps », car il marque le début des mois de printemps.

Le premier jour de Nissan de l’an 2448 depuis la création (1313 avant l’ère commune), deux semaines avant l’Exode, D.ieu montra à Moïse la nouvelle lune croissante, l’instruisant au sujet de l’établissement du calendrier juif et de la mitsva de sanctifier le nouveau mois. « Ce mois sera pour vous la tête des mois, le premier des mois de l’année » (Exode 12, 2). Cela introduisit le premier mois juif et commença le calendrier lunaire que les Juifs suivent depuis lors. Ce fut la première mitsva (« commandement ») donnée à la nation d’Israël nouvellement née, avant même l’exode d’Égypte.

C’est en ce mois que nous célébrons les huit jours de la fête de Pessa’h, du 15 au 22 Nissan. Celle-ci commémore la rédemption miraculeuse du peuple juif de l’esclavage en Égypte, et la naissance de la nation juive.

Nous observons l’anniversaire de l’Exode chaque année en supprimant tout levain de notre possession pendant cette semaine, en mangeant de la matsa et en racontant l’histoire de la rédemption à nos enfants. En suivant les rituels de Pessa’h, nous avons la capacité de revivre la véritable liberté spirituelle à laquelle nos ancêtres ont accédé. (Pour plus d’informations, visitez notre Site de Pessa’h.)

Il fallut sept semaines – 49 jours – depuis le moment où le peuple juif quitta l’Égypte jusqu’à ce qu’ils reçoivent la Torah de D.ieu au pied du mont Sinaï, événement célébré aujourd’hui lors de la fête de Chavouot. Il est expliqué que les 49 jours qui relient Pessa’h à Chavouot correspondent aux 49 pulsions et traits du cœur humain. Chaque jour vit le raffinement d’une de ces sefirot (« traits »), faisant faire au peuple d’Israël un pas de plus vers la perfection spirituelle. Chaque année, nous retraçons ce voyage intérieur avec notre « compte du Omer ». À partir du deuxième soir de Pessa’h, nous comptons les jours et les semaines jusqu’à la fête de Chavouot, la « Fête des Semaines ».

Une mitsva spéciale qui ne peut être accomplie qu’une fois par an – à tout moment pendant le mois de Nissan – est de réciter la berakha (« bénédiction » ou prière) en voyant un arbre fruitier en fleurs. Beaucoup de gens visitent les jardins botaniques en cette période, afin de profiter d’une occasion d’accomplir cette belle mitsva.

Il est mentionné dans le Talmud que, selon une tradition, les trois patriarches du peuple juif – Abraham (1948-2123 depuis la création, -1813-1638 de l’ère commune), Isaac (2048-2228 depuis la création, -1713-1533 de l’ère commune) et Jacob (2108-2255 depuis la création, -1653-1506 de l’ère commune) – sont tous nés et décédés au cours du mois de Nissan.