Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact
 

Le Mouvement ‘Habad-Loubavitch

Le Mouvement ‘Habad-Loubavitch

 Email

La Philosophie

‘Habad-Loubavitch est, à la fois, une philosophie, un mouvement et une organisation dont le dynamisme n’est plus à présenter

Opportunément, « Loubavitch » signifie en russe « la ville de l’amour fraternel ».Le terme « ‘Habad » est un acronyme hébraïque désignant les trois facultés intellectuelles traditionnelles que sont : ‘hokhmah – la sagesse, binah – la compréhension et daat – la connaissance. Ce système philosophique, qui se rattache à l’héritage de la mystique juive, enseigne la compréhension et la reconnaissance du Créateur, le rôle et la finalité de la création et l’importance de la mission unique de chaque créature. Cette philosophie guide l’individu dans ses efforts pour raffiner chacun de ses actes et chacune de ses émotions, au travers, précisément, de la sagesse, de la compréhension et de la connaissance.

Le terme « Loubavitch » est le nom de la ville de Russie Blanche, aujourd’hui en Belarus, où le centre du mouvement s’installa pendant plus d’un siècle. Opportunément, « Loubavitch » signifie en russe « la ville de l’amour fraternel ». Ce nom véhicule l’essence du message de responsabilité et d’amour que la philosophie ‘Habad adresse à tous.


Le Mouvement

Dès sa création il y a 250 ans, le mouvement ‘Habad-Loubavitch – qui est une branche du ‘Hassidisme – s’est étendu à travers la Russie et les pays limitrophes. Il apportait aux érudits les réponses qui leur échappaient jusqu’alors et, aux hommes et aux femmes du peuple, l’amour qui leur avait été dénié. Par la suite, la philosophie ‘Habad-Loubavitch et ceux qui s’y rattachent ont atteint quasiment toutes les parties du monde, apportant à tous une chaleur et une ouverture nouvelles.


La Direction

Aucun individu, aucun détail n’a été considéré insignifiant dans leur amour et leur dévouement.Le mouvement est guidé par les enseignements de ses sept dirigeants (« Rabbis »), dont le premier fut Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi (1745-1812). Ces maîtres de la tradition ont délivré des enseignements sur les points les plus fins de la mystique juive, créant ainsi un corpus littéraire fort de plusieurs milliers de volumes. Ils ont su incarner les vertus bibliques de piété et de responsabilité, ne se souciant pas uniquement du seul mouvement ‘Habad-Loubavitch, mais bien de la totalité de la vie, dans ses aspects spirituels autant que matériels. Aucun individu, aucun détail, si ténu soit-il, n’a été considéré insignifiant dans leur amour et leur dévouement.

Dans notre génération, le Rabbi de Loubavitch, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson (1902-1994), connu simplement comme « le Rabbi », a guidé le judaïsme profondément meurtri par les tragédies du XXème siècle vers la sécurité spirituelle, l’aidant à panser ses plaies et à surmonter le souvenir de l’horreur. Ainsi, il a sensibilisé le monde aux perspectives d’un avenir meilleur.


L’Organisation

Les origines de la structure actuelle du mouvement ‘Habad-Loubavitch remontent au début des années 1940 lorsque le sixième Rabbi de Loubavitch, Rabbi Yossef Its’hak Schneerson (1880-1950), nomma son gendre et futur successeur, Rabbi Mena’hem Mendel, à la tête des branches éducative et sociale de l’organisation qu’il venait de mettre en place.

Guidé par son profond amour à l’égard de tous et animé d’un optimisme et d’un dévouement sans bornes, le Rabbi a engagé une quantité impressionnante de programmes sociaux et éducatifs, de services et d’institutions au service des communautés juives partout dans le monde ainsi que de toutes les populations des régions concernées. A titre d’exemple, le mouvement ‘Habad-Loubavitch mène une action caritative importante, et soutenue par les pouvoirs publics, au Brésil. Il a également joué un rôle non négligeable dans le déploiement des secours après le passage de l’ouragan Katrina en Louisiane et lors du Tsunami en Thaïlande.

Aujourd’hui, 4000 familles d’émissaires s’appliquent à plein temps à mettre en œuvre les principes et la philosophie nés il y 250 ans pour diriger 3300 institutions (et un personnel qui se chiffre dans les dizaines de milliers) consacrées au bien-être matériel et spirituel dans le monde.


© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires
Trier par:
Discussion (38)
22 octobre 2013
Retour aux sources
On dit non sans raison que la véritable nature de la ‘hokhmah – la sagesse se dérobe à la connaissance de l'homme. On peut le dire aussi en un certain sens, mais non pas dans l'acception très fréquemment adoptée à l'époque moderne par « le Rabbi » comme une vérité vivante pénétrant cette nouvelle ère messianique dont le rôle est capital dans le dévoilement du projet divin. Aussi une telle vision du monde ne peut qu'éveiller enthousiasme et émerveillement. Par conséquent, soyons sans crainte, notre destinée nous offre beaucoup plus d'opportunités que nous ne pouvons l'imaginer. Merci donc infiniment au système philosophique "Habad" qui se rattache à l’héritage et à la source de vie de la mystique juive !
J. J. Monéta
Carmaux, France
30 août 2013
reconnaissance
j ai toujours eu ungrand amour pour ISRAEL (ses enfant la nation pas la politique ) pres a prendre les armes pour ce pays jamais vue a ce jour mais que je ressent jusque dans mes trippes mon nom est fries mon grand-pere ecrivais friess je ne sais pas si cela est JIUF mais cela ne me deplairais pas merci pour ce site , que l eternel face briller sa face sur vous , humblement daniel fries
fries
thionville
1 juin 2013
La maison Loubavitch, ma maison
Les enseignements du Rabbi m'ont permis de trouver des repères stables et fiables de sorte à représenter réellement mon chez moi, chère I belong!
Mille merci pour la sagesse, l'ouverture, oui le Hochmah, le Binah et le Daat, la vie est tellement plus belle à vivre, et même si moi aussi je suis seule à Madagascar (pas de communauté publique ou officielle) je n'ai jamais été aussi sereine et complète! Que la paix soit sur vous tous!
Monah
Madagascar
10 avril 2013
Merci au Rabbi de LOUBAVITCH (de Sainte Mémoire !...) de nous avoir montré l'essence, la "substantifique moëlle" des enseignements divins ! Et merci à tous ceux qui suivent le Chemin qu'il nous a trâcé...
BARON D'AUZAT
DIGNE LES BAINS, FRANCE
28 février 2013
l ouverture sur l autre
salut a tout le monde. je me presente d abort: je m appele SENHAJI MOHAMED. je suis marocain agé de 45 ans et pére d une famille. j ai toujour voulus tisser des liens d amitie avec des juifes du monde pour se changer d idee et de combatre les mauvaise jujement de l un sur l autre et j ai toujour etais heurté par la méfiance . et poutant je vous dirais une verite ici au maroc en respecte boucoups les juif et on les sous estime pas.et en prend exemple de leur inteligence et leur réussite
senhaji mohamed
oujda, maroc
2 janvier 2013
LA FOI
Bonjour, toute débutante, je me mets tout doucement dans la Bible
Je pense étudier m'instruire, sur ma famille, chercher et comprendre, j'en ressens le besoin !!!! à part shabath, Hannouca, Pessah et parce que je l'ai vue faire dans notre grande famille qui s'est dispersée !!!
Voila, c'est comme ça....
Alors j'apprends toute seule comme une grande, très bien ce site.....
BEN HAMMOU
SEEZ, FRANCE
23 décembre 2012
Toda Raba
Votre site est très bien fait et explique très bien et simplement la religion.
Pourtant je ne suis pas pratiquant mais je prends plaisir à venir sur votre site.
Continuez comme ça.
JM-Bodereau
verrue, france
9 décembre 2012
Merci!
Je n'ai jamais été très pratiquante, mais pouvoir faire les fêtes quand je suis loin de chez moi reste quelque chose d'important pour moi. Il y a un an, les Habads de Kinshasa ayant appris qu'il y avait une juive qui vivait à Brazzaville (pays voisin) m'ont fait parvenir une hannoukia, sans même que j'ai eu le moindre contact avec eux! Ce geste m'avait beaucoup touchée, se soucier de ce que chaque Juif n'importe où dans le monde puisse faire les fêtes, où qu'il soit. Il y a 2 mois, ils étaient venus au Congo Brazzaville pour permettre aux quelques Juifs qui vivaient là-bas d'avoir un office. Aujourd'hui, je dois être la seule juive en République centrafricaine et le site m'a permis de retrouver les paroles des chants de hannouka. En plus de vous remercier, je vous dis bravo pour ce site excellemment fait, et très pédagogique.
Anonyme
Bangui, République Centrafricaine
27 décembre 2011
Teshouva
Shalom. Comme mon frère Avraham plus haut, moi aussi j'ai retrouvé mes racines juives; or, je n'ai pas eu tant de chance comme lui car les guerres ont trop détruit et dispersé... Je rends grâce à l'Eternel, bénit soit-Il pour Chabad-Loubavitch. B''H.
Alexandre de Pomposo
Mexico, Mexique
15 novembre 2011
Avraham
Il y a 11 ans 1/2, à l'âge de 55 ans, je me suis (enfin) converti au Judaïsme, la foi de mes ancêtres; dans la foulée, je me suis marié. Le parcours préparatoire a quand même duré 40 ans.
Explorateur de manuscrits et de cimetières juifs, j'ai trouvé les actes de circoncisions de ma famille au XIXe siècle, et toutes les tombes jusqu'à 1805 (la grand-mère de mon arrière arrière grand-père maternel.
Cela s'appelle un Tiqqun, non ?

Je suis un homme comblé, Barukh H'
Avraham ben Avraham Avinou
Pantin, France