Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Ma mère a perdu la volonté de vivre

Ma mère a perdu la volonté de vivre

 Email

Question :

Ma mère m’a dit qu’elle a perdu la volonté de vivre, qu’elle ne voit plus de sens à sa vie. Je sais qu’elle ne va pas se suicider, mais elle ne prend plus soin de sa santé, ce qui est une façon de se laisser lentement mourir. Je ne veux pas qu’elle se sente ainsi, mais je ne sais pas comment l’aider. Avez-vous des suggestions ?

Réponse :

Bien que je ne connaisse pas votre mère, non plus que les circonstances qui ont conduit à son désespoir, voici cependant quelques pensées.

Nous avons tous besoin d’une raison de vivre

Nous avons tous besoin d’une raison de vivre. Nous avons tous besoin de nous sentir nécessaires. Nous avons tous besoin que notre vie ait un sens. Avoir ce sens est beaucoup plus important que d’avoir de l’argent ou une vie confortable. C’est même plus important que notre santé. Une vie en bonne santé mais dénuée de sens n’est pas une vie.

Le sentiment de sens provient du fait de servir les autres. Quand nous savons que nous donnons, que nous contribuons au monde, que nous pouvons rendre les autres heureux et aider à rendre leur vie meilleure, alors la vie vaut la peine d’être vécue parce que nous ressentons que nous avons besoin d’être ici.

Peut-être votre mère fait-elle déjà beaucoup pour les autres. Assurez-vous qu’elle en soit consciente, qu’elle se sente appréciée. Et si elle n’a pas actuellement d’activité qui remplisse sa vie de sens, alors vous devez lui trouver des possibilités de se rendre productive. Pensez à quelque chose qu’elle puisse faire pour servir les autres, et si ce besoin n’existe pas encore, créez-le.

Si elle se débrouille bien avec les enfants, faites en sorte qu’elle ait plus de responsabilités avec des enfants. Si elle peut conduire une voiture, trouvez une organisation qui a besoin de chauffeurs bénévoles. Si elle sait peindre, trouvez-lui un moyen d’exploiter son talent d’une manière qui aide les autres. Ce n’est pas suffisant qu’elle s’adonne à la peinture. Peut-être peut-elle faire don de sa production à la charité.

Une chose qu’elle a, c’est du temps

Peut-être n’a-t-elle aucune de ces compétences. Mais une chose qu’elle a, c’est du temps. Et elle peut l’offrir. Trouvez des personnes qui ont des problèmes de santé plus graves que les siens, trouvez des gens qui sont encore plus seuls qu’elle. Si elle donne de son temps aux autres – ne serait-ce que pour être avec eux –, elle trouvera très vite une raison de vivre.


Remarque : la maladie mentale et certains troubles émotionnels doivent être pris en charge par un professionnel qualifié.

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
Illustration de Sefira Ross, une designer et illustratrice freelance dont les créations originales ornent de nombreuses pages de Chabad.org. Résidant à Seattle, Washington, elle partage son temps entre ses créations graphiques et être une maman.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
Cette page en d'autres langues